Présentation

  • : La Santé Naturelle
  • La Santé Naturelle
  • : La santé naturelle
  • Contact

La Santé Naturelle

Recherche

Soigner l'âme et le corps


L'on ne peut guérir la partie sans soigner le tout.
L'on ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme,
et pour que l'esprit et le corps retrouvent la Santé,
il faut commencer par soigner l'âme.
Car c'est une erreur fondamentale des médecins actuels
de, dès l'abord, séparer l'âme et le corps.

- Platon - 427-347av. J.C - "Les Charmides" -

8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 12:51


Programmes pouvant s'adapter au Zapper



Référence

Indication

Z759

Acné

Z708

Cancer avancé 

Z701

Allergies

Z754

Sclérose Latérale Amyotrophique

Z724

Maladie d'Alzheimer

Z725

Arthrite

Z702

Asthme

Z750

Bronchite

Z715

Cancer

Z753

Maladies infantiles

Z704

Fatigue chronique

Z721

Bactéries communes

Z726

Champignons communs

Z722

Parasites communs

Z723

Virus communs

Z740

Cystite

Z746

Kystes

Z727

Dépression

Z705

Diabète

Z756

Problèmes digestifs

Z728

Colite

Z744

Mal d'oreilles

Z735

Endométriose

Z706

épilepsie

Z736

Yeux

Z707

Fibromyalgie

Z709

Grippe

Z745

Ulcère à l'estomac

Z714

Migraines et maux de tête

Z712

Cœur

Z729

Hélicobactère du pylore

Z761

Hépatite B

Z711

Herpès

Z703

Hypertension

Z713

VIH/SIDA

Z741

Problèmes d'hormones

Z742

Infertilité

Z730

Maladie de Crohn

Z718

Reins

Z716

Foie/Cholestérol

Z737

Borréliose de Lyme

Z751

Méningite

Z748

Ménopause

Z717

Sclérose multiple

Z758

Oncovirus

Z747

Kystes aux ovaires

Z738

Douleur

Z731

Parkinson

Z760

Animaux

Z752

Pneumonie

Z719

Prostate

Z755

Maladies sexuellement transmissibles (MST)

Z732

Sinusite

Z710

Peau

Z749

Mal de gorge

Z733

Super Wide Sweep:
Cette clef couvre l'entier spectre de fréquences du Zapper.

Z762

Ténias

Z739

Dents

Z743

Tinnitus

Z757

Maladies tropicales

Z763

Dysenterie tropicale

Z720

Tumeurs

Z734

Verrues

 


Remarque: Les fréquences des programmes spéciaux ont été déterminées à partir des mesures effectuées par Hulda Clark. Les programmes spéciaux ne soignent aucune maladie; selon Hulda Clark ils zappent juste les fréquences des parasites correspondants, observés par elle-même, à l'aide de son synchromètre, dans chaque région du corps ou pathologie concernée, et diminuent ainsi d'autant la charge parasitaire correspondante.
.
.
.
Copyright

Tous les droits d'auteur de Hulda Regehr Clark, Ph.D., N.D.

Tous droits réservés.

Il est permis de photocopier n'importe quelle partie de ce document pour but non commercial
à condition d'inclure les droits d'auteur ainsi que le nom de l'auteur.

Publié aux Etats Unis par 
New Century Press, 1055 Bay Blvd, Ste. C, Chula Vista, CA 91911


Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 09:01

Les 5 destructeurs de l’immunité
selon la Doctoresse Clark

 


Les PCBs


Les PCBs (PolyChloroBiphényles) et le benzène sont des toxines qui restent empiégées dans les membranes de vos globules blancs. Vu que les membranes sont faites de gras et ces solvants se dissolvent dans le gras, cela explique pourquoi les PCBs et le benzène s’accumulent exactement à cet endroit et pourquoi les globules blancs perdent leur pouvoir: c'est, en effet, dans la membrane que se trouvent leur capteurs. Les sources principales de PCBs sont l’eau de javel et les aliments élaborés.


Le benzène

 

Le benzène est un autre destructeur de l’immunité.


Le benzène est devenu un énorme problème alimentaire à cause de la contamination des aliments aspergés avec des substances qui désinfectent et conservent et à cause de l’eau désinfectée avec l’eau de javel. Il arrive juste depuis votre supermarché préféré et de votre magasin d’aliments organiques.


Le benzène entre dans vos aliments aussi à travers des aromes ajoutés et des colorants. Il entre dans notre corps avec les pastilles, soit les médicaments qu’on achète sans prescription du médecin, soit les intégrateurs alimentaires ou même les médicaments qu’on obtient avec prescription du médecin.


Les colorants et les aromes ont étés extraits et fabriqués avec des solvants qui proviennent de l’industrie du pétrole, benzène y compris.

Les gents savent depuis des dizaines d’années que le benzène cause le cancer, spécialement la leucémie. Vu que le benzène est entré dans leurs membranes, nos globules blancs arrêtent de manger. La membrane est faite d’une double épaisseur de gras.


Le benzène porte à la douleur et aux saignements.


L’asbeste (amiante)


Nous nous sommes tellement concentrés sur l’asbeste contenu dans les murs et les plafonds que nous avons oublié les endroits plus communs: la nourriture et l’eau...


Quant le plus petit fragment finit dans l’eau, toute l’eau qui l’entoure se polarise au Sud. Quand un fragment, même minuscule, reste bloqué dans l'un de vos tissus, le fluide qui l’entoure, le sang et les tissus même acquièrent une polarité Sud.


L’asbeste est formé par de petits brins de paille accumulés, et chacun contiens du fer! Quand ces brins de pailles sont mangés par un globule blanc, dans le globule il entre une grande quantité de fer du genre polarisé Sud. Alors l'un de nos gènes s’active pour produire la ferritine, vu que la ferritine est la molécule de stockage de ce type de fer. De cette façon le corps emmagasine ce type de fer sans endommager l’organisme. Et bientôt une quantité trop grande de ferritine est produite, jusqu’au point de filtrer à l’extérieur du globule blanc, et en recouvrant sa membrane extérieure. Cette couverture de ferritine s’étend comme une tache de pétrole sur la mer et atteint les cellules immunitaires, qui arrêtent immédiatement de manger de l’autre asbeste ou  de n’importe quelle autre substance ou chose.


Colorants


Ils sont présents dans la nourriture et dans l’eau. Certains colorants altèrent nos valeurs hématiques, d’autres causent des œdèmes et des versements.


Métaux lourds


Les métaux sont la cinquième et dernière catégorie de toxines qui rendent impuissant notre système immunitaire, parce qu'ils détruisent la capacité des globules blancs à découvrir, poursuivre, manger et tuer nos oncovirus, les bactéries les levures et même les cellules tumorales. C’est une énorme tâche.


Dans aucun corps d’animal nous ne verrons de brillants métaux prendre part à la croissance d’un organe, et même on n’en relèvera jamais la moindre présence. D’ailleurs, même dans le monde végétal, il est impossible à un métal pur de devenir partie intégrante d’une plante. Par contre, ces brillants métaux peuvent être chimiquement transformés, en prenant une forme appelée «organique». Les atomes du métal peuvent être fortement tenus par des protéines spéciales, appelé enzymes. Après cette transformation ils serons appelés minéraux, pas métaux, même si les éléments de base sont les mêmes. Certains métaux ne serons jamais transformés en minéraux: par exemple l’uranium, le palladium, et les lanthanides. Vous pouvez les trouver dans la Table Périodique. des Eléments. D’autres exemples sont le plomb, l’antimonide, le cadmium et l’aluminium. Jusqu’à il y a peu de temps, les lanthanides étaient nommés «terres rares», ils sont quinze en tout.


Les lanthanides sont plus magnétiques que d’autres métaux, mais pas autant que le fer. Ils se présentent toujours ensemble et il est très difficile de les séparer, même avec des processus chimiques très forts. Le thulium, le gadolinium et le lanthane sont tous des lanthanides. Il doit y avoir une raison très forte pour que la Nature ait gardé certains métaux et les lanthanides en-dehors de notre corps. Est-ce parce qu’ils sont trop oxydants? Ou bien parce que ils se mettraient en compétence avec les autres minéraux? Ou encore parce que ils détruiraient notre polarisation magnétique? Nous ne connaîtrons aucune réponse jusqu’à ce que les biologistes découvrent beaucoup d’autres secrets de la vie, inclus les phénomènes électroniques et magnétiques. Jusqu’à ce moment-là nous devrons nous laisser guider par l’instinct. Le métal n’a pas un bon goût et ne donne pas une bonne sensation; ce qui veut dire que nous ne devrions pas le manger ni le porter sur la peau, même si quand on le fait, l'on ne tombe pas raide sur le coup. Les Lois de la Nature ont une sagesse remontant à des milliers d’années. Mais la Nature ne pouvait pas prévoir la «civilisation», que nous devrions souvent appeler «régression».


Le métal était tellement brillant et beau à voir que nous en sommes tombés amoureux.


Même si les métaux sont inoffensifs quand ils sont sous terre, loin de nous, nous avons creusé pour les extraire, nous les lançons même dans l’air juste pour nous amuser (les feux d’artifices du 4 juillet aux Etats-Unis remplissent l’air de strontium). On les décharge dans l’air à travers des tubes d’échappement des voitures, on les porte sur le corps comme bijoux, on se les plante dans le corps comme anneaux et piercing, on cuisine dans le métal, et on les met même dans notre nourriture. En fin de compte, l'on patauge dans les métaux.


Un métal inimaginable, l’aluminium, qui n’existe dans aucune créature vivante, a commencé à être déchargé dans nos aliments à partir des années 1880, est ça a continué jusqu’à présent. La «soi-disant» invention nommé poudre à lever pour le pain et les tourtes n'était, en effet, que de l’aluminium en poudre ajouté à un liquide: ça produisait des bulles. C’est ainsi que le pain fait avec des poudres sans levure est né. Maintenant que la maladie d’Alzheimer s’est autant diffusée, due à l’accumulation d’aluminium dans le cerveau, pour ne pas parler de l’herpès et de l’EBV (syndrome de fatigue chronique), nous devrions sérieusement ré-examiner ces faits. Aussi le fait d’ajouter de l’aluminium à toute l’eau potable avant qu’elle ne soit désinfectée, devrait être pris en considération. Heureusement, il est possible d’éliminer l’aluminium de l’eau avec un filtre à carbone fait maison ou un pot doté d’un filtre à carbone.


Notre nourriture nage littéralement dans le chrome et le nickel: tout ce qui a été mâché ou homogénéisé avec l’aide de lames métalliques qui se réchauffent durant l’opération (intégrateurs en poudre, beurre de cacahouètes homogénéisé) est contaminé par ces métaux.


Nous en assumons d’autres avec les casseroles les assiettes en plastique, en céramique ou en verre! En plus, les assiettes et casseroles relâchent aussi du mercure, du nickel, du thallium et de l’acide malonique. Le téflon et le verre relâchent de grandes quantités de thallium. Et ça n’est pas fini! Qu’est-ce qu’il y a de pire que de manger des métaux provenant de nos assiettes en plastique et des tubes en cuivre pour l’eau? Ceci: sucer les métaux, comme si c’étaient des bonbons, directement dans la bouche, jour et nuit, à travers des plombages dentaires. Les métaux dissous qui filtrent en dehors des obturations finissent dans vos amygdales, dans les glandes thyroïde, parathyroïde, dans le thymus et directement dans vos tumeurs.


Si l'on voit un enfant sucer une pièce de monnaie, d'instinct on la lui ôte immédiatement de la bouche; car l'on sait que ça lui fait du mal. Dans chacune de ces obturations il y a environ 50 métaux (voir page 328). Comment avons-nous fait, nous les adultes, pour commettre une aussi grande erreur? Votre corps arrive juste à tenir le pas avec la production des métaux lourds, résidu de vos propres enzymes, demandons-nous si il peut aussi gérerles métaux provenant des obturations dentaires.


Les métaux provenant des différentes enzymes sont: le cuivre, le cobalt, le chrome, le vanadium, l’or, le germanium, le molibdenium, le ruthénium, le rubidium, le sélénium, le magnésium, le zinc, le fer et le nickel. Ils ne dérivent pas nécessairement de nos enzymes, ils sont laissés dans notre corps par des champignons et des bactéries. Ce fait nous a tout d’un coup ouvert les yeux; au fur et à mesure que ces métaux s’accumulent en nous, ils nous volent la jeunesse, la santé et la longévité. Si ils s’accumulent d’un seul coup, nous nous trouvons dans une crise: une maladie comme le cancer. Si ils s’accumulent lentement, nous croyons que nous sommes seulement en train de vieillir et nous acceptons tranquillement le fait sans nous rebeller. En fait, ils sont nos métaux lourds «naturels», provenant de matériaux vivants (matériaux qui vivent à l’intérieur de nous-mêmes!). C’est donc évident que nous ne devrions pas en manger d’autres en plus et accélérer ainsi notre fin.


Le cuivre des tubes de l’eau, très souvent, vous apportent aussi le plomb des soudures. Si vous constatez que votre eau potable (testée avec le Synchromètre ou au laboratoire) contient du cuivre et du plomb, changez les tubes avec d'autres en PVC ou faites-les recouvrir à l’intérieur avec de la résine époxydique (époxy) (voir Sources).


Métaux lourds naturels


Un métal peut-il être naturel? N'est-il pas toujours toxique? En effet, il provient de nos enzymes exaucés. Chaque enzyme contient, à l'intérieur, un minéral. Quand l’enzyme conclut la durée de sa vie,  il est digéré. Mais avant, il est marqué par une espèce de «drapeau», une substance appelée ubiquitine, de façon à ce que vos enzymes mêmes ne se trompent pas et digèrent les substances correctes. Mais le minéral ne peut pas être digéré, donc il reste dans un petit dépôt sous forme de résidu, un peu comme quand nous laissons les os du poulet et les écorces dans notre assiette. Il ne peut pas être réutilisé, au moins pas par nous. Maintenant, il peut être appelé métal, passablement toxique, même si il s’est formé naturellement dans notre corps, tout simplement en vivant. Nous éliminons ces métaux à travers des intestins et de l’urine. Mais avant que nous les éliminions, ils pourraient être trouvés par des mycéliums et des bactéries. Certains minéraux, comme le fer, viennent à être partiellement recyclés grâce à nos processus chimiques réductifs, comme, parait-il, l’iridium.


Le nickel, le vanadium et l’or ont une histoire complètement différente. Ils n’appartiennent pas à notre corps, ils appartiennent à des formes de vie primitives comme les levures, les bactéries, les mycéliums et les parasites, qui les utilisent dans leurs enzymes mais qui vivent à l’intérieur de nous-mêmes. Le nickel est un composant de leur enzyme nommé uréas.


Les êtres vivants primitifs sont nécessaires pour rendre possible la vie: nous ne devons pas les sous-estimer. Ce sont eux qui mangent les résidus comme l’ammoniaque (la vapeur de l’urine). L’ammoniaque est toxique pour les formes de vie plus récentes comme nous. Et pourtant nous la produisons, comme sous-produits de nos processus vitaux. Nous, et d’autres mammifères, possédons des enzymes qui ont la tâche spéciale de transformer rapidement l’ammoniaque en urée, qui n’est pas toxique. Quand le cycle de l’urée est en fonction, deux molécules d’ammoniaque sont transformées en une molécule d’urée. Le foie et les reins en produisent la plus grande partie, plus tard nos systèmes d’élimination et d’excrétion se débarrasseront de l'urée. Mais il en reste toujours une petite quantité dans le sang, qui est nommé BUN dans les test hématiques.


Dans la nature les bactéries et les mycéliums nettoient (donc se nourrissent) des excrétions des animaux, présents dans les champs et les cours d’eau. Pour ceux-ci leur enzyme uréase doit se mettre à travailler pour décomposer à nouveau ces molécules d’urée pour les transformer en ammoniaque. Ceci rend le tout fétide, nous en percevons la présence et nous nous maintenons à distance. Mais l’ammoniaque fournit aux micro-organismes primitifs l’azote, très précieux pour eux, vu qu’il rend possible leur vie. Le nickel est présent dans chaque molécule d’uréase. C’est la clef de survivance des formes de vie inférieures.


Nos intestins sont toujours remplis de bactéries, mortes ou vivantes, bonnes ou mauvaises, qui se nourrissent des résidus de notre digestion, au fur et à mesure qu’elles meurent; le nickel demeure et sera collecté par leurs successeurs. L’or est recyclé de la même façon, dans le cas des salmonelles. Des micro-organismes rivaux peuvent s’impatroniser des métaux laissés par les autres. Les prions et les virus de HIV volent aux salmonelles leur or, dont elles doivent se nourrir, chaque jour, pour vivre.


C’est ainsi que, du fait que nous logeons dans notre corps d’autres créatures, nous devenons un dépôt pour tous leurs métaux naturels. Le dégât causé par le nickel, par exemple, en plus de rappeler les infections, consume notre iridium et nous fait virer en polarité Sud. Où que vous trouviez des dépôts de nickel, les nivaux d'iridium sont très bas. Une tumeur, à cause de ses accumulations de nickel, n’est pas capable de récupérer ses propres dépôts de fer et de les rendre réutilisables, car il y manque l’iridium. Et pourtant, de quelque manière, il arrive que les dépôts de ferrite (Fe2O3, forme oxydée de fer) soient débarrassés afin que la zone de la tumeur s'en retourne à une polarité Nord.


Le nickel nous fait virer à une polarité Sud. La guérison n’arrive pas à cause des bas niveaux d’iridium utilisable. Près d’une tumeur, le niveau arrive tellement bas qu’il rejoint 29 (en unités homéographiques à la dilution 1 sur 5). Normalement le niveau varie entre 80 et 90, et, chez les petits enfants, il arrive à 120.


Une fois que nous vieillissons, tous, sains ou malades, nous sommes remplis de métaux lourds. Mais ça n’est pas un assortiment hasardeux de métaux lourds. C’est toujours les métaux suivants:

  • chrome

  • nickel

  • cuivre

  • sélénium

  • cobalt

  • vanadium

  • germanium

N’est-ce pas stupéfiant que ceux-ci soient exactement les mêmes métaux décrits dans les livres précédents comme les dénominateurs communs des tumeurs?

 

En cas de cancer, maladie ou vieillesse, les métaux lourds présents dans notre corps sont toujours les mêmes: ils se sont oxydés et ils sont le résultat de résidus d’organismes morts, de nous-mêmes [nos corps] ou de nos envahisseurs. Les cellules tumorales ne sont pas capables d’inverser le processus et de le retransformer en minéraux organiques, les bonifier et les réutiliser. Même un corps sain n’arrive plus à le faire, au fur et à mesure qu’il vieillit. Nous ne gardons plus le pas avec les travaux quotidiens de nettoyage et de manutention du corps.


Le cuivre nous cause certaines taches brunes sur la peau, le cobalt nous donne mal au cœur, le vanadium et le germanium nous causent des mutations, le chrome nous cause des problème de sucre dans le sang, l’or nous cause des maladies aux ovaires et l’obésité, le nickel nous cause l'immunodépression et toujours plus d’infections, les cheveux gris, le crâne chauve et les allergies. Cependant aucune de ces choses ne semble pas être nécessaires. Elles devraient être évitables.


Les métaux sont la nourriture indispensable à nos parasites, bactéries et même aux virus et prions. Et ils fournissent le carburant à nos maladies.


La maladie, y compris le cancer, est une pathologie due aux métaux. Nous devrions arrêter d’aimer les métaux.

Dr. Clark Information Center
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 22:25


Le Zapper de la Doctoresse Clark


LZapper est un efficace contre de nombreuses douleurs et il est très utile pour un déparasitage rapide. Cet appareil est un lecteur de fréquences, qui produit une forme d'ondes qui n'existe pas dans la Nature.

La Doctoresse Hulda Clark, biophysicienne et physiologiste américaine, a constaté, chez un grand nombre de patients venant en consultation dans son cabinet, que toute une série de maladies chroniques graves sont liées à diverses charges parasitaires. Cette infestation parasitaire constitue un fardeau corporel énorme, lorsque l'on sait que quelques parasites suffisent pour actionner des processus morbides ou pour les entretenir. Ainsi, les ascaris (vers) peuvent manifestement être porteurs de douzaines de bactéries différentes telles que les colibacilles, les bactéries Proteus, les staphylocoques et les streptocoques.

Par ailleurs, l'on sait également que les mycoses (champignons) peuvent proliférer à la surface des ascaris. D'après les conclusions de la Doctoresse Clark, l'organisme affaibli d'un être humain, présentant un système immunitaire qui n'est plus en mesure de venir à bout des bactéries, champignons ou parasites, peut, à présent, être purifié avec succès grâce au Zapper.

La Doctoresse Clark a découvert que les parasites se trouvant dans notre corps ne supportent pas le courant électrique transmis de l'extérieur et produit, en l'occurrence, à l'aide du Zapper. Après un traitement avec le Zapper, les agents pathogènes ne sont, en effet, plus mesurables avec le synchromètre! Soit ils meurent, soit ils sont anesthésiés, ce qui permet à notre système immunitaire d'attaquer les intrus et de les détruire. La Doctoresse Clark a, par ailleurs, découvert que le traitement avec le Zapper a également un effet stimulant et activant sur le système immunitaire.

Le traitement est des plus agréables et ne présente pas d'effets secondaires. En cas de besoin, il est conseillé d'utiliser le Zapper deux à trois fois par jour. Une utilisation hebdomadaire est, par ailleurs, recommandée: Ainsi, selon la Doctoresse Clark, le corps humain reste "exempt de parasites".

Le livre de la Doctoresse Hulda Regehr Clark "Heilung ist möglich" ["La guérison est possible"] présente et décrit, de façon détaillée, des tableaux d'utilisation et l'ensemble des possibilités d'utilisation du Zapper.

L'effet thérapeutique du Zapper n'étant pas reconu par la science officielle, il n'est, toutefois, bien sûr, garanti ni par le fabricant ni par le distributeur. L'utilisation du Zapper ne doit donc pas exclure les visites chez le médecin.


Caractéristiques 

- Le Zapper est alimenté par une pile de 9 Volts.

- Dimensions: 2,5 x 6 x 12 cm.

Automatisme du temps d'utilisationLe rythme "Zapp" recommandé par la Doctoresse Clark (7 minutes sur la position marche, 20 minutes sur pause, 7-20-7) s'exécute automatiquement, l'appareil s'éteignant tout seul à la fin du cycle.

Vous pouvez même vous endormir pendant l'utilisation!

Le zappeur émet des signaux optiques et acoustiques lorsqu'il passe du fonctionnement à la pause et inversement. –

- De plus, la fonction "Zapp sans interruption" est à disposition.

Alarme de contact: un signal prévient en cas de court-circuit ou de contact insuffisant entre les électrodes et la peau. Un peu d'humidité permet d'y remédier facilement.

Alarme de la batterie: le témoin de la batterie signale que celle-ci doit être remplacée. Ainsi vous " zapperez " toujours avec suffisamment de " jus ".

Maniement simple grâce à un bouton de réglage.

Bracelets pour poignets sans métal: faciles à mettre et lavables. Absence de réaction allergique éventuelle au métal.

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 08:49


"Et si on s'arrêtait un peu de manger
... de temps en temps"


Bernard Clavière

2008


"Jeunez pour conserver la santé
 N'attendez pas d'être malade!"

Bernard Clavière
(Livre, page 125)

"Nos aliments devraient être nos seuls médicaments.
Mais manger lorsque l'on est malade,
c'est nourrir la maladie."

- Hyppocrate -
(Page 99)

"Chaque patient porte en lui-même
son propre médecin."

- Docteur Albert Schweitzer -
(Page 179)

Le jeûne, donc le fait de s'abstenir de se nourrir durant un temps déterminé, ne rapporte d'argent à personne, sauf, déjà du fait de l'économie de nourriture, à  celui qui jeune. Pratiquer le jeûne n'est pas chose évidente, quand on est un "drogué de la nourriture". "La médecine tue" affirme déjà le journaliste Marc Menant. Mais le fait que "manger tue", l'on ne vous l'a jamais dit? Serait-ce le poids publicitaire de l'industrie agro-alimentaire, et de sa cousine l'industrie pharmaceutique, qui influencerait quelque peu les sources d'information disponibles?

Bernard Clavière, de l'association "Nature & Partage", a récemment publié un fort instructif ouvrage sur le jeûne, dont la lecture est fort recommandable. Une manière pas trop difficile d'aborder le jeûne peut être de ne modifier ses habitudes qu'en douceur, par exemple en remplaçant certains repas par des fruits. De cette manière, l'on peut aborder le jeûne sans le faire de façon trop "inquiétante". Il sera ensuite possible, si on le souhaite, d'aller plus loin dans la découverte de l'intérêt du "blanc", du "rien", du repos, de la "frugalité heureuse" chère à Pierre Rabhi.



Extraits du livre:


[...]

"Si le microbe est coupable, il faut l'éradiquer, et ça, les laboratoires pharmaceutiques savent faire... Nous sommes tous victimes d'un gigantesque lavage de cerveau qui a fait de nous des moutons de Panurge parfaitement conditionnés et totalement incapables de prendre la moindre distance par rapport au dogme pernicieux qui place les médicaments au firmament des bienfaits du progrès scientifique. Je mets nos bons médecins de famille sur le même plan; les pauvres n'ont, pour la plupart, jamais entendu d'autre son de cloche et font, au mieux, avec ce qu'on leur a appris. Tous victimes. Sur son lit de mort, Pasteur a fini par avouer: «Claude Bernard avait raison : le microbe n'est rien, le terrain est tout»."


[...]

"Ceux qui essayent, aujourd'hui, de vivre selon ce principe, en refusant par exemple les vaccinations et les médicaments, sont traités de sectaires et mis au banc de la société. Ils ne peuvent avoir accès à un emploi dans nombre de secteurs publics, on refuse leurs enfants dans les écoles... Ils sont les hérétiques de la nouvelle religion médicale, en dehors de laquelle il n'existe pas de salut. Les médecins en sont ses prêtres, l'Ordre des médecins son pouvoir législatif, exécutif et judiciaire. Anachronisme intolérable? Allons donc, on s'en accommode! Il y a trop d'argent là derrière... Le candidat Mitterrand en 1981 n'avait-il pas qualifié l'Ordre des médecins d'«offense à la démocratie» et inscrit sa suppression à son programme? Une fois élu, la Realpolitik l'avait bien sûr très vite contraint à s'asseoir sur bon nombre de ses idées et de ses idéaux..."


[...]

"Tout, dans l'univers, est soumis aux mêmes lois, que l'on peut appeler les lois de la physique, les lois de la nature, les lois de la vie ou les lois divines selon notre niveau de perception. Certaines sont plus évidentes que d'autres. Pourtant, il en est une qui est tellement évidente que nous n'en avons plus conscience. Comme des lunettes que nous cherchons alors que nous les avons sur le nez, comme un enfant que l'on ne voit pas grandir parce que l'on vit avec lui en permanence. Je me réfère à la loi de l'activité et du repos. Il n'existe pas un organisme vivant qui n'y soit soumis. Et les rishis de l'Inde, tous les sages et les maîtres de sagesse savent que même le règne minéral est soumis à cette loi; le processus même de l'évolution à une échelle cosmique est soumis à la loi de l'activité et du repos."


[...]

"Nous avons d'autant plus besoin de ce repos digestif que nous soumettons souvent notre organisme à des excès alimentaires et à une hygiène de vie contre nature. En vous arrêtant de manger, vous aller donner à votre corps - peut-être pour la première fois de votre vie - un repos physiologique essentiel à son équilibre. Toutes vos fonctions physiologiques vont pouvoir «respirer» un peu. Certaines vont s'interrompre complètement, comme la digestion, mettant en même temps au repos tous les muscles qui leurs sont associés; d'autres vont se mettre au ralenti-respiration, circulation sanguine, rythme cardiaque, tout le métabolisme basal. Dans cet état de semi-«silence» intérieur, la Nature va faire son œuvre. Elle va procéder à un travail de maintenance en règle de toutes nos fonctions organiques. Il n'est pas une seule partie de notre corps qui ne soit touchée et transformée par le jeûne : la peau, les cheveux, les ongles, les yeux, les intestins, les poumons, le cœur, le sang, le foie, les reins, etc. Tout l'organisme est affecté et son fonctionnement profondément amélioré."


[...]

"Un organisme malade perd tout désir pour la nourriture. La faim et la maladie ne peuvent cohabiter. Nous observons ce réflexe spontané chez les animaux sauvages qui s'arrêtent toujours de manger lorsque leur instinct leur en dicte la nécessité, en cas de maladie ou de blessure. C'est aussi souvent le cas chez les animaux domestiques."


[...]

"Comme les animaux, l'homme possède la merveilleuse capacité de rester longtemps sans manger, son corps se nourrissant alors simplement de ses réserves accumulées par le phénomène appelé autolyse. Le merveilleux ici réside dans le fait que le corps va consommer en priorité toutes les cellules et tissus endommagés, malades, vieux ou morts. Tout ce qui entrave le bon fonctionnement de l'organisme va être «digéré » et éliminé pendant le jeûne. Amas graisseux, abcès, furoncles, tumeurs et excroissances, mais aussi tous les déchets métaboliques indésirables issus d'une alimentation nocive - additifs alimentaires, colorants, arômes artificiels - les résidus provenant de l'environnement, pesticides, herbicides, fongicides, insecticides, que l'ont retrouve dans les aliments et l'eau, auxquels s'ajoutent les polluants atmosphériques issus de nos usines, de la combustion des énergies fossiles, les médicaments, les produits dangereux contenus dans les cosmétiques, dans les matériaux et produits utilisés pour la construction, l'entretien et la décoration de la maison."


[...]

"Le jeûne est pratiqué, depuis longtemps, dans tous les pays de l'ancienne URSS. Mais la barrière de la langue nous a empêchés de le savoir. Néanmoins, des équipes de chercheurs en Occident ont commencé à conduire des expériences très intéressantes, qui offrent une confirmation éclatante de la validité de cette pratique. Une équipe de médecins du Karolinska Institut et la célèbre université médicale de Stockholm, en Suède, mondialement connue pour les prix Nobel de physiologie ou médecine qu'elle décerne chaque année, a fait jeûner des patients hospitalisés jusqu'à soixante-trois jours. 100 % des résultats ont été positifs!"

[...]


"En 1984, des médecins du True North Health Center à Penngrove, en Californie, et de l'université Cornell, à New-York, ont étudié les conséquences du jeûne sur cent soixante-quatorze patients souffrant d'hypertension. Tous ont été mis au régime, à l'eau pure. Les résultats de cette expérience furent étonnants. Tous les patients virent leur tension artérielle diminuer suffisamment pour pouvoir abandonner toute médication et 90 % d'entre eux retrouvèrent une tension parfaitement normale. Les patients avec une hypertension de niveau III (pression systolique supérieure à 180 mmHg) sont retombés à 120 mmHg. Ces résultats sans égal représentent cinq fois les améliorations que l'on obtient avec des traitements médicaux."


[...]

"L'académicien A.I. Vorobyev, qui fut ministre de la Santé en Russie en 1991 et 1992, et responsable de la commission «santé publique» au moment de la catastrophe (auteur de «Avant et après Tchernobyl, le point de vue d'un médecin»), préconisa l'application du jeûne thérapeutique aux personnes irradiées, grâce à quoi l'on'' obtint des résultats remarquables dans les cas pour lesquels ni les greffes de moelle ni les antibiotiques n'étaient efficaces. Pour la première fois au monde, la pratique du jeûne s'est révélée capable de triompher de maux que les thérapeutiques «normales» les plus modernes ne pouvaient guérir."

[...]

Mot de la fin (Page 245): "J'ose espérer qu'un grand nombre de médecins auront de la sympathie pour mon discours, même si beaucoup ne s'avetnureront pas à l'exploiter publiquement."



Pour se procurer le livre:




Pour aller plus loin:



Pour aller encore plus loin:


"Celui dont l'âme a été nourrie..."


Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans La Santé Naturelle
commenter cet article
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 15:13

0

Bref panorama
des plus importantes
découvertes & inventions
de la Doctoresse Clark


    Appareils

 

 

Le ZAPPER est un appareil qui élimine les parasites, les bactéries, les virus, etc.


Le SYNCHROMÈTRE est un appareil qui explore le corps à la recherche de parasites, bactéries, virus et toxines, etc.


Zapper:

Appareil alimenté à piles, qui génère des fréquences à ondes carrées avec offset positif. Il tue toutes les bactéries, virus et parasites simultanément, pourvu que l'on applique un voltage suffisant (de 5 à 10 volts), pendant un temps suffisant (7 minutes) et avec une fréquence suffisante (n'importe quelle valeur entre 10 Hz et 500.000 Hz).


Synchromètre:

Un circuit électronique capable de relever la présence des parasites, virus, bactéries, toxines, etc., à l'intérieur du corps.


Le ZAPPICATEUR pour les aliments, le SONICATEUR et l'OZONATEUR sont des appareils qui peuvent être utilisés pour stériliser et nettoyer votre nourriture et l'eau que vous buvez.


Zappicateur:

Le zappicateur pour aliments stérilise et nettoie votre nourriture et l'eau des œufs des parasites, bactéries, virus, etc. En outre, il donne une polarité Nord à l'eau et à la nourriture.


Sonicateur:

Appareil qui nettoie avec des ultrasons et qui peut être utilisé pour stériliser la nourriture.


Ozonateur:

Un appareil qui produit un effet stérilisant et oxydant. Vous pouvez utiliser de l'huile ozonisée, de l'eau ozonisée ou vous pouvez ozoniser votre nourriture.


Argent colloïdal:

L'argent colloïdal est un antibiotique naturel. Il a un effet antibactérien, antiviral, antimycosique et antiparasitaire.


Générateur de fréquences:

Les fréquences peuvent être spécifiquement programmées et l'on peut coisir entre une onde sinusoïdale ou une onde carrée, et entre un effet positif ou mixte. C'est une façon très spécifique de faire le Zapping.
 

Techniques

 

Homéographie:

Un schéma fréquentiel d'un objet en particulier, ou d'une substance chimique, ou d'un animal vivant, est incorporé à l'eau. En avalant ces gouttes homéographiques il est possible de nettoyer les organes de toutes les toxines, des germes pathogènes et des parasites.


Zapping à plaques:

C'est une nouvelle façon de faire le zapping, qui peut surmonter l'obstacle de l'isolement causé par les minéraux gras présents dans le corps. Le zapping à plaques permet de traiter et choisir un organe à la fois.


Nettoyage du corps

 

L'antiparasitaire:

Cela inclut la teinture de brou de noix noire, les capsules d'absinthe et les capsules de clous de girofle

Ces trois ingrédients éliminent de nombreux parasites


Nettoyage des reins:

Il y a 7 ingrédients, qui renforcent et nettoient les reins.


Nettoyage du foie:

Il devrait être effectué après le nettoyage antiparasitaire et le nettoyage des reins. C'est le nettoyage le plus puissant.


Programme intestinal:

Ce nettoyage élimine beaucoup de mauvaises bactéries de l'intestin comme la shigella, la salmonelle, la escherichia coli, etc.

Il élimine les flatulences et les boursouflures à l'abdomen.


Programme pour les ascarides et les ténias:

C'est un programme spécial pour les parasites obstinés tels que les ascarides et les ténias et leurs stades de larves.

 

Programme d'Elimination des Métaux Lourds

C'est un programme spécial de 100 jours avec 10 produits pour l'élimination des métaux lourds.

 

 

Pour se procurer les appareils et les cures

dela Doctoresse Hulda Clark

 

 

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 07:20

 

La Promesse

 

 

Dr Hulda Clark

 

La Promesse


Entrez dans un nouveau monde.

Un monde sans maladies chroniques.

Sortez de votre ancien monde.

Vous étiez votre propre prisonnier.

Essayez quelque chose de nouveau.

 

Votre prison n'a pas de murs. Ce sont seulement des lignes sur le sol autour de vous. A l'intérieur de ces lignes se situent vos anciennes idées. A l'extérieur de celles-ci se trouvent de nouvelles idées, qui  vous invitent à faire table rase des anciennes et vous encouragent à vous évader de votre propre prison.

 

Ayez le courage d'essayer ces nouvelles idées et votre maladie, de façon assurée, s'écartera. Au bout de quelques semaines, déjà, elle peut avoir disparu.

(Extrait de: "La Cure de toutes les maladies", page 1.)
.
* * * * * * *

 

La Cause

 

 

 

Dr Hulda Clark


Selon la Doctoresse Hulda Clark, il existe seulement deux problèmes de santé.

Aussi longue et confuse que puisse être la liste des symptômes d'ont souffre un être humain - de la fatigue chronique à la stérilité, jusqu'au problèmes psychiques - je m'aperçois, toujours uniquement, qu'ils proviennent de deux causes: les polluants et les parasites.
Le manque de mouvement, le manque de vitamines, le spectre hormonal, ou autres causes, d'après mes découvertes, ne sont jamais un facteur primaire de déclenchement.
La solution des problèmes est à portée de la main:

0

 Problème:              La cure la plus simple:

 Parasites         Traitement électronique & herboristique

 Polluants         A éviter


Rendez vous courageusement sur la voie de votre guérison. Avec de l'optimisme et de la décision, vous allez, vous aussi, réaliser le miracle pour vous-même, tel que mes patientes et patients l'ont obtenu pour eux-mêmes, ainsi que cela est décrit dans les études de cas (dossiers médicaux).

La bonne nouvelle, c'est que le tout n'est pas excessivement coûteux, sauf, peut-être, s'il faut un traitement dentaire important. Il vous en coûtera seulement de quelques centaines à quelques milliers de dollars pour éliminer ces deux causes, vous débarrasser des intrus et guérir de vos maladies chroniques.

 


(Extrait de: "La Cure de toutes les maladies", pages 2-3.)
Copyright

Tous les droits d'auteur de Hulda Regehr Clark, Ph.D., N.D.

Tous droits réservés.

Il est permis de photocopier n'importe quelle partie de ce document pour but non commercial
à condition d'inclure les droits d'auteur ainsi que le nom de l'auteur.

Publié aux Etats Unis par 
New Century Press, 1055 Bay Blvd, Ste. C, Chula Vista, CA 91911

 


Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 15:47

 

Question: Suite au décès de plusieurs personnes de mon entourage d'un cancer, et étant personnellement hypocondriaque sur ce sujet, j'ai découvert, via internet, la Médecine Nouvelle. Etant donné que celle-ci est interdite en France notamment, je souhaiterais savoir où s'adresser, et à qui, en cas de nécessité, pour ne pas se retrouver par défaut "dans les bras" de la médecine actuelle, sans aucune possibilité de choisir. Merci de votre aide.

 

 

Au cours d'un récent séminaire d'"Introduction à la Médecine Nouvelle" la question a été posée de savoir s'il existait une liste de professionnels pratiquant la Médecine Nouvelle afin que les personnes présentes puissent, en cas de besoin en avoir connaissance et savoir vers qui se tourner.


Naturellement, présentement, une telle liste n'existe pas!, car les praticiens de santé, en particulier les médecins, même très motivés, craignent, bien sûr, en provenance de divers côtés, de possibles représailles, etc.

Il existe actuellement  un seul pays, sur la Terre, où la Médecine Nouvelle est  officiellement reconnue et peut être librement pratiquée c'est ... Israël! Il existe, paraît-il, un gros hôpital à Tel-Aviv, où la Médecine Nouvelle est pratiquée avec de très bons résultats. A part cela, présentement ... rien!

Sommes-nous, pour autant, totalement démunis? Non, car la prévention, sans être de la médecine, est, bien sûr, toujours possible et c'est elle qui, en fait, lorsque le mal n'est pas déjà déclaré, constitue le meilleur des remèdes.

En effet, lorsque l'on est suffisamment imprégné des concepts de la Médecine Nouvelle (à travers des lectures, des formations, des échanges, etc.) l'on peut, en toute autonomie personnelle, devenir son propre "médecin" et arriver à savoir ce qu'il faut faire au cas où soi-même ou un proche développerait une maladie du genre cancer.

Mais, bien sûr, l'objectif est, à partir du moment où l'on a compris, faire ce qu'il faut pour ne pas devenir malade et avoir acquis la confiance dans les Lois de l'Univers, qui fait que l'on sait que la maladie n'est jamais le fruit du "hasard".

Ce qui est donc "conseillable", c'est de ne pas attendre d'être malade (une femme sur trois et un homme sur deux sont, en effet, directement concernés) pour se soucier d'avoir compris "comment ça marche". D'où l'utilité de réseaux et d'écoles de Santé Naturelle destinés, entre autres, à enseigner comment, sur tous les plans, à l'intention des personnes désirant, en toutes responsabilité et autonomie, prendre elles-mêmes en charge leur propre santé psychique et physique, agir de façon préventive.

Concrètement, un premier conseil est, déjà, d'approfondir la "littérature"  et les vidéos de bonne qualité présentement accessibles sur le sujet, notamment les ouvrages du Docteur Hamer lui-même disponibles en français.

En français l'on peut trouver  quelques ouvrages sur la page: http://artdevivrenaturel.com/achat/categorie-3.html.

 


Il est aussi possible de regarder (disponible sur la même page) plusieurs fois le film "Seul contre tous" .

Un séminaire d'"Introduction à la Médecine Nouvelle", comme ceux de Jean-Jacques Crèvecœur, apporte un réel "plus" sur le sujet, une possibilité de prise de conscience plus grande en approfondissant ainsi les concepts de la Médecine Nouvelle.
En effet, si ces concepts ne sont appréhendés que d'une façon intellectuelle, sans réelle ouverture intérieure, cela ne sert pas à grand chose, voire à rien; c'est la raison pour laquelle bien des personnes ayant une connaissance uniquement intellectuelle de la Médecine Nouvelle, peuvent, quand même, être atteints par la maladie et se trouver démunis face à elle.
La Médecine Nouvelle n'est pas une recette à utiliser comme une parmi bien d'autres; elle est un nouveau paradygme qui, pour être profitable, doit, tout naturellement, imprégner la totalité du ressenti d'un être, afin de devenir, pour lui, une évidence naturelle. Bref, elle ne peut vraiment et durablement profiter qu'à ceux qui sont parvenus à une réelle conviction de sa justesse.

Pour les personnes très ouvertes, il est possible d'aller encore plus loin. L'on peut, par exemple, essayer de comprendre ce qui se trouve encore au-delà du fameux "choc psychique vécu dans l'isolement". Une ouverture pour cela se trouve, par exemple, dans l'e-book: "Reconnaître pour Guérir".
 

0

0

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Médecine Nouvelle
commenter cet article
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 08:38


Comment, selon la Médecine Nouvelle,

soigner les différents cancers?


En fonction de la compréhension de la Médecine Nouvelle à laquelle il est déjà possible d'aboutir avec un approfondissement suffisant obtenu par séminaires, lectures, observations, réflexions et surtout expériences vécues personnelles, la réponse à cette question est oui ... et non!


Oui, chaque cas est différent, mais le processus de guérison, quel que soit le siège dans le corps, n'en est pas moins toujours le même: Remonter à la cause des causes par ce que le Docteur Hamer appelle l'"amamnèse" (mot grec, aussi utilisé par la liturgie catholique, pour signifier l'"écoute attentive") du patient, de sorte à l'aider à faire surgir dans sa conscience ce qui a besoin de remonter à la surface.


Le patient, pour guérir, doit, en effet, absolument remonter jusqu'à l'événement du fameux "choc psychique dramatique, imprévisible, le prenant à contre-pied et vécu dans l'isolement", et clairement ressentir en lui que c'est le vécu, tout personnel, de ce choc qui a déclenché en lui la maladie, que le Docteur Hamer préfère appeller un "SBS" ["Sinnvolles Biologisches SonderProgramm"] "aus der Natur" soit un "Programme Biologique Spécial Bien-Fondé de la Nature".


Une fois qu'il a acquis cette certitude, née de l'évidence, alors, si cela n'est déjà fait, il doit prendre ses distances avec cet événement et avec ce qui prolonge l'événement dans sa vie, de sorte à définivement tourner la page et ainsi mettre fin au surstress qui, autrement, constamment, renouvelle l'impact de l'événement dans son corps.


Ainsi il détermine, tout naturellement,  le moment où, après avoir vécu l'"hypersympaticotonie" (première phase de toute maladie), le cerveau va pouvoir donner l'ordre au corps d'entrer dans la deuxième phase de la maladie, que le Docteur Hamer appelle la "phase de réparation" (vagotonie) et qui, quoique conduisant à la guérison, est souvent, du fait des indispensables différents processus de réparation, la plus difficile à vivre.


Il est, bien sûr, difficile de répondre à une telle question en quelques lignes... Il est, toutefois, possible de trouver davantage d'informations dans l'ensemble des articles consacrés à la Médecine Nouvelle Germanique sur le site http://santenaturelle.over-blog.net - avec ses futurs développements - et les liens associés...


Pour vraiment bien comprendre, les ouvrages introductifs de la Médecine Nouvelle du Docteur Hamer ou de ses proches collaborateurs présentés sur la page: http://artdevivrenaturel.com/achat/categorie-3.html peuvent s'avérer d'une grande utilité. Ils sont tout à fait de nature à ouvrir de nouveaux horizons quant à la compréhension de la santé et de la maladie, quant à ce qu'il faut faire pour guérir et surtout pour éviter de "tomber malade" (en réalité, l'on ne tombe pas malade, mais l'on développe une maladie...)...


De même que chacun s'est, seul, rendu malade, c'est aussi chacun, seul, qui, grâce à prise de conscience, tout naturellement, en utilisant toutes les aides bénéfiques, parviendra à guérir...



Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Médecine Nouvelle
commenter cet article
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 05:07

"Le sein"

Tout savoir sur le sein
Médecine Nouvelle
du Docteur Hamer





Cet ouvrage reprend, pour commencer, les grandes bases de la , de sorte que le lecteur - ou, ici, le plus souvent, la lectrice - de cet ouvrage principalement consacré au{x} sein{s}, abordant cet ouvrage sans rien n'avoir lu d'autre relativement à la Médecine Nouvelle, ne soit pas complètement démuni pour sa compréhension correcte.

Après quoi, l'ouvrage s'intéresse à la signification des différents "SBS" ["Sinvolles Biologisches Sonderprogramm aus der Natur"] ou - en français - "Programme Biologique Spécial Bien-Fondé de la Nature" pouvant affecter les deux seins.

"Du point de vue embryologique, le sein est un tissu mésodermique cérébelleux, régi par le cervelet.

Le sein est constitué du chorion (derme) invaginé.

Les relais aux cervelets sont croisés, c'est-à-dire que le relais qui régit le sein droit se situe dans la partie gauche du cervelet tandis que le relais qui régit le sein gauche se situe dans la partie droite du cervelet.

Le tissu embryonnaire régi par le cervelet est un tissu qui, ontogénétiquement (ontogénése: transformations subies par l'individu depuis la fécondation de l'œuf jusqu'à l'être achevé), va générer une multiplication cellulairetumeur dans le sein droit ou gauche, selon la teneur et la localisation du conflit."

Mais aussi selon que la femme concernée est droitière ou gauchère...

Un livre de référence, que toute femme, en bonne santé ou non, devrait déjà connaître et donc, déjà à titre préventif, mais aussi pour mieux se connaître soi-même, à s'offrir ou à offrir aux femmes que l'on aime.

C'est, du reste, aussi d'un très grand intérêt pour les hommes, qui sont aussi concernés! Car, du point de vue de la Médecine Nouvelle, non seulement il n'y a pas que les enfants qui "se nourrissent" au sein, mais, en outre, un sein qui grossit est un sein qui, par l'augmentation de volume correspondant à l'apparition d'une tumeur, est destiné à attirer l'attention du partenaire.


Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Médecine Nouvelle
commenter cet article
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 06:18
La "Biologie Totale" est un enseignement et une pratique mis au point par le Docteur Claude Sabbah à partir de la Médecine Nouvelle du Docteur Hamer.

http://www.pansemiotique.com/e107_images/custom/sabbah.jpg

Docteur Claude Sabbah

Au cours de l'année 2007, notamment suite à une conférence à la Sorbonne à Paris apparamment enregistrée et filmée à l'insu du Docteur Sabbah par un journaliste de "Sciences & Avenir", dans le but de la "descendre en flammes", différents journaux et médias (journaux télévisés) se sont déchaînés sur la Biologie Totale en disant que c'était une secte, avec des pratiques non scientifiquement fondées, que des gens étaient morts à cause de la "Biologie Totale", etc.

Bien que la "Biologie Totale" incluant le "Décodage Biologique" rencontre aussi différentes critiques internes, y compris de la part du Docteur Hamer lui-même, il n'en reste pas moins vrai que la Biologie Totale, même si certaines pratiques de "décodage biologique sauvage" par des personnes insuffisamment formées peuvent - semble-t-il - parfois être déplorées, repose sur la Médecine Nouvelle du Docteur Hamer de sorte que de nombreuses personnes ont déjà guéri grâce à la Biologie Totale et,
par conséquent, au-delà de celle-ci, grâce, aussi, aux concepts de la Médecine Nouvelle du Docteur Hamer.

Lorsqu'il s'agit de personnalités connues, comme la célèbre chanteuse belgo-québécoise Lara Fabian, leur témoignage, pour le grand public, n'en est que plus interpellant.


http://violine.v.i.pic.centerblog.net/15trhxhr.jpg

Lara Fabian

En effet, Lara Fabian - qui ne connait pas forcément la Médecine Nouvelle du Docteur Hamer elle-même - a publiquement déclaré qu'elle avait guéri grâce à la "Biologie Totale":






Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Personnalités
commenter cet article