Présentation

  • : La Santé Naturelle
  • La Santé Naturelle
  • : La santé naturelle
  • Contact

La Santé Naturelle

Recherche

Soigner l'âme et le corps


L'on ne peut guérir la partie sans soigner le tout.
L'on ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme,
et pour que l'esprit et le corps retrouvent la Santé,
il faut commencer par soigner l'âme.
Car c'est une erreur fondamentale des médecins actuels
de, dès l'abord, séparer l'âme et le corps.

- Platon - 427-347av. J.C - "Les Charmides" -

7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 02:13

Les parasites rendent les cellules cancéreuses

La Doctoresse Hulda Clark a déjà fait remarquer, depuis le début des années quatre-vingt-dix, que les parasites peuvent libérer des facteurs de croissance rendant les cellules cancéreuses.

Elle le dit, dès
1993, dans son livre sur la Cure de toutes les maladies, puis, en 1995, dans son livre  sur la Cure de tous les cancers, et encore, de façon plus détaillée, dans tous ses livres ultérieurs.

Un récent rapport scientifique confirme maintenant, en effet, que la douve du foie de l'homme libère des hormones de croissance qui peuvent rendre des cellules cancéreuses:


Fait comique, l'article en question dit que c'est la première recherche montrant que les facteurs de croissance du parasite peuvent causer une croissance anormale des cellules ... Ils n'ont manifestement pas lu les livres de tante Hulda!!!


Non seulement il a été démontré que ces facteurs de croissance causent le cancer mais aussi qu'un pourcentage très élevé de personnes infectées par la douve du foie sont touchées, à savoir  qu'une personne infectée sur six développe un cancer!

Il faudra bien, un jour, rendre à César ce qui appartient à César et  aussi à Hulda ce qui appartient à Hulda!

0
0
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 03:20

 

Programme antiparasitaire
de la Doctoresse Clark
pour le cancer avancé


[Extrait du livre: "The Prevention of all Cancers", édition 2004.]


L’on a besoin de:

  • Teinture extra-forte de brou vert de noix noire 
  • Capsules d’absinthe (armoise) (200-300 mg d’artémise, chaque capsule)
  • Capsules de clous de girofle (500 mg, chaque capsule)

Ces herbes doivent être prises en même temps (en une demi-heure ou même en 5 minutes), comme s’il s’agissait d’un seul traitement. Elles ne doivent pas être mélangées à l’avance, car elles interagissent entre elles, et ceci détruit leur puissance.


Les trois herbes tuent les différents stades de parasites. Les clous de girofles tuent les œufs, l’absinthe (armoise) tue les circaries et la teinture tue les adultes. Mais, en général, chez une personne immunodépressive comme vous l’êtes, beaucoup de parasites échappent à l’élimination et recommencent leur cycle. Ceci arrive parce que les parasites mourants relâchent immédiatement leurs œufs, qui voyagent dans le sang à la recherche d’un point du corps isolé, qui est sûr pour eux, comme, par exemple, l’oreille interne, un muscle oculaire, ou la fente entre le cervelet et la moelle épinière.


Pour cette raison, vous devrez prendre vos herbes antiparasitaires quotidiennes en même temps - et si possible pendant - que vous êtes en train de faire le zapping, avec encore une demi-heure de zapper après. Le zapper tue les œufs et les stades de larves qui nagent dans votre sang.


Rappelez-vous que vous devez nourrir vos globules blancs juste avant de prendre vos herbes antiparasitaires quotidiennes.

C’est seulement le brou vert (de noix noire) qui a la stupéfiante capacité de tuer les parasites. Quelques jours après avoir ouvert la petite bouteille, l’extrait alcoolique peut devenir beaucoup plus foncé et moins puissant. Pour en maximiser la puissance et les effets, utilisez une petite bouteille de 60 millilitres, et, après l’avoir ouverte, conservez-la au congélateur.


Dans les précédents livres l’on décrit les méthodes pour éliminer les parasites pour débutants, en commençant avec peu de gouttes de teinture de brou de noix noire. Si vous êtes en train de prévenir le cancer ou vous avez un cancer ou stade initial, vous pouvez utiliser le programme pour débutants.


Mais, dans le cas ou le cancer est extrêmement avancé, où chaque heure de chaque jour est précieuse, nous utiliserons une seule petite bouteille en une seule dose, ou même autant d’extrait alcoolique que vous êtes capables d’avaler, dès lors où cela reste confortable.

La teinture de noix noire ne pénètre pas bien dans le cerveau, l’absinthe, (armoise ou artémise), oui. Ainsi, si vous avez le cancer au cerveau ou à l’œil, vous devrez, à chaque fois, augmenter la dose d’absinthe.


Tableau du programme antiparasitaire pour le cancer avancé


 

Dose teinture brou de noix noire extra-forte

Dose capsules d’absinthe
(200-300 mg)

Dose capsules
clous de girofle
(500 mg)

Jour

À petites gorgées
en 5 minutes.
Elle peut être mélangée avec
du jus de fruit ou de l'eau.

Capsules à prendre en une seule dose,
pendant une période
de 5 minutes

Capsules à prendre en une seule dose,
pendant une période
de 5 minutes

1

2 petites cuillères à thé

10

10

2

Un flacon de 50 ml, ou autant que vous pouvez en boire

10

10

3

Idem

10

10

4

Idem

10

10

5

 

10

10

6

 

10

10

7

 

10

10

8

 

10

10

9

 

10

10

10

 

10

10

11

 

10

10

12

 

10

10

13

 

10

10

14

 

10

10

15

Un flacon de 50 ml, ou autant que vous puissiez en boire

10

10

16

Idem

10

10

17

Idem

10

10

18

Répéter la dose de 3 jours après 15 jours.

10

10

19

 

10

10

20

 

10

10

21

 

10

10

 

(Extrait du livre du Dr Hulda Clark: "The Prevention of all Cancers", page 246.)

0

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 15:38

La vraie cause
  du
cancer

Doctoresse Hulda Clark

…. Jamais personne ne l’a su! Dans ce livre, je vous montrerai comment tous les cancers débutent.

Que le cancer ait la forme d’une tumeur ou de simples cellules, qu’il soit un sarcome ou un carcinome, qu’il soit d’une variété très rare ou de la forme plus commune, chaque cancer part du même point, une seule petite région du cerveau.

Cette information rendra le cancer plus facile à prévenir, à arrêter et à guérir.

Tous les cancers commencent
dans un seul organe!


Tous les cancers finissent par devenir malins.

La cause de toutes les formes de malignité est due à un parasite commun plat, le trématode intestinal humain. Son nom scientifique est Fasciolopsis Buski. Il arrive dans le deuxième temps de croissance d’une jeune tumeur, et la rend maligne. Ce phénomène a été décrit pour la première fois dans un livre édité en 1993.

Un parasite plat qui ressemble beaucoup à une sangsue. Le parasite adulte reste fixé à un point de notre corps et produit des milliers d’œufs à l’intérieur de celui-ci.

Ce fait n’avait auparavant jamais été noté, car personne ne l’avait soupçonné. En plus, les œufs du parasite ne sortent pas de l’intestin.

Mais pour la détection de parasitose, les tests commerciaux de laboratoire cherchent seulement les œufs sortis de l’intestin avec les selles. Ensuite, pendant le Programme de 3 semaines, vous verrez réellement vos parasites plats adultes, après les avoir tués dans votre intestin. Mais la maladie que nous appelons cancer n’est pas causée par ces parasites adultes: voila pourquoi les cas de cancer ne sont pas accompagné par la fasciolopsiase.

La fasciolopsiase est la pathologie dans laquelle beaucoup de parasites adultes sont présents dans l’intestin et dans les selles et y déposent et diffusent leurs œufs. Mais, parfois, il peut arriver que quelques adultes se trouvent dans le tractus digestif, soit dans l’œsophage, dans l’estomac ou même dans le colon. Du moment que ces parasites adultes sont éliminés avec les selles, vous avez alors la possibilité de les voir.


Par contre, vous ne pourrez pas voir les parasites plats présents dans votre tumeur ou dans le reste du corps (sauf ceux se trouvant dans le tractus digestif), car, à cause de leur position, ils ne pourront pas être expulsés: vivants ou morts, ils resteront bloqués à l’intérieur de vos tissus.

Les animaux primitifs de petite dimension traversent beaucoup de phases de développement, un peu comme les insectes avec leurs chenilles et leurs cocons. Ces phases sont nommées: stades de larves. Ils ne ressemblent pas du tout à leurs parents, papillon ou scarabée. Tous les stades de larves des parasites plats sont trop petits et trop mous pour qu’un examen par image (TAC, PET ou d’autres) puissent les localiser.

Les stades de larves se trouvent dans les tissus et pas dans le sang. Ils ont donc pu échapper aux contrôles, parce que seul le sang est régulièrement testé, et aussi parce que les tests sont chimiques et non pas physiques. Les biopsies sont préparées en coupant le tissu en tranches très fines, et aucune petite tranche d’un stade de larve ne pourrait jamais être ainsi reconnu.

Les parasites préfèrent vivre concentrés à l’intérieur de vos tissus ou en groupes dans les points stagnants, comme les valves des veines ou les valves des canaux lymphatiques. Le reste du sang coule trop rapidement et il est toujours patrouillé par votre système immunitaire. Même si une recherche attentive sur un échantillon de sang vivant relevait la présence de certains de ces stades de larves, une telle recherche ne fait pas partie de la routine des recherches sur le cancer ou des tests cliniques. Pourtant, lorsque vous êtes en train de faire le Programme de trois semaines, il peut vous arriver de voir vraiment, pendant que vous faites un nettoyage du foie, un  parasite adulte gicler dehors.

  Image 4: Quand l’œuf éclôt (à gauche), il en sort un miracidium.

Les stades de larves du Fasciolopsis Buski produisent normalement un puissant stimulateur de croissance appelé ortophosphotirosine ou OTP. Probablement ils le produisent pour leur propre consommation, mais seulement si un trigger ou facteur désenchaînant est présent. Le trigger est l'alcool isopropilique commun. 

 

 

 Fig. 5 Miracidia

dans l'acte d'expulser redia "mère"

Fig. 6 "Mère"
redia qui engendre 
une fille redia

 

Fig. 7 Cercaria  


Leur habitat naturel c'est cet alcool qui le leur fournit, vu que celui-ci est produit par les bactéries Clostridium – bactéries qui vivent dans la viande en décomposition et dans une ambiance dépourvue d'oxygène. L’habitat de ce parasite est constitué par les déchets animaux.

Chez les êtres humains, l’alcool isopropilique est fourni par le style de vie et même par la nourriture que nous mangeons, qui en est contaminée. De plus, nous, les êtres humains, nous logeons les mêmes bactéries Clostridium qui fabriquent l’alcool isopropilique: elles vivent dans nos tumeurs et intestins, la viande est en train de pourrir et où l’oxygène est absent. Ainsi que nous avons deux sources de trigger OPT: les bactéries et un produit que l’on utilise très fréquemment. 

 

  Image 8: Cycle vital d’un trématode

Quand les stades de larves du parasite plat envahissent notre tumeur et quand les bactéries Clostridium sont présentes, nous avons les conditions nécessaires pour produire l’OPT. Ceci est la preuve d’un excès de stimulation de croissance. Cela arrive lorsque la tumeur est dans une phase de vie avancée, lorsque certaines mutations ont déjà été accumulées, lesquelles sont visibles en tant qu'endommagement chromosomique. Le fait de voir ces mutations et la croissance exagérée, fera paraître maligne votre tumeur à un cytologue, qui examine votre biopsie. Tous les malades de cancer que j’ai examinés au Synchromètre®, et auxquels le cancer avait déjà été diagnostiqué par un oncologue, avaient soit l'OTP soit les stades de larves du parasite plat Fasciolopsis Buski dans l’organe où la tumeur était présente. Il n’y a eu aucune exception sur des milliers de cas.

 

 Les stades de larves du Fasciolopsis Buski
produisent l'OPT.

Il est très facile d’arrêter cette malignité qui vient juste de commencer, simplement en tuant ce parasite et ses stades de larves, et en arrêtant l’utilisation le l’alcool isopropilique. Vos cellules tumorales arrêteront de recevoir OPT, le principal stimulateur de la croissance.

Mais nous pouvons faire encore plus. Pour pouvoir croître, toutes les tumeurs doivent recevoir les substances nécessaires, autrement elles sont obligées de s’arrêter, indépendamment de la stimulation. L'une de ces substances est l’acide désoxyribonucléique (ADN). Nos tissus en fabrique juste la quantité dont ils ont besoin. Comment se fait-il donc que, maintenant, ils en soient inondés, tellement même que le Synchromètre® peut très facilement le voir? C’est parce que la même bactérie Clostridium en produit. Les Clostridium produisent un ADN très proche du nôtre. Lorsque d’autres bactéries sont présentes, comme le staphylocoque et le streptocoque, il ne se produit aucune inondation d'ADN. C’est une caractéristique propre de la Clostridium que de produire un ADN tant similaire au nôtre. Cela permet de partager.

En tuant toutes les colonies de Clostridium, l'on arrêtera de fournir à la tumeur tout l'ADN supplémentaire dont elle a besoin pour s’alimenter et continuer à croître.

 

Les bactéries Clostridium fournissent à la tumeur
l’alcool isopropilique et l'ADN.

En tuant soit les Clostridium tout autant que le parasite plat, nous arrêterons aussi la production de la Gonadotrophine chorionique humaine (HCG), l’hormone qui protège la tumeur. C’est une hormone de la grossesse humaine, la même qui protège le fœtus humain des attaques en provenance du système immunitaire de la mère. Cette astucieuse imitation de la grossesse avait déjà été notée dès avant 1900.

 

Le Synchromètre® montre que le stade cercaire du Fasciolopsis, avec l’alcool isopropilique (provenant de la Clostridium), stimulent l’hypothalamus à fabriquer la HCG. Chez une mère humaine, le placenta fabrique l’HCG pour activer le stade de trophoblaste du fœtus. Maintenant, la tumeur aura une protection similaire. Ce fait avait déjà été noté par de précédents thérapeutes, mais il n’a pas été objet d’attention par les scientifiques suivants. Nous verrons, par la suite, que la glande de l’hypothalamus joue un constant rôle dans le cancer.

Les détails sur comment se débarrasser du caractère malin du cancer en un temps très bref sont décrits dans le premier livre titré «Le cancer, Prévention et Cure», écrit en 1993 et mis à jour en 1998. Cette méthode de traitement est encore valable, mais elle ne va plus loin qu'éliminer la malignité du cancer.

Avec ce livre nous nous débarrasserons aussi de la tumeur.

Au moment où j’ai écrit ce livre, les scientifiques, moi incluse, croyaient que la malignité était le cancer entier: on croyait que l’état de bénignité était tolérable.

Mais l’expérience des années successives m’a montré qu’il n’était pas tolérable. Bien que, selon les standards des oncologues, les tumeurs n’étaient pas malignes, elles pouvaient quand même croître, même si c'était plus lentement.

Ça n’était pas dit qu’elles s’atrophiaient et qu’elles mouraient. Elles avaient leur vie propre.

Avec cette nouvelle intuition, mes recherches successives furent dédiées à trouver la vraie cause des tumeurs, au lieu de celle de leur malignité, étant donné qu’elles étaient évidemment un type différent de croisement et qu’elles fournissent le point de départ de chaque malignité.

(Extrait de: "The Cure and the Prevention of all Cancers"

par la Doctoresse Hulda Clark,

pages 31-45 - Copyright)

0

La cause

Pendant des années, nous avons cru que le cancer était une maladie différente des autres. On considérait le cancer une espèce d’incendie, que, une fois commencé, plus personne pouvait éteindre. Les solutions étaient: le couper, ou l’irradier jusqu’à ce qu’il meure, ou détruire chimiquement chaque cellule cancéreuse présente dans le corps, vu que l’on considérait comme impossible qu’il retourne à la normalité.

RIEN DE PLUS FAUX! En outre, tout le monde croyait que les types différents de cancer, comme la leucémie ou le cancer du sein, avaient des causes différentes. Encore une fois: FAUX!

Dans ce livre vous verrez que tous les cancers sont identiques. Ils sont tous causés par un parasite, un parasite singulier. Il est nommé trématode intestinal humain. Si vous tuez ce parasite le cancer s’arrête immédiatement. Les tissus redeviennent normaux. Pour développer un cancer de n’importe quelle sorte, vous devez avoir ce parasite.

De quelle façon le trématode intestinal humain peut-il causer le cancer? Ce parasite vit normalement dans l’intestin, où il peut faire moins de dégâts, comme, par exemple, il pourrait causer une colite, la maladie de Crohn, le syndrome du colon irritable, ou même rien du tout.

Mais s'il envahit un organe différent, comme l’utérus ou les reins ou encore le foie, alors il cause beaucoup de dégâts. S'il s’installe dans le foie, il cause le cancer. Et, dans certaines personnes, quand il s’installe dans leur foie, il le remplit d’alcool isopropilique.

Tous les malades du cancer ont dans leur foie soit l’alcool isopropilique, soit le trématode intestinal. Le solvant nommé alcool isopropilique est responsable de la présence du trématode dans le foie. Pour que le cancer se développe vous devez forcément avoir dans le corps soit le parasite soit l’alcool isopropilique.


(Passage de: “The Cure For All Cancers”, page 1. - Copyright.)

0
0
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 11:28

Nettoyez vos dents!

Tooth Zappicator pour le Super Zapper Deluxe 2006 ou le VariZapper.


Le Tooth Zappicator (tel que décrit par la Doctoresse Hulda Clark, dans sa dernière édition de "The Cure for HIV and AIDS», page 232) est spécifiquement conçu pour le Super Zapper Deluxe ou le VariZapper.


Si vous voulez utiliser un Tooth Zappicator, ne placez pas la tête du zappicator à l'intérieur de votre bouche, contre vos dents. Il est conçu, au contraire, pour fonctionner en le plaçant en dehors de votre bouche, contre votre peau extérieure, sur l'endroit où vous désirez travailler.


Si vous désirez vraiment le mettre dans votre bouche, alors vous pouvez placer la tête du Tooth Zappicator à l'intérieur d'un sac de plastique et ensuite insérez-le dans votre bouche, mais si vous le placez à l'extérieur cela fonctionne parfaitement, sans aucun souci.


Le VariZapper est prêt à fonctionner avec le Tooth Zappicator.


Il est tellement facile d'utiliser le Tooth Zapplicator que tout ce que vous avez à faire est, tout simplement, de débrancher votre cable du Super Zapper DeLuxe et de brancher le cable du Tooth Zappicator, en haut de l'appareil, dans le connecteur ressemblant à une prise de téléphone. Ensuite, insérer le 1K Zappicator Smart Key dans son logement et allumer l'appareil. C'est tout! C'est prêt à fonctionner!


Le "Zappicator" Dentaire - Explications de la Doctoresse Clark

Le zappicator dentaire est un petit haut-parleur situé à l'extrémité d'une brosse à dents. Le haut-parleur, fixé au circuit de votre "zappicator" pour aliments, produit une fréquence de 1 kHz.


Fonctions

Positionné sur les cavités cachées, il stimule l'augmentation des défenses immunitaires en mesure d’éliminer en un seul coup, les lanthanides, les métaux, les solvants et ce qu’il reste des plastique et des bactéries. Il peut être employé pour durcir le plastique. Après le traitement, les dents en plastique ne contiennent plus de colorant ou d'acide maléique et ce qu’il reste des amalgames dispersés qui avaient saturé la dent se sont transformés chimiquement de manière à ce que le système immunitaire puisse les éliminer plus facilement. L'effet est permanent.


Mode d’emploi

1. Mettre une pile de 9 volts dans le Zapper ou le VariZapper de 1 kHz, en s'assurant que la polarité soit correcte.

2. Relier la sortie du Zapper au terminal positif du haut-parleur. Ne pas employer de connexions négatives.

3. Contrôler qu’aucun câble libre ne pende de l’appareil.

4. Positionner le Zapper sur le plat d’une table en faisant bien attention qu'il ne bouge pas durant son utilisation: un haut-parleur qui tombe à terre pourrait changer sa polarité.

5. Protéger le zappicator dentaire en le mettant dans un sachet en plastique muni de fermeture éclair, avec le haut-parleur dans un des angles inférieurs. Envelopper le tout très délicatement avec le sachet, puis fixer la fermeture avec un morceau de scotch. Assurez-vous que la salive n'entre pas en contact avec le zappicator dentaire découvert et qu'elle reste en dehors du sachet en plastique.

6. Avant de l’utiliser pour la première fois, le nettoyer avec de l'alcool éthylique normal, avec n'importe quelle boisson alcoolique ou avec de l’eau au Lugol. Ne pas laisser pénétrer le liquide à l'intérieur.

7. Allumer le Zapper. Appuyer fermement le haut-parleur sur la crête de l'os mandibulaire ou maxillaire pendant trois ou cinq minutes.

8. Commencez par une extrémité de la mâchoire et allez graduellement vers l'autre extrémité, sans omettre ou sauter aucune partie. Lorsque vous arrivez à la hauteur d’une dent, positionnez le haut-parleur directement sur celle-ci sauf si elle a une obturation métallique. NE JAMAIS TRAITER LES OBTURATIONS MÉTALLIQUES. Ensuite, passer à la zone voisine et répétez l’opération.
Lorsque les deux les mâchoires auront été traitées sur leurs trois superficies, continuez sur toutes les zones molles de la bouche.

9. Divisez toute la bouche (le palais, les côtés et la partie postérieure) en de petits carrés imaginaires.

10. Traitez chaque carré pendant 5 minutes, sans en oublier aucun. N'omettez pas les amygdales, allant le plus au fond que vous le pouvez.
 

Attention:

Ne JAMAIS traiter les obturations métalliques.

Y a-t-il des effets collatéraux?

Non, mais souvenez vous que les globules blancs doivent expulser chaque chose qui est éliminée par les reins; en conséquence, buvez beaucoup d'eau pour en faciliter l'excrétion. D'abord, assurez-vous de prendre une dose d’Hydrangea, de sélénite et de vitamine C. Soyez préparé(e) à ressentir quelque symptôme de désintoxication. Prendre une cuillère à soupe de L-G quatre fois par jour pour éliminer les métaux.


Pour éviter une surcharge de votre système immunitaire, ne traitez pas les dents et la bouche avec le Zapper dans la même journée.


(Extrait du livre: "The Prevention of all Cancers", pages 344-345).

0
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 08:34



A la découverte du Syncromètre
de la Doctoresse Clark


Qu’est ce qu'un Syncromètre?


Le Syncromètre est un circuit audio-oscillant qui détermine des résonances sur le principe de la radio. Dans une radio la fréquence émetteur produite en studio se combine avec une fréquence produite par votre appareil récepteur.


Le nouveau dispositif utilisé pour ces expériences unit la fréquence produite de votre corps avec une autre que la vôtre, positionnée sur un plateau.


Le Syncromètre est en mesure de percevoir tout ce qui est présent dans votre corps (un objet, un organe, une substance chimique ou un virus), étant donné que chaque organisme, vivant ou pas, possède une fréquence particulière ou un ensemble de fréquences.


Le Syncromètre est la plus sensible et la plus souple des méthodes de laboratoire actuellement disponibles. Toutefois, les résultats, positifs ou négatifs, ne sont pas quantifiables. La probabilité d'un faux positif ou d'un faux négatif est de 5%, ce qui peut être éliminé en exécutant le test une deuxième fois.


Comment utiliser le Syncromètre


Remplir une soucoupe d'eau froide de robinet. Plier une serviette de papier quatre fois et la placer dans la soucoupe en contrôlant qu'elle s'imprègne entièrement d'eau. Prenez une serviette blanche non parfumée et coupez-la en bandes de la largeur d'environ 2,5 cm. Humidifiez les bandes de papier sur la serviette et enveloppez-en la poignée du tube de cuivre jusqu'à ce qu’il en soit complètement recouvert. L'humidité améliore la conductivité et la serviette de papier attire les métaux hors de la peau.


Commencez en positionnant l'interrupteur de la plaque sur OFF.


Tournez le levier de commande  sur ON, jusqu'au point le plus grand. Touchez chaque plateau avec la sonde, pendant qu’avec l'autre main vous tenez le tube de cuivre. Vous devriez percevoir un son uniquement en provenance du haut-parleur du plat gauche.

Tournez l'interrupteur du test sur ON. A présent, les deux assiettes devraient produire un son lorsqu'elles sont touchées avec la sonde.


Positionnez de nouveau l'interrupteur de la plaque sur OFF.


Soulevez la poignée et pressez-la pour éliminer l'eau en excès. Empoigner la sonde avec la même main, comme pour vouloir tenir une plume,entre le pouce et l'index. Arrivé(e) à ce point, fermez l'autre main en serrant le poing et humidifiez vos jointures de doigts dans la serviette située dans la soucoupe avec l'eau.

Pour apprendre la technique il faut utiliser la partie supérieure de la jointure de l’index ou du majeur. Aussitôt, séchez les jointures sur la serviette de papier précédemment pliée en quatre et située à coté de la soucoupe. Le degré d'humidité de la peau a de l'effet sur la résistance du circuit et c’est une
très importante variable qu'il faut apprendre à maintenir constante. Pour éviter que la peau ne sèche  de trop, effectuez votre examen pas plus de deux secondes après avoir séché vos jointures.

En tenant la poignée et la sonde dans la même main, pressez celle-ci contre la jointure de l'autre main, maintenue poing fermée. Dans un premier temps, pressez légèrement, ensuite plus fortement, pendant environ une demi-seconde. Après une autre demi-seconde, répétez nouvellement l’opération, cette fois avec la seconde moitié de la sonde positionnée au même endroit.


Ce faisant, l'on obtient un double effet et l'on a deux possibilités de percevoir le courant. Accomplir tout cela moins de deux secondes. Ne perdez pas temps, car, entre temps, votre corps peut changer et votre examen successif pourrait en être influencé.


Les examens suivants sont exécutés de la même manière et après avoir développé l’habileté  nécessaire, les résultats deviendront identiques les uns aux autres. Il faut au moins 12 heures de pratique pour la plupart des gens (une ou deux heures par jour) pour obtenir un examen conforme à un autre et pour percevoir la légère différence obtenue lorsque le circuit est résonant.


Si vous voulez utiliser un point de référence, vous pouvez utiliser un piano. Lorsque vous touchez la peau, le son initial devrait être F [Note du traducteur: Fa; voir, plus bas, le tableau de correspondances] une octave et demie au dessus du C intermédiaire. Au moment où vous pressez sur les jointures le son augmente jusqu’au C pour ensuite descendre à B; enfin, au terme de la seconde moitié du premier examen, le son devient un C aigu.


Si vous avez un testeur, vous pouvez le relier à la poignée ou à la sonde: le courant devrait augmenter d’environ 50 micro-Ampères. Si vous avez un mesureur de fréquences, la fréquence devrait rejoindre les 1000 Hz. Vous devriez arriver au C aigu, peu avant que l'examen ne devienne douloureux.


Tout en ne modifiant pas votre technique, le son peut changer, pendant les examens, en deux circonstances:

1. La zone de peau choisie pour les analyses change de propriété. Si, par exemple, la partie est rougie, le son devient plus aigu. Dans ce cas, au lieu de régler le potentiomètre, se déplacer vers le bord de la zone en cours d'examen.


2. Le corps suit des phases cycliques qui portent le son à être plus haut ou plus bas. Si, en pratiquant des examens identiques, vous obtenez des sons plus hauts et méconnus, arrêtez-vous et réessayez toutes les 5 minutes jusqu’à ce que vous ayez atteint la normalisation du son. Mémorisez ces sons aigus; de cette manière vous pouvez éviter d'examiner durant cette période.


Parfois, il sera nécessaire de pratiquer une pression jusqu'à provoquer une douleur, pour atteindre le son nécessaire. Dans ces circonstances, vous pouvez vous aider en réglant le potentiomètre.


Tous les tests sont immédiats.


Ceci signifie qu'ils sont effectués en un peu moins d'une seconde. Si vous voulez prolonger le test, vous devez laisser reposer le corps dix minutes avant de reprendre avec l'examen. Pour nos buts, il n'est pas indispensable de localiser les points d'acupuncture.


Résonance


L'information recherchée est dans le circuit, soit que l'on ait une résonance ou non, ou qu'il y ait une oscillation en feedback. Si le résultat du test est positif, vous entendrez une résonance en confrontant la seconde avec la première épreuve. Vous ne pourrez jamais entendre de résonance au premier examen, les raisons pour cela sont très techniques et vont bien au-delà des propos de ce article. Avec ce test, vous ne confrontez pas seulement le degré d'intensité de la résonance par le biais de ces deux examens. Pendant la résonance, le degré d'intensité le plus haut est rejoint plus rapidement, il semble qu'il se poursuive vers le haut, à l'infini.


Rappelez-vous que plus il y a d'électricité qui afflue et plus le degré d'intensité augmente, plus votre corps ou la partie rougie de votre peau change de cycle. Dans ce cas, il ne s'agit pas de résonance.


La résonance est un léger bourdonnement que l’on entend au point culminant de l'examen; une fois que vous l’entendez, cesser l'examen: votre corps a besoin, après chaque examen de résonance, d'une brève période de repos (de 10 ou 20 secondes). Plus vous prolongez l'examen de résonance, plus long doit être le temps de récupération pour revenir à un niveau standard.


En utilisant les notes musicales, l'on obtient un résultat négatif avec les sons: F-C-B-C lors de la première épreuve et les notes F-C-B-C lors de la seconde épreuve (si, confrontées avec le Syncromètre, le son est identique). Elle a, par contre, un résultat positif avec les sons F-C-B-C lors de la première épreuve et les notes F-D durant la seconde (interrompre immédiatement l’examen à l’instant même où vous entendez la résonance). Entre la première et la seconde épreuve, insérez une substance d'essai, comme décrit dans la leçon plus bas rapportée.


Il est impossible d’obtenir une résonance sonore en pressant fortement sur la peau, sinon l'on provoque une trop grande augmentation d'intensité. Pour éviter toute erreur, il est important que chaque épreuve soit effectuée avec la même pression. Pratiquez en utilisant les tons F-C-B-C.


(Extrait des livres de la Doctoresse Hulda Clark The Prevention of all Cancers" et "The Cure for all Diseases”, pages 462 à 466). Copyright.


Note du traducteur: En sytèmes anglais & allemand, l'on utilise des lettres pour désigner les notes de musique:

Système Dénomination de la gamme
Allemand C D E F G A H
Anglais C D E F G A B
Italien do re mi fa sol la si
Français ut/do mi fa sol la si
Espagnol do re mi fa sol la si
Russe до ре ми фа соль ля си
Japonais
Hindi Sa Re Ga Ma Pa Dha Ni
0
SSource0
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 07:31

 

Dossier numéro 1013


UNE TUMEUR AU CERVEAU


L'une de nos sœurs se trouvait hospitalisée à 4000 kilomètres. L'on avait décelé une tumeur cancéreuse dans son cerveau, comme l'on en voit rarement chez des gens de plus de trente ans. Lydia avait trente-six ans.


Ma petite sœur et moi croyions dur comme fer aux remèdes que présente la Doctoresse Hulda Clark dans son livre La cure de tous les cancers. À tel point que lorsque nous avons tous les deux ressenti le besoin d’aller les lui administrer, nous sommes partis ensemble sur le champ.


Lydia était dans un triste état, lorsque nous sommes arrivés à l’hôpital. Nous lui avons aussitôt fait prendre la première dose d’Artemesia absynthium (absinthe), de clous de girofle, et de teinture de brou de noix. Nous dormions chez elle et, le lendemain de notre arrivée, le médecin nous a téléphoné et nous a donné son pronostic qui n’était pas bon.


Cette doctoresse nous a annoncé que notre sœur n’avait approximativement plus que trois mois à vivre et que, la majeure partie de ce temps, elle serait dans un état comateux. Ce jour-là, nous sommes retournés à l’hôpital administrer une nouvelle dose d’absinthe, etc.


Nous avons recommencé le jour suivant et, à notre quatrième visite, elle est sortie du lit, a esquissé quelques pas de danse en allant aux toilettes, a trébuché un peu en regagnant son lit, puis elle nous a gratifiés d’un large sourire.


À la cinquième dose, nous avons su que le cancer était guéri, mais restaient à réparer les dégâts qu’il avait provoqués. Étonnée de son prompt rétablissement, la doctoresse l’a fait conduire au laboratoire pour une nouvelle séance de rayons X.


Elle a été stupéfaite de constater que la tumeur avait diminué de moitié! Quinze jours plus tard, elle avait complètement disparu.

 

Nous avons veillé à ce que Frank, son mari, dispose de la quantité nécessaire de produits et qu’il sache les lui administrer dans les règles, puis nous avons rendu une dernière visite à l’hôpital pour prendre congé.


Lydia nous a appris alors qu’elle avait demandé à la doctoresse comment elle pouvait expliquer son rétablissement.


- «Qu’a-t-elle dit?» a demandé Carol.


- «Elle a répondu qu’elle n’en avait pas la moindre idée, mais qu’il fallait absolument que je continue à faire ce que je faisais


- «A-t-elle voulu savoir ce que tu faisais, au juste?»


- «Non. Elle a simplement quitté la chambre à toute vitesse!»

 

 

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 14:41

Les Programmes de la Doctoresse Clark

U
n document en français
 (au format PDF) donne une présentation globale des principaux Programmes de Nettoyage des organes internes de la Doctoresse Hulda Clark.
 
.
Pour le télécharger cliquer sur le lien ci-dessous:
.

L
.
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 15:38

LE PROGRAMME INTESTINAL

DE LA DOCTORESSE CLARK

 

 

 

 

Un bon équilibre des bactéries intestinales est essentiel pour la santé.



La première chose à faire est d’améliorer l’hygiène. Remplissez d’alcool à 50% un vaporisateur posé sur votre lavabo. Stérilisez vos mains après chaque passage aux toilettes et avant les repas, afin de ne pas constamment vous réinfecter avec des bactéries nuisibles aux intestins.


Deuxièmement, prenez du chlorhydrate de bétaïne (2 comprimés 3 fois par jour).


Troisièmement, utilisez du curcuma [Tumeric] (2 gélules 3 fois par jour, l’épice ordinaire). Attendez-vous à avoir des selles oranges.


Quatrièmement, utilisez du fenouil [Fennel] (2 gélules 3 fois par jour) [plante connue pour favoriser le transit intestinal].


Cinquièmement, prenez des enzymes digestifs en cachets aux repas en suivant la posologie indiquée sur le flacon.


Sixièmement, prenez une unique dose de deux cuillerées à café de Teinture de Brou de Noix Extra-Forte. Ajoutez-la à un demi-verre d’eau ou à du jus de fruit, et buvez à petites gorgées, sur une période de quinze minutes. Restez assis jusqu’à dissipation de possibles effets indésirables de l’alcool.


Septièmement, prenez de la Cascara Sagrada (une plante1, commencez avec 1 gélule par jour avant d’augmenter progressivement jusqu’à la dose maxima conseillée), un complément de magnésium (de l’oxyde de magnésium dosé à 300 mg, 2 ou 3 fois par jour), et buvez une tasse d’eau chaude en vous levant, le matin à jeun. Cela va commencer à régulariser votre élimination.

 

Remarque: La Cascara Sagrada va liquéfier les matières fécales. N’en prenez pas quand vous avez la colique, ou arrêtez si elle provoque la diarrhée. Ne prenez pas de Cascara Sagrada plus de trois semaines d’affilée.


Huitièmement: Prenez de la solution de Lugol2, 6 gouttes dans une demi-tasse d’eau, 4 fois par jour.


Il est possible que vous ayez à suivre ces huit étapes. Ensuite, vous devez absolument continuer à ne manger que des produits laitiers stériles. Notez que le nettoyage des reins et du foie régularise aussi souvent les fonctions intestinales.


Suivez le programme jusqu’à ce que vos intestins ne vous tracassent plus et que vous soyez de bonne humeur.


[Remarque: La Doctoresse Clark n’a pas indiqué de durée précise pour ce nettoyage. À vous d’écouter votre corps.]

 

----------------------------------

1 Littéralement «Écorce Sacrée». Écorce de l’arbre Rhamnus purshiana.

2 Solution iodée d’iodure de potassium.


Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 23:41

LA DÉPURATION DES REINS
DE LA DOCTORESSE HULDA CLARK

 

Introduction: Il n'est pas forcément indispensable d'attendre d'avoir "mal aux reins" pour s'en préoccuper! Ceux qui craignent fort de dépasser la date ou le kilométrage-limite pour la vidange des organes purement mécaniques de leur voiture, que, quelques années après, ils n'hésiteront pourtant pas à envoyer, "sans état d'âme", à la casse, ne sont pas toujours aussi anxieux du décrassage encore bien plus indispensable des propres organes internes biologiques du pus utile instrument qu'ils ont lors de leur séjour sur Terre: et sans lequel ils ne peuvent pourtant, là, rien faire: leur propre corps physique!


A rappeler ici que, selon la Doctoresse Clark, la dépuration rénale est, dans le bon ordre des quatre Cures de Nettoyage de base pour le corps (auxquelles s'ajoute le programme de cent jours d'élimination des métaux lourds, qui ne concerne pas forcément "tout le monde", mais, hélas, un nombre toujours croissant de personnes), à effectuer, de préférence, après le déparasitage, mais avant le grand nettoyage du foie, précédant lui-même le programme intestinal...


 


Cure des reins de la Doctoresse Clark


 

La parole est maintenant à la Doctoresse Clark:

 

 


Il faut beaucoup de liquide pour «laver» l’intérieur du corps.


L’absorption d’une telle quantité de liquide sous la forme d’infusions vous donne des avantages supplémentaires. Et un plaisir accru si vous apprenez à les préparer en variant les ingrédients – surtout lorsqu'il vous faut produire près de quatre litres d’urine par jour!


Si vous souffrez de problèmes urinaires, pour éviter de sentir une pression dans la vessie, veillez à commencer doucement...


Il va vous falloir:


 Une demi-tasse de racines d’hortensias arborescents séchés (Hydrangea arborescens);


 Une demi-tasse de racines d’eupatoire pourpre (Eupatorium purpureum);


 Une demi-tasse de guimauve officinale (Althaea officinalis);


 Concentré de cerises noires, 23 centilitres, deux bouteilles [en plus, le goût est délicieux!];


 Une pincée de poudre de vitamine B2;


 4 bouquets de persil frais (acheté au marché) [pour un bouquet comptez 5 centimètres à partir du haut de la tige];


Teinture de Verge d’Or (si jamais vous y êtiez allergique, l’exclure de la recette);


Gingembre, en gélules de 500 mg;


Raisin d’ours, gélules de 500 mg;


Vitamine B6, gélules de 250 mg;


Oxyde de magnésium, gélules de 300 mg;


Gouttes d’HCI (acide hydrochlorique) à 5 %;


Edulcorant (facultatif).


Dans des versions précédentes, cette recette comprenait de la glycérine végétale, mais je n’ai pas réussi à en retrouver sans amiante ni silicone. En conséquence [sauf d'être absolument sûrs qu'elle n'est pas pollée], ne pas en mettre dans la recette.


Mesurez un quart de tasse de chaque racine (la moitié des racines) et mettez-les à tremper ensemble dans 10 tasses d’eau froides du robinet à l’intérieur d’un récipient non métallique, recouvert d’un couvercle également non métallique (une grande assiette fera l’affaire). Ajoutez la poudre de vitamine B2.


Au bout de quatre heures (ou d’une nuit), chauffez jusqu’à ébullition et laissez bouillir à feu doux pendant vingt minutes. Ajoutez le concentré de cerises noires (12 cl) et relancez l’ébullition. Filtrez l’ensemble à l’aide d’une passoire de bambou ou en plastique dans des bocaux en verre.


Buvez trois quarts de tasse à petites gorgées dans la journée (après avoir ajouté deux gouttes d’acide hydrochlorique à 5 %). Mettez au réfrigérateur la moitié que vous allez utiliser dans la semaine et, au congélateur, l’autre moitié dont vous aurez besoin la semaine suivante.


Dans d’autres versions de cette recette, je conseillais de refaire bouillir les racines qui vous ont déjà servi. Bien que cela permette d’économiser quelques dollars, je préconise maintenant de n’utiliser que des plantes fraîches.


Procurez-vous du persil à l’épicerie. Plongez-le deux minutes dans de l’eau à laquelle vous aurez ajouté de l’HCI [acide hydrochlorique] (1 goutte par tasse) ainsi qu’une pincée de vitamine B2. Egouttez. Couvrez d’un litre d’eau et faites bouillir 1 minute. Filtrez et versez dans des bocaux en verre. Une fois le liquide suffisamment refroidi, versez-vous une demi-tasse. Ajoutez deux gouttes d’HCI [acide hydrochlorique].


Buvez à petites gorgées, ou ajoutez à votre potion de racines. Mettez-en un demi-litre au réfrigérateur et congelez l’autre demi-litre. Jetez le persil. Ajoutez toujours de l’HCI [acide hydrochlorique] au moment de consommer, même après la préstérilisation.


Dose: Tous les matins, versez ensemble trois quarts de tasse du mélange des racines et une demi-tasse de jus de persil, ce qui remplit un bon bol. Ajoutez 20 gouttes de teinture de verge d’or et n’importe quelle épice, muscade, cannelle, etc. Ajoutez ensuite une pincée de vitamine B2 et 4 gouttes d’HCI [acide hydrochlorique] afin de stériliser.


Buvez ce mélange en doses que vous répartirez tout au long de la journée. Gardez au réfrigérateur. Ne buvez pas l’ensemble en une fois, car vous auriez mal à l’estomac et sentiriez une pression dans la vessie. Si vous êtes particulièrement sensible de l’estomac, commencez par une demi-dose.


Tableau des quantités à prendre
pour la dépuration des reins


Produits

Repas

Gingembre

Raisin d'ours

Vitamine B6

Oxyde de

magnésium

Petit déjeuner

1

1

1


Dîner

1




Souper

1

2


1


Prenez ces compléments alimentaires juste avant le repas pour éviter d’avoir des renvois. Si vous en prenez déjà, inutile de doubler la dose de vitamine B6 et de magnésium.


Une fois votre jus de persil et votre infusion de racines terminés, répétez la procédure. Si vous mettez les racines des plantes au congélateur après usage, vous pouvez les refaire bouillir dans deux fois moins d’eau. Ainsi, la dépuration s’étend sur à peu près trois semaines. Selon vos besoins personnels, il est possible de devoir la prolonger sur une durée de six semaines, voire de six mois.


Remarques : Cette infusion, de même que le persil, peuvent facilement s’abîmer. Réchauffez jusqu’à ébullition tous les 3 jours si vous les avez mis au réfrigérateur. Ajoutez des gouttes d’acide chlorhydrique juste avant de boire. Si vous stérilisez le liquide le matin, vous pouvez l’emmener avec vous au travail sans avoir à le garder au frais (utilisez un récipient en verre).


Quand vous commandez vos plantes, soyez vigilants! Les herboristes ne sont pas tous pareils! Ces racines devraient dégager une odeur marquée. Si celles que vous achetez sont presque inodores, elles ont perdu leurs principes actifs; contactez alors un autre marchand. Il est possible de se servir de racines fraîches. N’utilisez pas de racines en poudre.

 

Remarque finale: Le plus sûr est, bien sûr, de se procurer les plantes spécialement prévues pour la dépuration des reins par la DRCRA (Association de la Doctoresse Clark).

 

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 14:38

Dossier 1006

CANCER DE LA PROSTATE

"Mon père est un ardent partisan de la Doctoresse Clark et, grâce à la confiance qu’il a en elle, après avoir suivi fidèlement ses directives, il a pu se guérir tout seul d’un cancer de la prostate, que les spécialistes avaient jugé "inopérable". Ils lui avaient aussi "prédit" qu’il n’avait plus beaucoup de temps à vivre, mais, grâce aux conseils de la Doctoresse Clark, il a été en mesure de lutter contre cette maladie et, au bout de sept ans, il est toujours des nôtres!

0

Il continue à vivre en s’inspirant du «livre» [Note du traducteur: probablement, bien entendu, soit l'ouvrage de la Doctoresse Clark "La Prévention de tous les cancers", soit l'ouvrage "La Cure de tous les cancers", soit encore le livre  «La Cure et la Prévention de tous les cancers»] et se porte bien.


Merci!"

«L.»

 


Source: Dossiers Dr Clark Research Association - DCRA - Association de Recherche Dr Clark. - Copyright.


Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article