Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Santé Naturelle
  •  La Santé Naturelle
  • : Cultiver la Santé Naturelle pour Être et Demeurer Naturellement Sain
  • Contact

La Santé Naturelle

Recherche

Soigner l'âme et le corps


L'on ne peut guérir la partie sans soigner le tout.
L'on ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme,
et pour que l'esprit et le corps retrouvent la Santé,
il faut commencer par soigner l'âme.
Car c'est une erreur fondamentale des médecins actuels
de, dès l'abord, séparer l'âme et le corps.

- Platon - 427-347av. J.C - "Les Charmides" -

31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 20:02
Le Docteur Hamer
et la Médecine Nouvelle

(Suite)

1994: Nouvelle thèse du Dr Geerd HAMER, remise à la Faculté de Tübingen. Le doyen de cette Faculté approuve cette thèse. Mais il n’y a toujours pas de vérification organisée malgré les demandes incessantes.

1995 et début 1996: Campagnes médiatiques contre le Dr Geerd HAMER, parties de l’AUTRICHE, (Affaire Olivia Pilhar) et dans toute l’Europe. L’Association proteste par une lettre au Président autrichien et au Président français (Monsieur Jacques CHIRAC).

L'association AMIS DE DIRK (ASAC) a soutenu le Dr Geerd HAMER et a persévéré dans sa demande d’être reçue au Ministère de la Santé, comme l’avaient fait déjà ses fondateurs.

Juin 1996: Lettre au Secrétaire d’état à la Santé, Monsieur Hervé Gaymard, pour lui demander un rendez-vous. Cette lettre, accompagnée de Documents sur la Découverte scientifique du Dr Hamer, est portée à la Permanence de M. Hervé Gaymard à Albertville (Savoie).

25 Juin 1996: Mise sur écoutes téléphoniques de l’ASAC - AMIS DE DIRK et d’Andrée SIXT à Chambéry par le Ministère de la Justice.

12 juillet 1996: L'association Amis de Dirk (ASAC) reçoit une réponse du Secrétaire d’état à la Santé, M. Hervé Gaymard, remerciant des documents intéressants que l’association lui a fait parvenir et l’invitant à prendre rendez-vous avec son conseiller technique, le Docteur Sylvain PICARD, début septembre.

3 septembre 1996: Le secrétaire d’état à la santé, Mr Hervé Gaymard, fixe à Madame Andrée SIXT un rendez-vous avec le Docteur Sylvain PICARD, son conseiller technique. Le rendez-vous a été fixé au jeudi 19 septembre 1996, puis décommandé par téléphone par le secrétariat du Ministère de la Santé et renvoyé au vendredi 20 septembre avec le motif: Mr Hervé Gaymard devait rencontrer Mr Sylvain Picard le jeudi 19 septembre 1996.

Mais, le 17 Septembre 1996, perquisition au siège de l’association des AMIS DE DIRK (ASAC), qui est également le domicile de Madame Andrée SIXT. Celle-ci est traitée comme une criminelle et emmenée entre deux gendarmes, gardée à vue pendant 2 jours au secret. Dès son arrivée, le chef de la brigade de gendarmerie précise: «Vous ne pourrez vous rendre au rendez-vous fixé au Ministère de la Santé le 20 septembre, puisque vous serez à la maison d’arrêt».

18 Septembre 1996: Mise en examen, placement sous contrôle judiciaire strict.

L’on peut noter ici les attitudes contradictoires du gouvernement français.

Janvier 1997: Les médias s’empressent à nouveau d’écrire des articles diffamatoires à l’encontre de Madame Andrée SIXT et du Docteur HAMER. Ils se gardent bien de parler des milliers de lettres écrites en faveur de la Médecine Nouvelle, de Madame Andrée SIXT et du Docteur HAMER. Ces lettres soutiennent et prouvent la vérité de la découverte scientifique. Ils ne disent pas non plus que le Tribunal de CHAMBéRY, avec la perquisition du 17 septembre 1996, possède tous les éléments prouvant la vérité sur la Médecine Nouvelle.

La Justice de CHAMBéRY s’est saisie de tous les documents que Madame Andrée SIXT devait remettre au Ministère de la Santé le 20 septembre 1996, à savoir plus de 160 diapositives. Madame Andrée SIXT n’allait pas les mains vides au Ministère, mais avec des preuves solides affirmant que la Médecine Nouvelle existe et qu’elle est scientifiquement prouvée. (Les écoutes téléphoniques, elles aussi, pouvaient le prouver).

Fin février 1997, jusqu’à fin mars, les gendarmes se rendent, sur commission rogatoire du Juge d’Instruction, chez des médecins et chez des personnes qui avaient eu des contacts avec l’association et la Médecine Nouvelle et le Docteur Hamer, afin de les interroger, pour qu’ils témoignent contre Madame Andrée SIXT. Il est important de préciser qu’il n’y a jamais eu de plainte spontanée de malades ou de leurs familles.

Avril 1997: Depuis le 18 septembre 1996, les enquêteurs cherchent désespérément le moindre fait qui pourrait justifier les écoutes téléphoniques (40 cassettes) d’appels confidentiels à la Présidente de l’ASAC - AMIS DE DIRK, qui est mise en examen et sous contrôle judiciaire strict depuis le 18 septembre 1996. Les enquêteurs précisent qu’ils agissent sur commission rogatoire du Juge d’Instruction, qu’ils vont interroger les malades ou anciens malades à leur domicile, leurs disant que leur médecin «sautera». Et ils précisent que: «c’est le Ministère de la Santé qui a donné l’ordre au Ministère de la Justice de lancer l’action contre Madame Andrée SIXT et le Dr HAMER» et ils affirment: «ce sera le plus grand procès, du jamais vu à CHAMBERY, en Savoie».

Déjà, plus d’un millier de lettres sont parvenues au Palais de Justice de CHAMBéRY pour protester contre cette opération à l’encontre d’une personne dont il est de notoriété publique que sa vie tout entière est vouée aux malades et à la science. Madame Andrée SIXT est sans nouvelle de la Justice et toujours sous contrôle judiciaire depuis le 17 septembre 1996, dans le même contexte que le Docteur HAMER.

Mai 1997: Le Docteur Ryke Geerd HAMER est emprisonné le 22 mai 1997 à Köln, (Allemagne) pour refus de renier ses découvertes. Découvertes dont il demande depuis 17 ans la vérification par l’Université de Tübingen. Il a échappé à plusieurs tentatives d’internement psychiatrique. Il fait toujours l’objet d’un black-out des médias ou bien de critiques déformant ses affirmations.

Le Dr Geerd HAMER, emprisonné, conteste le jugement et fait appel. Pourtant, il continue le combat pour les malades. Des milliers de lettres de soutien de l’Europe et autres pays (8000 en juin 1997) sont parvenus au tribunal de KÖLN (Cologne - Allemagne).

13 novembre 1997: Le Procureur Général près la Cour d’Appel de CHAMBéRY adresse au Procureur de KÖLN, (Cologne - Allemagne), la commission rogatoire internationale décernée par le Juge d’Instruction au tribunal de grande instance de Chambéry dans l’affaire concernant Madame Andrée SIXT et le Dr HAMER.

Février 1998: Le Docteur Hamer, en prison à KÖLN (Allemagne) depuis le 22 mai 1997, est menacé d’internement en Hôpital psychiatrique. Des milliers de lettres, venant de tous pays, ont été adressées au psychiatre, et aux autorités judiciaires allemandes, pour protester contre cette atteinte à l’intégrité de la personne du Docteur HAMER.

18 mars 1998: Le Docteur HAMER répond devant la cour du Tribunal de KÖLN (Allemagne), de l’accusation faite par la Cour d’APPEL de CHAMBéRY, en novembre 1997.

26 mai 1998: Après 370 jours d’incarcération, le Dr HAMER est sorti de la prison de KÖLN (Allemagne).

Du 11 juin au 20 juin 1998: à la période où s’organise la MARCHE POUR LA VéRITé, les médias, pour déstabiliser les citoyens, donnent une désinformation sur le Docteur HAMER, l’association Amis de Dirk (ASAC) et Madame Andrée SIXT.

13 juin 1998: à CHAMBéRY, succès de la MARCHE POUR LA VéRITé. Marche organisée pour soutenir et demander la liberté du Docteur HAMER, interdit en France, soutenir et demander la liberté de Madame Andrée SIXT, sa représentante, maintenue sous contrôle judiciaire strict depuis le 17 septembre 1996 à CHAMBéRY.

11 septembre 1998: Confirmation officielle de la Vérification de la Médecine Nouvelle par l’Université de Trnava (Bratislava)-Slovaquie.

12 Janvier 1999: Convocation de Madame Andrée SIXT chez le juge d’instruction pour y être interrogée. Le juge précise que c’est la dernière fois qu’elle la voit avant de remettre son dossier au Procureur de la République.

25 juin 1999: Le Docteur HAMER et Madame Andrée SIXT reçoivent citation à comparaître devant le Tribunal correctionnel de Chambéry, le 31 janvier 2000. De nombreuses lettres de protestation sont envoyées aux autorités.

31 janvier 2000: Procès à Chambéry

17 mars 2000: Délibération et Condamnation : Andrée Sixt = 1 an de prison avec sursis, plus amendes et dommages et intérêts aux parties civiles pour exercice illégal de la médecine, alors que les personnes qui, soi-disant, seraient mortes à cause de l’abandon de leurs traitements chimiques, après avoir reçu tous les traitements officiels, étaient toutes en fin de vie.

Le Docteur Hamer est condamné pour "complicité d’exercice illégal de la médecine commis par Andrée Sixt et escroquerie", à 18 mois de prison, dont 9 avec sursis, plus amendes.

Il est à noter que le Dr Hamer n’est pas venu en France depuis 1993. De plus, il n’a jamais vu les parties civiles qui ne parlent pas allemand! En outre, le Docteur Hamer parle mal le français.

également à noter: la présence de l’UNADFI, les pourfendeurs de sectes! Motif de l’"escroquerie" retenue par le tribunal de Chambéry: "L’Association Stop au Cancer (conformément à ses statuts) et Andrée SIXT ont aidé le Centre de Médecine Nouvelle du Dr Hamer à Burgau en Autriche".

Ça c'est un crime!

Mais pourquoi donc le Docteur Hamer est-il autant dérangeant?

Après l’enquête faite en 1997 par le Procureur autrichien, celui-ci a pourtant  été obligé de reconnaître que sur les 6500 patients qui ont visité ce centre, 6000 sont guéris après plus de 5 ans. (Cf.: déclaration du Dr Hamer du 11 septembre 1997 à Travna (Slovaquie), lors de la vérification).

Andrée Sixt fait appel et le 20 septembre 2000, la cour d’appel ne retient pas sa demande, car «non conforme». En effet, l’avocat d’Andrée Sixt a refusé de l’aider à faire appel.

Le Dr Hamer fait appel de sa condamnation: au total 6 appels.

Le 1er juillet 2004: La Cour d’Appel de Chambéry condamne le Docteur Hamer à un mandat d’arrêt européen et à 3 ans de prison ferme. Le Dr Hamer se pourvoie immédiatement en Cassation.

Le 9 septembre 2004: Le Docteur Hamer est arrêté en Espagne conformément au mandat d’arrêt européen.

Le 18 octobre 2004: Le Docteur Hamer est extradé et détenu à la prison de Fleury-Mérogis, France.


Le 18 mai 2005
:
La décision de la Cour de Cassation est reportée au 31 mai 2005.

Au cours des mois qui suivent, les lettres et pétitions se succèdent...

Le 16 Février 2006: Enfin...

Le Docteur Hamer est libre!


Partager cet article

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Médecine Nouvelle
commenter cet article

commentaires