Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Santé Naturelle
  •  La Santé Naturelle
  • : Cultiver la Santé Naturelle pour Être et Demeurer Naturellement Sain
  • Contact

La Santé Naturelle

Recherche

Soigner l'âme et le corps


L'on ne peut guérir la partie sans soigner le tout.
L'on ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme,
et pour que l'esprit et le corps retrouvent la Santé,
il faut commencer par soigner l'âme.
Car c'est une erreur fondamentale des médecins actuels
de, dès l'abord, séparer l'âme et le corps.

- Platon - 427-347av. J.C - "Les Charmides" -

1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 00:32

0

Il est maintenant possible de GUÉRIR
le cancer,

et pas seulement de le traiter.

 

Nous n’avons pas l’habitude d’envisager la guérison du cancer. La rémission nous paraît représenter la seule issue possible. Mais ce livre ne parle pas de rémission. Il présente une façon de guérir le cancer. Cela est possible parce qu’en 1990 j’ai découvert la véritable cause du cancer.


Le cancer est dû à un certain parasite, dont j’ai trouvé la trace chez tous les cancéreux, quel que soit leur type de cancer. Le cancer du poumon n’est donc pas imputable au tabac; le cancer du côlon n’est pas dû à une alimentation trop pauvre en aliments de lest; le cancer du sein ne provient pas d’une alimentation trop grasse,  le blastome rétinien n’est pas causé par un gène rare, et la consommation d’alcool n’est pas responsable du cancer du pancréas. Même si tous constituent des facteurs qui favorisent la maladie, ils n’en sont pas LA cause.


Une fois découverte la cause du cancer, le traitement devenait évident. Mais serait-il efficace? Je me fixai alors un objectif: Guérir 100 cas de cancer avant de publier le fruit de mes découvertes. Ce nombre fut dépassé en décembre 1992. La découverte de la cause et de la guérison de tous les cancers a supporté l’épreuve du temps et je vous en fais part; la voici!


Doctoresse Hulda Clark

Prologue du livre

"La Cure de tous les cancers"

0

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 11:02


Plate-Zapping

(Zapping à Plaques)


C’est une méthode particulière pour pratiquer le Zapping, de sorte qu’il atteigne, par l’électricité, en produisant un effet significatif, des organes spécifiques. C’est un nouveau type de Zapping en mesure de dépasser les obstacles résultant de l'isolation provoquée par la graisse minérale présente dans notre corps (du fait de la pollution). Le Plate-Zapping est une manière spécifique de soumettre, préférentiellement, au Zapping un seul et unique organe par séance.

 

L'organe qui est malade du fait de la présence d’une tumeur en lui-même devrait, de différentes façons, toute une journée,  être soumis au plate-zapping: Combiné avec les artères, combiné avec les veines, combiné avec les globules blancs, 20 minutes pour chaque traitement. Ces traitements sont suivis par d'autres séances de Zapping pour nettoyer le sang, la lymphe et les globules blancs eux mêmes. Puis les reins sont soumis au Zapping pour empêcher que ceux-ci soient, de façon répétée, encombrés avec des métaux lourds et de la graisse minérale, qu’ils s’efforcent ensuite d’évacuer.

 

Des traitements consistant en des Zappings durant vingt minutes chacun peuvent ainsi se poursuivre pendant huit heures ou plus par jour.

 

Quinze capsules (environ 5 ou 6 grammes) de poudres d'enzymes digestives mixtes peuvent digérer la matière morte provenant de quatre heures de zapping. Donc huit heures demandent deux doses de 15 capsules. Si vous en prenez un peu plus c’est encore mieux.

Dans le cancer avancé, rien de moins que huit heures par jour est seulement en mesure de récupérer du terrain perdu et de dépasser la vitesse de diffusion de la maladie. Faites le Zapping pendant huit heures par jour jusqu’à ce que vous soyez bien. Nous avons des compte-rendus de malades qui ont fait le Zapping sans s'arrêter pendant un mois complet; les symptômes allaient et venaient, pendant qu'ils nettoyaient leur environnement; et, tout à coup, la maladie disparaissait.


Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 09:13

Les parasites rendent les cellules cancéreuses

La Doctoresse Hulda Clark a déjà fait remarquer, depuis le début des années quatre-vingt-dix, que les parasites peuvent libérer des facteurs de croissance rendant les cellules cancéreuses.

Elle le dit, dès
1993, dans son livre sur la Cure de toutes les maladies, puis, en 1995, dans son livre  sur la Cure de tous les cancers, et encore, de façon plus détaillée, dans tous ses livres ultérieurs.

Un récent rapport scientifique confirme maintenant, en effet, que la douve du foie de l'homme libère des hormones de croissance qui peuvent rendre des cellules cancéreuses:


Fait comique, l'article en question dit que c'est la première recherche montrant que les facteurs de croissance du parasite peuvent causer une croissance anormale des cellules ... Ils n'ont manifestement pas lu les livres de tante Hulda!!!


Non seulement il a été démontré que ces facteurs de croissance causent le cancer mais aussi qu'un pourcentage très élevé de personnes infectées par la douve du foie sont touchées, à savoir  qu'une personne infectée sur six développe un cancer!

Il faudra bien, un jour, rendre à César ce qui appartient à César et  aussi à Hulda ce qui appartient à Hulda!

0
0
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 10:20

 

Programme antiparasitaire
de la Doctoresse Clark
pour le cancer avancé


[Extrait du livre: "The Prevention of all Cancers", édition 2004.]


L’on a besoin de:

  • Teinture extra-forte de brou vert de noix noire 
  • Capsules d’absinthe (armoise) (200-300 mg d’artémise, chaque capsule)
  • Capsules de clous de girofle (500 mg, chaque capsule)

Ces herbes doivent être prises en même temps (en une demi-heure ou même en 5 minutes), comme s’il s’agissait d’un seul traitement. Elles ne doivent pas être mélangées à l’avance, car elles interagissent entre elles, et ceci détruit leur puissance.


Les trois herbes tuent les différents stades de parasites. Les clous de girofles tuent les œufs, l’absinthe (armoise) tue les circaries et la teinture tue les adultes. Mais, en général, chez une personne immunodépressive comme vous l’êtes, beaucoup de parasites échappent à l’élimination et recommencent leur cycle. Ceci arrive parce que les parasites mourants relâchent immédiatement leurs œufs, qui voyagent dans le sang à la recherche d’un point du corps isolé, qui est sûr pour eux, comme, par exemple, l’oreille interne, un muscle oculaire, ou la fente entre le cervelet et la moelle épinière.


Pour cette raison, vous devrez prendre vos herbes antiparasitaires quotidiennes en même temps - et si possible pendant - que vous êtes en train de faire le zapping, avec encore une demi-heure de zapper après. Le zapper tue les œufs et les stades de larves qui nagent dans votre sang.


Rappelez-vous que vous devez nourrir vos globules blancs juste avant de prendre vos herbes antiparasitaires quotidiennes.

C’est seulement le brou vert (de noix noire) qui a la stupéfiante capacité de tuer les parasites. Quelques jours après avoir ouvert la petite bouteille, l’extrait alcoolique peut devenir beaucoup plus foncé et moins puissant. Pour en maximiser la puissance et les effets, utilisez une petite bouteille de 60 millilitres, et, après l’avoir ouverte, conservez-la au congélateur.


Dans les précédents livres l’on décrit les méthodes pour éliminer les parasites pour débutants, en commençant avec peu de gouttes de teinture de brou de noix noire. Si vous êtes en train de prévenir le cancer ou vous avez un cancer ou stade initial, vous pouvez utiliser le programme pour débutants.


Mais, dans le cas ou le cancer est extrêmement avancé, où chaque heure de chaque jour est précieuse, nous utiliserons une seule petite bouteille en une seule dose, ou même autant d’extrait alcoolique que vous êtes capables d’avaler, dès lors où cela reste confortable.

La teinture de noix noire ne pénètre pas bien dans le cerveau, l’absinthe, (armoise ou artémise), oui. Ainsi, si vous avez le cancer au cerveau ou à l’œil, vous devrez, à chaque fois, augmenter la dose d’absinthe.


Tableau du programme antiparasitaire pour le cancer avancé


 

Dose teinture brou de noix noire extra-forte

Dose capsules d’absinthe
(200-300 mg)

Dose capsules
clous de girofle
(500 mg)

Jour

À petites gorgées
en 5 minutes.
Elle peut être mélangée avec
du jus de fruit ou de l'eau.

Capsules à prendre en une seule dose,
pendant une période
de 5 minutes

Capsules à prendre en une seule dose,
pendant une période
de 5 minutes

1

2 petites cuillères à thé

10

10

2

Un flacon de 50 ml, ou autant que vous pouvez en boire

10

10

3

Idem

10

10

4

Idem

10

10

5

 

10

10

6

 

10

10

7

 

10

10

8

 

10

10

9

 

10

10

10

 

10

10

11

 

10

10

12

 

10

10

13

 

10

10

14

 

10

10

15

Un flacon de 50 ml, ou autant que vous puissiez en boire

10

10

16

Idem

10

10

17

Idem

10

10

18

Répéter la dose de 3 jours après 15 jours.

10

10

19

 

10

10

20

 

10

10

21

 

10

10

 

(Extrait du livre du Dr Hulda Clark: "The Prevention of all Cancers", page 246.)

0

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 22:38

La vraie cause
  du
cancer

Doctoresse Hulda Clark

…. Jamais personne ne l’a su! Dans ce livre, je vous montrerai comment tous les cancers débutent.

Que le cancer ait la forme d’une tumeur ou de simples cellules, qu’il soit un sarcome ou un carcinome, qu’il soit d’une variété très rare ou de la forme plus commune, chaque cancer part du même point, une seule petite région du cerveau.

Cette information rendra le cancer plus facile à prévenir, à arrêter et à guérir.

Tous les cancers commencent
dans un seul organe!


Tous les cancers finissent par devenir malins.

La cause de toutes les formes de malignité est due à un parasite commun plat, le trématode intestinal humain. Son nom scientifique est Fasciolopsis Buski. Il arrive dans le deuxième temps de croissance d’une jeune tumeur, et la rend maligne. Ce phénomène a été décrit pour la première fois dans un livre édité en 1993.

Un parasite plat qui ressemble beaucoup à une sangsue. Le parasite adulte reste fixé à un point de notre corps et produit des milliers d’œufs à l’intérieur de celui-ci.

Ce fait n’avait auparavant jamais été noté, car personne ne l’avait soupçonné. En plus, les œufs du parasite ne sortent pas de l’intestin.

Mais pour la détection de parasitose, les tests commerciaux de laboratoire cherchent seulement les œufs sortis de l’intestin avec les selles. Ensuite, pendant le Programme de 3 semaines, vous verrez réellement vos parasites plats adultes, après les avoir tués dans votre intestin. Mais la maladie que nous appelons cancer n’est pas causée par ces parasites adultes: voila pourquoi les cas de cancer ne sont pas accompagné par la fasciolopsiase.

La fasciolopsiase est la pathologie dans laquelle beaucoup de parasites adultes sont présents dans l’intestin et dans les selles et y déposent et diffusent leurs œufs. Mais, parfois, il peut arriver que quelques adultes se trouvent dans le tractus digestif, soit dans l’œsophage, dans l’estomac ou même dans le colon. Du moment que ces parasites adultes sont éliminés avec les selles, vous avez alors la possibilité de les voir.


Par contre, vous ne pourrez pas voir les parasites plats présents dans votre tumeur ou dans le reste du corps (sauf ceux se trouvant dans le tractus digestif), car, à cause de leur position, ils ne pourront pas être expulsés: vivants ou morts, ils resteront bloqués à l’intérieur de vos tissus.

Les animaux primitifs de petite dimension traversent beaucoup de phases de développement, un peu comme les insectes avec leurs chenilles et leurs cocons. Ces phases sont nommées: stades de larves. Ils ne ressemblent pas du tout à leurs parents, papillon ou scarabée. Tous les stades de larves des parasites plats sont trop petits et trop mous pour qu’un examen par image (TAC, PET ou d’autres) puissent les localiser.

Les stades de larves se trouvent dans les tissus et pas dans le sang. Ils ont donc pu échapper aux contrôles, parce que seul le sang est régulièrement testé, et aussi parce que les tests sont chimiques et non pas physiques. Les biopsies sont préparées en coupant le tissu en tranches très fines, et aucune petite tranche d’un stade de larve ne pourrait jamais être ainsi reconnu.

Les parasites préfèrent vivre concentrés à l’intérieur de vos tissus ou en groupes dans les points stagnants, comme les valves des veines ou les valves des canaux lymphatiques. Le reste du sang coule trop rapidement et il est toujours patrouillé par votre système immunitaire. Même si une recherche attentive sur un échantillon de sang vivant relevait la présence de certains de ces stades de larves, une telle recherche ne fait pas partie de la routine des recherches sur le cancer ou des tests cliniques. Pourtant, lorsque vous êtes en train de faire le Programme de trois semaines, il peut vous arriver de voir vraiment, pendant que vous faites un nettoyage du foie, un  parasite adulte gicler dehors.

  Image 4: Quand l’œuf éclôt (à gauche), il en sort un miracidium.

Les stades de larves du Fasciolopsis Buski produisent normalement un puissant stimulateur de croissance appelé ortophosphotirosine ou OTP. Probablement ils le produisent pour leur propre consommation, mais seulement si un trigger ou facteur désenchaînant est présent. Le trigger est l'alcool isopropilique commun. 

 

 

 Fig. 5 Miracidia

dans l'acte d'expulser redia "mère"

Fig. 6 "Mère"
redia qui engendre 
une fille redia

 

Fig. 7 Cercaria  


Leur habitat naturel c'est cet alcool qui le leur fournit, vu que celui-ci est produit par les bactéries Clostridium – bactéries qui vivent dans la viande en décomposition et dans une ambiance dépourvue d'oxygène. L’habitat de ce parasite est constitué par les déchets animaux.

Chez les êtres humains, l’alcool isopropilique est fourni par le style de vie et même par la nourriture que nous mangeons, qui en est contaminée. De plus, nous, les êtres humains, nous logeons les mêmes bactéries Clostridium qui fabriquent l’alcool isopropilique: elles vivent dans nos tumeurs et intestins, la viande est en train de pourrir et où l’oxygène est absent. Ainsi que nous avons deux sources de trigger OPT: les bactéries et un produit que l’on utilise très fréquemment. 

 

  Image 8: Cycle vital d’un trématode

Quand les stades de larves du parasite plat envahissent notre tumeur et quand les bactéries Clostridium sont présentes, nous avons les conditions nécessaires pour produire l’OPT. Ceci est la preuve d’un excès de stimulation de croissance. Cela arrive lorsque la tumeur est dans une phase de vie avancée, lorsque certaines mutations ont déjà été accumulées, lesquelles sont visibles en tant qu'endommagement chromosomique. Le fait de voir ces mutations et la croissance exagérée, fera paraître maligne votre tumeur à un cytologue, qui examine votre biopsie. Tous les malades de cancer que j’ai examinés au Synchromètre®, et auxquels le cancer avait déjà été diagnostiqué par un oncologue, avaient soit l'OTP soit les stades de larves du parasite plat Fasciolopsis Buski dans l’organe où la tumeur était présente. Il n’y a eu aucune exception sur des milliers de cas.

 

 Les stades de larves du Fasciolopsis Buski
produisent l'OPT.

Il est très facile d’arrêter cette malignité qui vient juste de commencer, simplement en tuant ce parasite et ses stades de larves, et en arrêtant l’utilisation le l’alcool isopropilique. Vos cellules tumorales arrêteront de recevoir OPT, le principal stimulateur de la croissance.

Mais nous pouvons faire encore plus. Pour pouvoir croître, toutes les tumeurs doivent recevoir les substances nécessaires, autrement elles sont obligées de s’arrêter, indépendamment de la stimulation. L'une de ces substances est l’acide désoxyribonucléique (ADN). Nos tissus en fabrique juste la quantité dont ils ont besoin. Comment se fait-il donc que, maintenant, ils en soient inondés, tellement même que le Synchromètre® peut très facilement le voir? C’est parce que la même bactérie Clostridium en produit. Les Clostridium produisent un ADN très proche du nôtre. Lorsque d’autres bactéries sont présentes, comme le staphylocoque et le streptocoque, il ne se produit aucune inondation d'ADN. C’est une caractéristique propre de la Clostridium que de produire un ADN tant similaire au nôtre. Cela permet de partager.

En tuant toutes les colonies de Clostridium, l'on arrêtera de fournir à la tumeur tout l'ADN supplémentaire dont elle a besoin pour s’alimenter et continuer à croître.

 

Les bactéries Clostridium fournissent à la tumeur
l’alcool isopropilique et l'ADN.

En tuant soit les Clostridium tout autant que le parasite plat, nous arrêterons aussi la production de la Gonadotrophine chorionique humaine (HCG), l’hormone qui protège la tumeur. C’est une hormone de la grossesse humaine, la même qui protège le fœtus humain des attaques en provenance du système immunitaire de la mère. Cette astucieuse imitation de la grossesse avait déjà été notée dès avant 1900.

 

Le Synchromètre® montre que le stade cercaire du Fasciolopsis, avec l’alcool isopropilique (provenant de la Clostridium), stimulent l’hypothalamus à fabriquer la HCG. Chez une mère humaine, le placenta fabrique l’HCG pour activer le stade de trophoblaste du fœtus. Maintenant, la tumeur aura une protection similaire. Ce fait avait déjà été noté par de précédents thérapeutes, mais il n’a pas été objet d’attention par les scientifiques suivants. Nous verrons, par la suite, que la glande de l’hypothalamus joue un constant rôle dans le cancer.

Les détails sur comment se débarrasser du caractère malin du cancer en un temps très bref sont décrits dans le premier livre titré «Le cancer, Prévention et Cure», écrit en 1993 et mis à jour en 1998. Cette méthode de traitement est encore valable, mais elle ne va plus loin qu'éliminer la malignité du cancer.

Avec ce livre nous nous débarrasserons aussi de la tumeur.

Au moment où j’ai écrit ce livre, les scientifiques, moi incluse, croyaient que la malignité était le cancer entier: on croyait que l’état de bénignité était tolérable.

Mais l’expérience des années successives m’a montré qu’il n’était pas tolérable. Bien que, selon les standards des oncologues, les tumeurs n’étaient pas malignes, elles pouvaient quand même croître, même si c'était plus lentement.

Ça n’était pas dit qu’elles s’atrophiaient et qu’elles mouraient. Elles avaient leur vie propre.

Avec cette nouvelle intuition, mes recherches successives furent dédiées à trouver la vraie cause des tumeurs, au lieu de celle de leur malignité, étant donné qu’elles étaient évidemment un type différent de croisement et qu’elles fournissent le point de départ de chaque malignité.

(Extrait de: "The Cure and the Prevention of all Cancers"

par la Doctoresse Hulda Clark,

pages 31-45 - Copyright)

0

La cause

Pendant des années, nous avons cru que le cancer était une maladie différente des autres. On considérait le cancer une espèce d’incendie, que, une fois commencé, plus personne pouvait éteindre. Les solutions étaient: le couper, ou l’irradier jusqu’à ce qu’il meure, ou détruire chimiquement chaque cellule cancéreuse présente dans le corps, vu que l’on considérait comme impossible qu’il retourne à la normalité.

RIEN DE PLUS FAUX! En outre, tout le monde croyait que les types différents de cancer, comme la leucémie ou le cancer du sein, avaient des causes différentes. Encore une fois: FAUX!

Dans ce livre vous verrez que tous les cancers sont identiques. Ils sont tous causés par un parasite, un parasite singulier. Il est nommé trématode intestinal humain. Si vous tuez ce parasite le cancer s’arrête immédiatement. Les tissus redeviennent normaux. Pour développer un cancer de n’importe quelle sorte, vous devez avoir ce parasite.

De quelle façon le trématode intestinal humain peut-il causer le cancer? Ce parasite vit normalement dans l’intestin, où il peut faire moins de dégâts, comme, par exemple, il pourrait causer une colite, la maladie de Crohn, le syndrome du colon irritable, ou même rien du tout.

Mais s'il envahit un organe différent, comme l’utérus ou les reins ou encore le foie, alors il cause beaucoup de dégâts. S'il s’installe dans le foie, il cause le cancer. Et, dans certaines personnes, quand il s’installe dans leur foie, il le remplit d’alcool isopropilique.

Tous les malades du cancer ont dans leur foie soit l’alcool isopropilique, soit le trématode intestinal. Le solvant nommé alcool isopropilique est responsable de la présence du trématode dans le foie. Pour que le cancer se développe vous devez forcément avoir dans le corps soit le parasite soit l’alcool isopropilique.


(Passage de: “The Cure For All Cancers”, page 1. - Copyright.)

0
0
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 19:28

Nettoyez vos dents!

Tooth Zappicator pour le Super Zapper Deluxe 2006 ou le VariZapper.


Le Tooth Zappicator (tel que décrit par la Doctoresse Hulda Clark, dans sa dernière édition de "The Cure for HIV and AIDS», page 232) est spécifiquement conçu pour le Super Zapper Deluxe ou le VariZapper.


Si vous voulez utiliser un Tooth Zappicator, ne placez pas la tête du zappicator à l'intérieur de votre bouche, contre vos dents. Il est conçu, au contraire, pour fonctionner en le plaçant en dehors de votre bouche, contre votre peau extérieure, sur l'endroit où vous désirez travailler.


Si vous désirez vraiment le mettre dans votre bouche, alors vous pouvez placer la tête du Tooth Zappicator à l'intérieur d'un sac de plastique et ensuite insérez-le dans votre bouche, mais si vous le placez à l'extérieur cela fonctionne parfaitement, sans aucun souci.


Le VariZapper est prêt à fonctionner avec le Tooth Zappicator.


Il est tellement facile d'utiliser le Tooth Zapplicator que tout ce que vous avez à faire est, tout simplement, de débrancher votre cable du Super Zapper DeLuxe et de brancher le cable du Tooth Zappicator, en haut de l'appareil, dans le connecteur ressemblant à une prise de téléphone. Ensuite, insérer le 1K Zappicator Smart Key dans son logement et allumer l'appareil. C'est tout! C'est prêt à fonctionner!


Le "Zappicator" Dentaire - Explications de la Doctoresse Clark

Le zappicator dentaire est un petit haut-parleur situé à l'extrémité d'une brosse à dents. Le haut-parleur, fixé au circuit de votre "zappicator" pour aliments, produit une fréquence de 1 kHz.


Fonctions

Positionné sur les cavités cachées, il stimule l'augmentation des défenses immunitaires en mesure d’éliminer en un seul coup, les lanthanides, les métaux, les solvants et ce qu’il reste des plastique et des bactéries. Il peut être employé pour durcir le plastique. Après le traitement, les dents en plastique ne contiennent plus de colorant ou d'acide maléique et ce qu’il reste des amalgames dispersés qui avaient saturé la dent se sont transformés chimiquement de manière à ce que le système immunitaire puisse les éliminer plus facilement. L'effet est permanent.


Mode d’emploi

1. Mettre une pile de 9 volts dans le Zapper ou le VariZapper de 1 kHz, en s'assurant que la polarité soit correcte.

2. Relier la sortie du Zapper au terminal positif du haut-parleur. Ne pas employer de connexions négatives.

3. Contrôler qu’aucun câble libre ne pende de l’appareil.

4. Positionner le Zapper sur le plat d’une table en faisant bien attention qu'il ne bouge pas durant son utilisation: un haut-parleur qui tombe à terre pourrait changer sa polarité.

5. Protéger le zappicator dentaire en le mettant dans un sachet en plastique muni de fermeture éclair, avec le haut-parleur dans un des angles inférieurs. Envelopper le tout très délicatement avec le sachet, puis fixer la fermeture avec un morceau de scotch. Assurez-vous que la salive n'entre pas en contact avec le zappicator dentaire découvert et qu'elle reste en dehors du sachet en plastique.

6. Avant de l’utiliser pour la première fois, le nettoyer avec de l'alcool éthylique normal, avec n'importe quelle boisson alcoolique ou avec de l’eau au Lugol. Ne pas laisser pénétrer le liquide à l'intérieur.

7. Allumer le Zapper. Appuyer fermement le haut-parleur sur la crête de l'os mandibulaire ou maxillaire pendant trois ou cinq minutes.

8. Commencez par une extrémité de la mâchoire et allez graduellement vers l'autre extrémité, sans omettre ou sauter aucune partie. Lorsque vous arrivez à la hauteur d’une dent, positionnez le haut-parleur directement sur celle-ci sauf si elle a une obturation métallique. NE JAMAIS TRAITER LES OBTURATIONS MÉTALLIQUES. Ensuite, passer à la zone voisine et répétez l’opération.
Lorsque les deux les mâchoires auront été traitées sur leurs trois superficies, continuez sur toutes les zones molles de la bouche.

9. Divisez toute la bouche (le palais, les côtés et la partie postérieure) en de petits carrés imaginaires.

10. Traitez chaque carré pendant 5 minutes, sans en oublier aucun. N'omettez pas les amygdales, allant le plus au fond que vous le pouvez.
 

Attention:

Ne JAMAIS traiter les obturations métalliques.

Y a-t-il des effets collatéraux?

Non, mais souvenez vous que les globules blancs doivent expulser chaque chose qui est éliminée par les reins; en conséquence, buvez beaucoup d'eau pour en faciliter l'excrétion. D'abord, assurez-vous de prendre une dose d’Hydrangea, de sélénite et de vitamine C. Soyez préparé(e) à ressentir quelque symptôme de désintoxication. Prendre une cuillère à soupe de L-G quatre fois par jour pour éliminer les métaux.


Pour éviter une surcharge de votre système immunitaire, ne traitez pas les dents et la bouche avec le Zapper dans la même journée.


(Extrait du livre: "The Prevention of all Cancers", pages 344-345).

0
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 00:59

Lettre Dr. RG Hamer du 30 mars 2009

Dr. med. Mag. theol. Ryke Geerd Hamer

30 mars 2009


Chers patients, chers amis de la «Germanique», chers compatriotes.

Un tournant semble se dessiner.

On ne peut plus arrêter la «Germanique». Cela aussi nos adversaires le savent.


De ce fait la «Germanique» devient, de jour en jour, le pivot et la pierre angulaire d’une nouvelle Allemagne pacifique. Car tout ce que nous voyons autour de nous n’est généralement que mensonge et tromperie: l’histoire, la soi-disant culture, la religion, l’économie, le militaire, même la médecine. Ce que l’on croyait comprendre sous ces appellations est en fait tout autre.


Deux guerres mondiales et 64 années de lavage de cerveau, d’occupation, d’esclavagisation ont cherché à détruire l’Allemagne – cœur spirituel, culturel et économique de l’Europe - le peuple des poètes et penseurs, des musiciens, chercheurs et inventeurs et ce par tous les moyens imaginables jusqu’au génocide de nos patients. Et pourtant, durant cette période d’esclavage, cela n’a pas empêché précisément un Allemand de faire ce qui est peut-être la plus grande découverte de toute l’histoire de l’humanité.


On nous a immédiatement volé cette grande découverte et, comme vous le savez, elle est pratiquée depuis 28 années exclusivement par une certaine communauté de croyants dont les coreligionnaires survivent de leurs cancers à 98 %. A l’opposé, nos compatriotes meurent à 98 %sous chimio et morphine .


Mais nous sommes maintenant tout près de récupérer ce larcin.

Comme évoqué plus haut, la «Germanique» étant entre temps devenue le pivot et la pierre d’angle du fait qu’elle est simplement la vérité, nous allons utiliser cette vérité pour recouvrer pacifiquement notre liberté et tout le reste.


Mais nos adversaires aussi savent cela et si la vérité triomphe sous la forme de la «Germanique», alors le mensonge et la tromperie qui courent depuis 100 ans, seront démasquées et s’écrouleront comme un château de cartes.


Un ultimatum m’a été adressé par la partie juive, j’ai jusqu’à demain 31.03.2009 pour me déclarer près à devenir ministre de la santé dans un futur Etat allemand (sous domination juive). Si je refuse, alors le pire m’attend.


Bien entendu, ce qu’on attend de moi c’est de faire pousser de l’herbe par-dessus tout ça, particulièrement sur le crime commis envers nos patients atteint de cancer. Pour moi cela est tout simplement impensable et une contradiction en soi avec la «Médecine Nouvelle Germanique» et une vraie trahison:


On ne peut pas recommencer la «Germanique» avec un mensonge.


Par ailleurs, aucun des pontes chez nos adversaires n’a donné jusqu’à présent de garantie formelle que plus aucun patient non juif, à travers le monde entier, ne serait dorénavant plus ‘traité’- sous entendu ‘tué’ - par la chimio et la morphine.


Je ne peux que marcher en tête en bon exemple, même si je dois compter maintenant avec une possible exécution par le Mossad.

Mais je vous promets que si cela devait arriver, alors je préfère mourir fier, la tête haute sous les balles du Mossad (pour nos patients et compatriotes) – plutôt que de vivoter le peu qui me reste à vivre comme un traître peureux et lâche par la grâce octroyée alors par le Mossad. Je fais ici le serment sacré de ne jamais, jusqu’à mon dernier jour, trahir nos patients et compatriotes, les vivants et les morts.


Vous, mes patients à travers le monde entier et spécialement mes compatriotes allemands, vous avez reçu de Dieu à travers moi, le plus beau cadeau qui soit. Vous pouvez en être fiers.


Ce cadeau nous apportera une nouvelle médecine heureuse et aux Allemands une nouvelle Germanie heureuse. Dans la profonde détresse actuelle du peuple allemand, il brille comme une resplendissante lumière. Montrez vous digne de ce cadeau divin!


La «Germanique» est donnée à tous les êtres humains et patients de cette Terre.


C’est lorsque notre pauvre peuple allemand se trouvait dans la détresse la plus profonde, qu’on lui avait volé son honneur, qu’il se trouvait à terre physiquement et moralement, pillé avec méchanceté et malice par nos ennemis, décimé, envahi par les étrangers, démoralisé, alors il fut donné à l’un d’entre nous de découvrir la lumière de la vérité et de la liberté.


Le cœur de l’Europe va se remettre à battre, pas seulement pour nous, mais aussi pour les patients du monde entier.


Votre

Ryke Geerd


"La Médecine Nouvelle Germanique triomphera...
lorsque les crocus fleuriront".
0
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Docteur Hamer
commenter cet article
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 16:34



A la découverte du Syncromètre
de la Doctoresse Clark


Qu’est ce qu'un Syncromètre?


Le Syncromètre est un circuit audio-oscillant qui détermine des résonances sur le principe de la radio. Dans une radio la fréquence émetteur produite en studio se combine avec une fréquence produite par votre appareil récepteur.


Le nouveau dispositif utilisé pour ces expériences unit la fréquence produite de votre corps avec une autre que la vôtre, positionnée sur un plateau.


Le Syncromètre est en mesure de percevoir tout ce qui est présent dans votre corps (un objet, un organe, une substance chimique ou un virus), étant donné que chaque organisme, vivant ou pas, possède une fréquence particulière ou un ensemble de fréquences.


Le Syncromètre est la plus sensible et la plus souple des méthodes de laboratoire actuellement disponibles. Toutefois, les résultats, positifs ou négatifs, ne sont pas quantifiables. La probabilité d'un faux positif ou d'un faux négatif est de 5%, ce qui peut être éliminé en exécutant le test une deuxième fois.


Comment utiliser le Syncromètre


Remplir une soucoupe d'eau froide de robinet. Plier une serviette de papier quatre fois et la placer dans la soucoupe en contrôlant qu'elle s'imprègne entièrement d'eau. Prenez une serviette blanche non parfumée et coupez-la en bandes de la largeur d'environ 2,5 cm. Humidifiez les bandes de papier sur la serviette et enveloppez-en la poignée du tube de cuivre jusqu'à ce qu’il en soit complètement recouvert. L'humidité améliore la conductivité et la serviette de papier attire les métaux hors de la peau.


Commencez en positionnant l'interrupteur de la plaque sur OFF.


Tournez le levier de commande  sur ON, jusqu'au point le plus grand. Touchez chaque plateau avec la sonde, pendant qu’avec l'autre main vous tenez le tube de cuivre. Vous devriez percevoir un son uniquement en provenance du haut-parleur du plat gauche.

Tournez l'interrupteur du test sur ON. A présent, les deux assiettes devraient produire un son lorsqu'elles sont touchées avec la sonde.


Positionnez de nouveau l'interrupteur de la plaque sur OFF.


Soulevez la poignée et pressez-la pour éliminer l'eau en excès. Empoigner la sonde avec la même main, comme pour vouloir tenir une plume,entre le pouce et l'index. Arrivé(e) à ce point, fermez l'autre main en serrant le poing et humidifiez vos jointures de doigts dans la serviette située dans la soucoupe avec l'eau.

Pour apprendre la technique il faut utiliser la partie supérieure de la jointure de l’index ou du majeur. Aussitôt, séchez les jointures sur la serviette de papier précédemment pliée en quatre et située à coté de la soucoupe. Le degré d'humidité de la peau a de l'effet sur la résistance du circuit et c’est une
très importante variable qu'il faut apprendre à maintenir constante. Pour éviter que la peau ne sèche  de trop, effectuez votre examen pas plus de deux secondes après avoir séché vos jointures.

En tenant la poignée et la sonde dans la même main, pressez celle-ci contre la jointure de l'autre main, maintenue poing fermée. Dans un premier temps, pressez légèrement, ensuite plus fortement, pendant environ une demi-seconde. Après une autre demi-seconde, répétez nouvellement l’opération, cette fois avec la seconde moitié de la sonde positionnée au même endroit.


Ce faisant, l'on obtient un double effet et l'on a deux possibilités de percevoir le courant. Accomplir tout cela moins de deux secondes. Ne perdez pas temps, car, entre temps, votre corps peut changer et votre examen successif pourrait en être influencé.


Les examens suivants sont exécutés de la même manière et après avoir développé l’habileté  nécessaire, les résultats deviendront identiques les uns aux autres. Il faut au moins 12 heures de pratique pour la plupart des gens (une ou deux heures par jour) pour obtenir un examen conforme à un autre et pour percevoir la légère différence obtenue lorsque le circuit est résonant.


Si vous voulez utiliser un point de référence, vous pouvez utiliser un piano. Lorsque vous touchez la peau, le son initial devrait être F [Note du traducteur: Fa; voir, plus bas, le tableau de correspondances] une octave et demie au dessus du C intermédiaire. Au moment où vous pressez sur les jointures le son augmente jusqu’au C pour ensuite descendre à B; enfin, au terme de la seconde moitié du premier examen, le son devient un C aigu.


Si vous avez un testeur, vous pouvez le relier à la poignée ou à la sonde: le courant devrait augmenter d’environ 50 micro-Ampères. Si vous avez un mesureur de fréquences, la fréquence devrait rejoindre les 1000 Hz. Vous devriez arriver au C aigu, peu avant que l'examen ne devienne douloureux.


Tout en ne modifiant pas votre technique, le son peut changer, pendant les examens, en deux circonstances:

1. La zone de peau choisie pour les analyses change de propriété. Si, par exemple, la partie est rougie, le son devient plus aigu. Dans ce cas, au lieu de régler le potentiomètre, se déplacer vers le bord de la zone en cours d'examen.


2. Le corps suit des phases cycliques qui portent le son à être plus haut ou plus bas. Si, en pratiquant des examens identiques, vous obtenez des sons plus hauts et méconnus, arrêtez-vous et réessayez toutes les 5 minutes jusqu’à ce que vous ayez atteint la normalisation du son. Mémorisez ces sons aigus; de cette manière vous pouvez éviter d'examiner durant cette période.


Parfois, il sera nécessaire de pratiquer une pression jusqu'à provoquer une douleur, pour atteindre le son nécessaire. Dans ces circonstances, vous pouvez vous aider en réglant le potentiomètre.


Tous les tests sont immédiats.


Ceci signifie qu'ils sont effectués en un peu moins d'une seconde. Si vous voulez prolonger le test, vous devez laisser reposer le corps dix minutes avant de reprendre avec l'examen. Pour nos buts, il n'est pas indispensable de localiser les points d'acupuncture.


Résonance


L'information recherchée est dans le circuit, soit que l'on ait une résonance ou non, ou qu'il y ait une oscillation en feedback. Si le résultat du test est positif, vous entendrez une résonance en confrontant la seconde avec la première épreuve. Vous ne pourrez jamais entendre de résonance au premier examen, les raisons pour cela sont très techniques et vont bien au-delà des propos de ce article. Avec ce test, vous ne confrontez pas seulement le degré d'intensité de la résonance par le biais de ces deux examens. Pendant la résonance, le degré d'intensité le plus haut est rejoint plus rapidement, il semble qu'il se poursuive vers le haut, à l'infini.


Rappelez-vous que plus il y a d'électricité qui afflue et plus le degré d'intensité augmente, plus votre corps ou la partie rougie de votre peau change de cycle. Dans ce cas, il ne s'agit pas de résonance.


La résonance est un léger bourdonnement que l’on entend au point culminant de l'examen; une fois que vous l’entendez, cesser l'examen: votre corps a besoin, après chaque examen de résonance, d'une brève période de repos (de 10 ou 20 secondes). Plus vous prolongez l'examen de résonance, plus long doit être le temps de récupération pour revenir à un niveau standard.


En utilisant les notes musicales, l'on obtient un résultat négatif avec les sons: F-C-B-C lors de la première épreuve et les notes F-C-B-C lors de la seconde épreuve (si, confrontées avec le Syncromètre, le son est identique). Elle a, par contre, un résultat positif avec les sons F-C-B-C lors de la première épreuve et les notes F-D durant la seconde (interrompre immédiatement l’examen à l’instant même où vous entendez la résonance). Entre la première et la seconde épreuve, insérez une substance d'essai, comme décrit dans la leçon plus bas rapportée.


Il est impossible d’obtenir une résonance sonore en pressant fortement sur la peau, sinon l'on provoque une trop grande augmentation d'intensité. Pour éviter toute erreur, il est important que chaque épreuve soit effectuée avec la même pression. Pratiquez en utilisant les tons F-C-B-C.


(Extrait des livres de la Doctoresse Hulda Clark The Prevention of all Cancers" et "The Cure for all Diseases”, pages 462 à 466). Copyright.


Note du traducteur: En sytèmes anglais & allemand, l'on utilise des lettres pour désigner les notes de musique:

Système Dénomination de la gamme
Allemand C D E F G A H
Anglais C D E F G A B
Italien do re mi fa sol la si
Français ut/do mi fa sol la si
Espagnol do re mi fa sol la si
Russe до ре ми фа соль ля си
Japonais
Hindi Sa Re Ga Ma Pa Dha Ni
0
SSource0
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 11:20

In Remembrance of Dr. Hulda Clark

En souvenir de la Doctoresse Hulda Clark


Dr. Hulda Clark

Dr Hulda Clark

 

This e-zine follows our tribute in honor of Dr. Hulda Clark that passed away in her sleep on September 3rd. We thank all for yours kind words and your letters of condolences. Some of you have asked for an excerpt on who Dr. Clark was to post on your websites or in your magazines. We have prepared this short biography of Dr. Hulda Clark, which you are all welcome to use.

Cette lettre Internet constitue notre contribution en l'honneur de la Doctoresse Hulda Clark, qui est décédée au cours de son sommeil, le 3 Septembre dernier (2009). Nous vous remercions tous pour vos aimables paroles et lettres de condoléances. Quelques-uns d'entre vous ont demandé un extrait sur qui était la Doctoresse Clark qui puisse être publié sur vos sites Internet ou bien dans vos magazines. Nous avons donc préparé cette courte biographie de la Doctoresse Hulda Clark, que vous êtes invités à utiliser.

In Remembrance of Dr. Hulda Regehr Clark 1928 - 2009

En Souvenir de la Doctoresse Hulda Regehr Clark 1928-2009

Dr. Hulda Regehr Clark
was born on October 18th, 1928 in Rosthern, Saskatchewan Canada.

La Doctoresse Hulda Regher Clark était née le 18 Octobre 1928, à Rosthern, Saskatchewan, Canada.

She began her studies in biology at the University of Saskatchewan, Canada, where she was awarded the Bachelor of Arts in 1950, Magna Cum Laude.

Elle a commencé ses études de biologie à l'Université de Saskatchewa, Canada, où elle fut récompensée par le Baccalauréat des Arts en 1950, Magna Cum Laude.

Dr. Clark was awarded a Master of Arts degree, with High Honors from the University of Saskatchewan. After two years of study at McGill University, Dr. Clark was awarded her Doctorate degree in physiology by the University of Minnesota in 1958. Dr. Clark studies throughout focused on biophysics and cell physiology.

La Doctoresse Clark fut récompensée par un diplôme de Master of Arts (Maîtrise ès Arts), avec les Honneurs par l'Université de Saskatchewan. Après deux années d'études à l'Université Mac Gill, la Doctoresse Clark fut récompensée par le diplôme de Doctorat de physiologie, par l'Université du Minnesota en 1958. Les études de la Doctoresse Clark se concentrèrent alors sur la biophysique et la physiologie cellulaire.

Dr. Clark established a nutritional consulting practice in the late 1960’s as a complement to her university research at the University of Indiana. In 1974 when Federal research funds were eliminated, she began private nutritional consulting on a full time basis. She obtained a naturopathy degree at the Clayton College of Natural Health.

 

La Doctoresse Clark mit en place une consultation nutritionnelle à la fin des années 60 en tant que complément à sa recherche universitaire à l'Université d'Indiana. En 1974, lorsque les fonds de la recherche fédérale furent interrompus, elle commença à donner des consultations privées en nutrition, à plein temps. Elle obtint un diplôme de naturopathie au Collège Clayton de Santé Naturelle.


Dr
. Clark focused on consulting and independent research in all aspects of human disease, especially cancer.

 

La Doctoresse Clark se concentra alors sur la consultation et la recherche indépendante sur tous les aspects de la maladie humaine, et tout particulièrement du cancer.


This research took her down many avenues; from the study of parasites, bacteria, viruses and fungus to heavy metals, solvents and lately radioactivity. She wanted to find out how the human body cells react to these invaders.

 

Cette recherche la conduisit à explorer de nombreuses voies: de l'étude des parasites, bactéries, virus et champignons aux métaux lourds, solvants et même, plus tard, de la radio-activité. Elle désirait découvrir comment les cellules humaines réagissent à ces envahisseurs.


She came up with many solutions to rid our bodies of these invaders. Dr. Clark researched the use of herbs, essential oils, orthomolecular therapy and frequency therapy. She focused on the importance of dental health, as well as everyday awareness of environmental factors.

 

Elle en vint à découvrir de nombreuses solutions pour débarrasser nos corps de ces envahisseurs. La Doctoresse Clark chercha comment utiliser les plantes, les huiles essentielles, la thérapie orthomoléculaire et la thérapie par les fréquences. Elle se concentra sur l'importance de la santé dentaire, aussi bien que sur la vigilance quotidienne à l'égard des facteurs environnementaux.


Her most important discovery was the Zapper. Zapping means electrocuting pathogens and for years she used a frequency generator to "zap" one pathogen after another. In 1994 her son built a hand held, battery operated, accurate frequency generator. The purpose was to kill the intestinal fluke but she then noticed that the battery-operated zapper killed all pathogens without having to set in a specific frequency. This was a great time-saver.

 

Sa plus importante découverte fut le Zapper. Le Zapping signifie l'électocution des pathogènes et pendant des années elle utilisa un générateur de fréquences afin de "zapper" un pathogène, l'un après l'autre. En 1994 son fils construisit un générateur de fréquences précis, tenant dans la main, équipé d'une batterie. Le but était de tuer la douve (trématode) intestinale, mais elle remarqua alors que le Zapper équipé de sa batterie tuait tous les pathogènes sans avoir à régler de fréquence spécifique. Ceci fut une grande économie de temps.


Another key invention of Dr. Clark is the Syncrometer. It is an audio oscillator circuit that tunes for and detects the resonance in all things in much the same way a radio tuner located a specific station. The Syncrometer can scan for anything in the body – be it an object, an organ, a chemical or virus because everything has a characteristic frequency or set of frequencies.

 

Une autre invention-clef de la Doctoresse Clark est le Synchromètre. C'est un circuit audio-oscillateur qui recherche et détecte la résonance en toutes choses tout à fait de la même manière qu'un tuner radio localise une station spécifique. Le Synchromètre peut scanner toute chose dans le corps - que ce soit un objet, un organe, un produit chimique ou un virus, parce que toute chose a une fréquence caractéristique ou un faisceau de fréquences.


Dr. Clark undertook all of her research with her Syncrometer and detected the causes of cancer, HIV and other "mysterious" diseases.

 

La Doctoresse Clark a entrepris toutes ses recherches avec son Synchromètre et a détecté les causes du cancer, du virus HIV (SIDA) et autres "mystérieuses" maladies.


Her approach was quite simple. With the use of the Syncrometer she would search for common denominators (e.g. toxins, pathogens) in each case she undertook that was suffering from the same disease (for ex. cancer).

 

Son approche était tout à fait simple. Avec l'utilisation du Synchromètre elle rechercha les dénominateurs communs (par exemple, toxines, pathogènes) et en chaque cas elle détermina ceux qui étaient présents chez ceux qui soufrraient de la même maladie (par exemple, le cancer).


As Dr. Clark would become certain of a discovery, she would seek confirmation of her more critical findings with conventional independent laboratory analysis.

 

Lorsque la Doctoresse Clark devenait certaine d'une découverte, elle recherchait la confirmation de ses plus importantes trouvailles avec les analyses effectuées par des laboratoires indépendants conventionnels.


This was often difficult because the Syncrometer detects to specificity well beyond the capabilities of most laboratory analysis.

 

Ce fut souvent difficile, parce que le Synchromètre détecte des spécificités allant bien au-delà des capacités de la plupart des analyses de laboratoire.


Dr. Clark has written 7 books of which 5 concerning cancer. In them Dr. Clark details her methods, her results, and her conclusions for all to read. In her later books she describes in detail her newest frequency technologies such as plate-zapping and homeography. In addition each cancer book contains a specific holistic cancer fighting program.

 

La Doctoresse Clark a écrit 7 livres dont 5 concernant le cancer. Dans ces livres la Doctoresse Clark détaille ses méthodes, ses résultats, et des conclusions lisibles par tous. Dans ses derniers livres elle décrit en détail ses technologies fréquentielles les plus récentes, telles que le plate-zapping (zapping à plaques) et l'homéographie. De plus, chaque livre sur le cancer contient un programme holistique spécifique de lutte contre le cancer.


Dr. Clark, with her self-health approach, has touched countless individuals around the globe who have been able to help themselves with the knowledge that she has provided.


La Doctoresse Clark, avec son approche de santé par soi-même (autonomie en matière de santé) a touché d'innombrables êtres humains individuels tout autour du globe, des êtres qui ont ainsi été capables de s'aider eux-mêmes avec la connaissance qu'elle a apportée.

 

Dr. Clark endured severe attacks by professional adversaries as well as Government Officials. She nevertheless carried on sharing her knowledge for the benefit of health and mankind.

 

 

La Doctoresse Clark a dû endurer de sévères attaques de la part d'adversaires professionnels tout autant que de la part d'officiels gouvernementaux. Malgré cela, elle a quand même donné en partage sa connaissance, pour le plus grand bénécice de la santé et de l'humanité.

We are thankful for Dr. Clark’s unselfish dedication and lasting contributions to all.

 

 

Nous sommes remplis de gratitude - reconnaissants - pour le dévouement rempli d'abnégation de la Doctoresse Clark et ses durables contributions à tout.


Dr. Clark passed away on September 3rd 2009 in Chula Vista, California.

 

La Doctoresse Clark est décédée le 3 Septembre 2009 à Chula Vista, en Californie.

 

Cristina

 

 

 

 

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Personnalités
commenter cet article
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 15:31

 

Dossier numéro 1013


UNE TUMEUR AU CERVEAU


L'une de nos sœurs se trouvait hospitalisée à 4000 kilomètres. L'on avait décelé une tumeur cancéreuse dans son cerveau, comme l'on en voit rarement chez des gens de plus de trente ans. Lydia avait trente-six ans.


Ma petite sœur et moi croyions dur comme fer aux remèdes que présente la Doctoresse Hulda Clark dans son livre La cure de tous les cancers. À tel point que lorsque nous avons tous les deux ressenti le besoin d’aller les lui administrer, nous sommes partis ensemble sur le champ.


Lydia était dans un triste état, lorsque nous sommes arrivés à l’hôpital. Nous lui avons aussitôt fait prendre la première dose d’Artemesia absynthium (absinthe), de clous de girofle, et de teinture de brou de noix. Nous dormions chez elle et, le lendemain de notre arrivée, le médecin nous a téléphoné et nous a donné son pronostic qui n’était pas bon.


Cette doctoresse nous a annoncé que notre sœur n’avait approximativement plus que trois mois à vivre et que, la majeure partie de ce temps, elle serait dans un état comateux. Ce jour-là, nous sommes retournés à l’hôpital administrer une nouvelle dose d’absinthe, etc.


Nous avons recommencé le jour suivant et, à notre quatrième visite, elle est sortie du lit, a esquissé quelques pas de danse en allant aux toilettes, a trébuché un peu en regagnant son lit, puis elle nous a gratifiés d’un large sourire.


À la cinquième dose, nous avons su que le cancer était guéri, mais restaient à réparer les dégâts qu’il avait provoqués. Étonnée de son prompt rétablissement, la doctoresse l’a fait conduire au laboratoire pour une nouvelle séance de rayons X.


Elle a été stupéfaite de constater que la tumeur avait diminué de moitié! Quinze jours plus tard, elle avait complètement disparu.

 

Nous avons veillé à ce que Frank, son mari, dispose de la quantité nécessaire de produits et qu’il sache les lui administrer dans les règles, puis nous avons rendu une dernière visite à l’hôpital pour prendre congé.


Lydia nous a appris alors qu’elle avait demandé à la doctoresse comment elle pouvait expliquer son rétablissement.


- «Qu’a-t-elle dit?» a demandé Carol.


- «Elle a répondu qu’elle n’en avait pas la moindre idée, mais qu’il fallait absolument que je continue à faire ce que je faisais


- «A-t-elle voulu savoir ce que tu faisais, au juste?»


- «Non. Elle a simplement quitté la chambre à toute vitesse!»

 

 

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article