Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Santé Naturelle
  •  La Santé Naturelle
  • : Cultiver la Santé Naturelle pour Être et Demeurer Naturellement Sain
  • Contact

La Santé Naturelle

Recherche

Soigner l'âme et le corps


L'on ne peut guérir la partie sans soigner le tout.
L'on ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme,
et pour que l'esprit et le corps retrouvent la Santé,
il faut commencer par soigner l'âme.
Car c'est une erreur fondamentale des médecins actuels
de, dès l'abord, séparer l'âme et le corps.

- Platon - 427-347av. J.C - "Les Charmides" -

2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 13:33

La Médecine Nouvelle
du Docteur Hamer

"C'est un grand tort que d'avoir eu raison
avant les autres
."
- Edgard Faure -



«Il y a des millénaires que l'humanité fait plus ou moins consciemment l'expérience qu'en définitive toutes les maladies ont une origine psychique et c'est devenu un acquis "scientifique" solidement ancré dans le patrimoine des connaissances universelles; seule la médecine moderne fait de nos êtres animés un sac plein de formules chimiques  - Dr R.G. Hamer -

 " La science est la plus récente, la plus agressive et la plus dogmatique des institutions religieuses."!  - Professeur Paul Feyerabend -

Un article extrait de "Nexus"

«La thérapie anticancéreuse du docteur Ryke Geerd Hamer (né en 1935) a connu un taux de succès exceptionnel – de loin le plus élevé que je connaisse, toutes méthodes de soin confondues.

Lors d'un des procès intentés contre cet homme persécuté à outrance, le procureur de la République (de Wiener Neutsadt, en Autriche) a bien été obligé de reconnaître que 6000 des 6500 patients atteins de cancers très avancés étaient encore en vie 4 à 5 ans après avoir entamé le traitement du Dr.Hamer.Cela représente une réussite pour plus de 90 % des cas – presque l'inverse des résultats auxquels on aurait pu s'attendre avec un traitement conventionnel.

Le Docteur Hamer pense que la corrélation entre les chocs émotionnels clés, les zones cérébrales atteintes et les organes associés n'est que l'adaptation humain évolutionniste de programmes similaires existant dans le monde animal.

Lorsque nous ressentons une douleur émotionnelle imprévue, un programme de réparation d'urgence se met en route – un programme de survie biologique – afin de nous remettre dans notre état normal. Ces programmes peuvent même s'appliquer à la cellule familiale ou à d'autres groupes.
[...]

Le Docteur Hamer illustre cela avec l'exemple d'une femme qui trouve son mari au lit avec une autre femme. En tant que frustration sexuelle, cela déclenche un cancer de l'utérus. Par contre, si elle perçoit cela comme un conflit avec le partenaire, alors une droitière développera un cancer du sein droit. Si elle éprouve de la peur et de la répugnance, elle souffrira d'hypoglycémie. Avec un manque d'estime de soi, on pourra voir apparaître un cancer de l'os pubien. Si le manque d'estime de soi était dû à un échec au niveau sportif plutôt que sexuel, alors le problème apparaîtrait dans un bras ou une jambe ou peut-être dans les doigts ou l'épaule. D'autres situations typiques pouvant entraîner des conflits biologiques sont les situations de perte: perte d'un être cher, d'un emploi, d'un bien précieux ou d'un territoire.

Le Docteur Hamer pense que la plupart des métastases ou tumeurs secondaires sont provoquées par la peur du cancer ou la peur de la mort résultant du diagnostic de cancer ou d'un pronostic négatif. Cependant, dans ce cas aussi, le choc conflictuel consécutif n'est peut-être pas la peur de la mort mais plutôt de la colère, du ressentiment ou un conflit de séparation d'avec son partenaire ou ses enfants, ce qui suscite l'apparition de tumeurs à différents endroits. Par ailleurs, un diagnostic de cancer du côlon entraîne fréquemment un cancer du foie à cause de la peur inconsciente de manquer de nourriture.

En général, la sensation d'impuissance, le désespoir et l'impression que tout est dénué de sens, engendrent un stress chronique, empêchant de guérir du cancer et d'autres maladies, mais ne sont pas l'origine de ces maladies. Selon le Dr. Hamer, la véritable cause du cancer et d'autres maladies résident dans un choc traumatique inattendu pour lequel nous ne sommes pas émotionnellement préparés.

Siemens, fabriquant du scanner, a vérifié, de son côté, l'existence du Foyers de Hamer dans le cerveau. En outre, en 1998, l'Université de Trnava en Slovaquie a confirmé la valeur de diagnostic de ces mêmes Foyers de Hamer. Néanmoins, le Dr. Hamer a été victime d'une persécution sans précédent.

En vertu du droit allemand, l'on peut rayer un praticien de l'ordre des médecins si ses facultés mentales se sont amoindries. Cette loi a été utilisée en 1986 par une cour de district allemand afin de rayer le Drocteur Hamer de l'ordre des médecins. Comme preuve son état mental soi-disant inadéquat, la cour a affirmé qu'il refusait de revenir sur ses théories et de faire allégeance aux principes de la médecine "orthodoxe"!!!

Pire encore, la cour a découvert des "preuves" montrant qu'il était "incapable de se convertir aux principes de la médecine orthodoxe." Il avait essayé de convaincre un groupe d'éminents professeurs de l'exactitude de ses théories un mois à peine avant le procès!

Un an plus tard, cette même cour a demandé un examen psychiatrique de ses facultés mentales, ce que le Docteur Hamer a refusé. Sans l'avoir même jamais vu, un psychiatre nommé par la cour a diagnostiqué que c'était un psychopathe!

En 1977, le Docteur Hamer a été arrêté et emprisonné pendant 18 mois en vertu d'une loi obscure sur la médecine naturelle introduite sous Adolf Hitler en vue d'éliminer les Gitans. On lui reprochait d'avoir donné gratuitement des conseils à des personnes qui lui avait demandé son avis.Le procureur de la république a ouvertement affirmé que "tout devait être mis en oeuvre afin de débarrasser la société du Dr. Hamer".

Un procureur de la république a intenté un procès contre le Dr. Hamer pour un grosse somme d'argent parce qu'il avait déconseillé la chimiothérapie à un patient. Autre exemple, les parents d'une fillette, Olivia Pilhar, qui avait été traitée par le Docteur Hamer, ont écopé d'une peine de prison de huit mois avec sursis pour avoir temporairement refusé la chimiothérapie pour leur fille. On leur avait ensuite retiré la fillette, à qui l'on avait imposé une chimiothérapie contre leur volonté. Cela peut arriver n'importe où dans le monde occidental.

En Australie, une mère m'a récemment confié qu'elle ne croyait pas à la chimiothérapie et aurait préféré avoir recours à la médecine naturelle pour sa fille atteinte de leucémie mais qu'elle avait dû accepter la chimiothérapie parce que son médecin traitant avant menacé de la poursuivre en justice si elle refusait.
Il n'existe aucun cancérologue au monde qui n'ait vu mourir des patients dont il s'occupait. Cependant, même dans des cas avancés, le taux de réussite du Docteur Hamer est exceptionnellement élevé.

L'on a comparé cette "chasse aux sorcières" au destin du Docteur Semmelweis, qui avait suggéré que les chirurgiens devraient se laver les mains avant toute opération et avait été envoyé dans un asile psychiatrique, où il était décédé à l'âge de 47 ans.

En Europe, les médecins et les thérapeutes qui exercent selon les principes de la Médecine Nouvelle font l'objet de persécution. En Autriche, en Belgique, en France, en Allemagne et en Espagne, les autorités ont lancé des poursuites à l'encontre de ces praticiens afin de les rayer de l'ordre des médecins.

Les procès durent depuis des années. Seuls les tribunaux espagnols ont sagement décidé que ce n'était pas à eux de trancher entre des thérapies et des théories médicales conflictuelles.

La réaction violente des pouvoirs établis est compréhensible parce qu’une connaissance et une application étendue de la Médecine Nouvelle sonneraient la fin du complexe médico-pharmaceutique.»

Walter Last
["Nexus" – Novembre/Décembre 2003]



Note: Le Docteur Hamer a échappé à 8 tentatives d'assassinat et les médias d'Allemagne parlent de lui comme d'un criminel dérangé. Il fut arrêté et emprisoné en Espagne en septembre 2004. La justice française l'a reconnu "coupable de tromperie et de complicité dans l'exercice illégal d'une activité médicale" et a demandé son extradition pour lui appliquer les 3 ans de prison qu'elle a requis contre lui.

Le 16 février 2006, après plusieurs lettres et pétitions,

il était enfin libre.


Partager cet article

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Docteur Hamer
commenter cet article

commentaires