Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Santé Naturelle
  •  La Santé Naturelle
  • : Cultiver la Santé Naturelle pour Être et Demeurer Naturellement Sain
  • Contact

La Santé Naturelle

Recherche

Soigner l'âme et le corps


L'on ne peut guérir la partie sans soigner le tout.
L'on ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme,
et pour que l'esprit et le corps retrouvent la Santé,
il faut commencer par soigner l'âme.
Car c'est une erreur fondamentale des médecins actuels
de, dès l'abord, séparer l'âme et le corps.

- Platon - 427-347av. J.C - "Les Charmides" -

18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 07:52

Témoignage en français

Il existe de nombreux témoignages en anglais au sujet de résultats très positifs de mises en application des Cures de la Doctoresse Clark, mais très peu encore sont disponibles en français...

Petit à petit, toutefois, les informations arrivent aussi dans la langue de Victor Hugo...

Par exemple, le témoignage ci-dessous a été envoyé d'Italie, rédigé par la fille d’un homme malade:

"J
e suis un homme de 74 ans, fumeur acharné, divorcé, père de 2 filles et résident dans le Latium. En novembre 2006, suite a un simple examen du
sang pour chercher la cause de ma constante fatigue et de ma faiblesse générale, l'on m’a diagnostiqué une leucémie assez agressive, que mon hématologue cru bon me cacher. Dans un premier temps en effet, il resta très vague sur ma maladie et il me prescrit des cachets d’Oncocarbide.

Pensant qu’il s’agissait d’une simple dysfonction sanguine, je n’en dis mot à mes deux filles, afin qu’elles se fassent pas inutilement de souci.

Mais les médicaments me clouèrent au lit, de plus en plus fatigué et plus faible qu’auparavant, me procurant de nombreuses nausées. Ainsi, après un mois passé sans réussir à tenir debout, je me suis décidé à me rendre chez mon médecin de famille, lequel, étudiant mes examens, me dit, stupéfait:

- “Mais tu as la leucémie! Ton hématologue ne te l’a pas dit?”.

Le monde s’écroula sur moi en quelques secondes et je sombrai dans la plus profonde dépression, probablement dûe aux circonstances improvisées qui me conduisirent à la connaissance de la maladie, pour laquelle je n’avais absolument pas été psychologiquement préparé.

Je décidai donc qu’il était temps d’en informer ma famille. L’ainée de mes deux filles, qui, depuis toute jeune, avait toujours été très sceptique vis-à-vis de la médecine officielle, se montra furieuse vis-à-vis de l’hématologue qui avait “volontairement omis” de m’informer au sujet de la typologie pharmaceutique des cachets et qui avait “volontairement omis” de demander mon accord (chose déontologiquement honteuse).

Elle fit immédiatement des recherches au sujet des médicaments prescrits et me révéla que mon hématologue m’avait soumis à mon insu à un traitement chimiothérapique.


Elle le contacta ensuite par
téléphone, lui posant des questions bien précises pour l’empêcher ultérieurement de tergiverser. C’est ainsi que le spécialiste admit enfin que je ne devais pas vivre assez longtemps pour profiter de l’été, m’accordant encore plus ou moins 6 mois de vie.

Sous les pressantes supplications de ma fille, ainsi que devant les résultats peu réconfortants des
examens hématologiques successifs, et ne supportant plus les effets collatéraux du médicament, lequel, de toutes les manières, m’empêchait de vivre (les effets étaient pires que la maladie elle même), je décidai d’interrompre tout traitement.

Entre temps, ma fille fit,
sur Internet, des recherches sur la leucémie et découvrit le site du Dr. Clark. J’ai donc accepté de déménager chez elle pendant 2 mois de manière à ce qu’elle m’aide à suivre la thérapie Clark, combinant l’absorption des gouttes homéographiques avec des séances de zapping, quelques séances d’ozonothérapie et un changement de régime alimentaire.

Entre outre, j’ai arrêté de boire l’eau du robinet, allant me refournir d’eau de source. Nous avons confronté les examens sanguins de semaine en semaine, et, après un mois de thérapie, pour la première fois toutes lesvaleurs se tournaient en direction de l’amélioration.

Malgré le fait que je n’ai pas réussi à arrêter de fumer, un an après le début de la cure, le nombre des globules rouges, qui avait rapidement chuté en dessous de la moitié à cause de la maladie, augmente peu à peu, bien que très légèrement (15-20%), tandis que le nombre des globules blancs, que la leucémie avait fait doubler, est redescendu de 35%.

À ce jour, je suis encore vivant, bien que j’ai perdu beaucoup de poids et que je sois parfois très fatigué. Mais j’ai déjà outrepassé la condamnation à mort que mon hématologue m’avait annoncée pour le mois de juin et je m’apprête à bientôt fêter la Noël maintenant toute proche..."

“C.G. - 14/12/07”


*****************************************

Décharge de responsabilité: Notice au lecteur figurant sur le site http://drclark.net: Nous ne sommes pas docteurs en médecine. Les données rapportées ne sont pas des conseils médicaux, mais uniquement des informations faisant références aux résultats des recherches obtenus par le Dr. Clark. Pour un avis médical, nous vous prions de consulter votre médecin. Soyez conscients du fait que la bibliographie des recherches du Dr. Clark n’implique pas nécessairement que ces dernières aient été confirmées par d’autres savants: d’autres chercheurs pourraient ne pas être d'accord avec ses interprétations. Les affirmations et/ou les commentaires faits non ni été examinés, ni évalués par la Food & Drug Administration ou par la Federal Trade Commission des États Unis. Non ne faisons aucune promesse à propos des produits cités. Le zapper et le MiniFG sont considérés comme des appareils médicaux de classe Iia par l’Union Européenne. Dans les États-Unis, le zapper et le MiniFG ne sont pas considérés comme étant des appareils médicaux, c’est pour cette raison qu’ils ne peuvent se définir “pour utilisation médicale”. Ces informations n’ont  pas pour but de diagnostiquer les pathologies médicales ou psychologiques ou de faire des ordonnances pour celles-ci; elles ne sous-entendent ou prétendent pas non plus prévenir, traiter, améliorer ou guérir telles conditions par le biais de moyens médicaux standard. Nous ne fournissons pas de diagnostics, de cure, de traitements ou de réhabilitation de personnes, nous n’appliquons pas non plus de principes médicaux, de santé mentale ou de développement anthropique.

10 avril 2008 - (C) 2008 by Dr. Clark Information Center.


Partager cet article

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article

commentaires