Présentation

  • : La Santé Naturelle
  • La Santé Naturelle
  • : La santé naturelle
  • Contact

La Santé Naturelle

Recherche

Soigner l'âme et le corps


L'on ne peut guérir la partie sans soigner le tout.
L'on ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme,
et pour que l'esprit et le corps retrouvent la Santé,
il faut commencer par soigner l'âme.
Car c'est une erreur fondamentale des médecins actuels
de, dès l'abord, séparer l'âme et le corps.

- Platon - 427-347av. J.C - "Les Charmides" -

25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 08:34



A la découverte du Syncromètre
de la Doctoresse Clark


Qu’est ce qu'un Syncromètre?


Le Syncromètre est un circuit audio-oscillant qui détermine des résonances sur le principe de la radio. Dans une radio la fréquence émetteur produite en studio se combine avec une fréquence produite par votre appareil récepteur.


Le nouveau dispositif utilisé pour ces expériences unit la fréquence produite de votre corps avec une autre que la vôtre, positionnée sur un plateau.


Le Syncromètre est en mesure de percevoir tout ce qui est présent dans votre corps (un objet, un organe, une substance chimique ou un virus), étant donné que chaque organisme, vivant ou pas, possède une fréquence particulière ou un ensemble de fréquences.


Le Syncromètre est la plus sensible et la plus souple des méthodes de laboratoire actuellement disponibles. Toutefois, les résultats, positifs ou négatifs, ne sont pas quantifiables. La probabilité d'un faux positif ou d'un faux négatif est de 5%, ce qui peut être éliminé en exécutant le test une deuxième fois.


Comment utiliser le Syncromètre


Remplir une soucoupe d'eau froide de robinet. Plier une serviette de papier quatre fois et la placer dans la soucoupe en contrôlant qu'elle s'imprègne entièrement d'eau. Prenez une serviette blanche non parfumée et coupez-la en bandes de la largeur d'environ 2,5 cm. Humidifiez les bandes de papier sur la serviette et enveloppez-en la poignée du tube de cuivre jusqu'à ce qu’il en soit complètement recouvert. L'humidité améliore la conductivité et la serviette de papier attire les métaux hors de la peau.


Commencez en positionnant l'interrupteur de la plaque sur OFF.


Tournez le levier de commande  sur ON, jusqu'au point le plus grand. Touchez chaque plateau avec la sonde, pendant qu’avec l'autre main vous tenez le tube de cuivre. Vous devriez percevoir un son uniquement en provenance du haut-parleur du plat gauche.

Tournez l'interrupteur du test sur ON. A présent, les deux assiettes devraient produire un son lorsqu'elles sont touchées avec la sonde.


Positionnez de nouveau l'interrupteur de la plaque sur OFF.


Soulevez la poignée et pressez-la pour éliminer l'eau en excès. Empoigner la sonde avec la même main, comme pour vouloir tenir une plume,entre le pouce et l'index. Arrivé(e) à ce point, fermez l'autre main en serrant le poing et humidifiez vos jointures de doigts dans la serviette située dans la soucoupe avec l'eau.

Pour apprendre la technique il faut utiliser la partie supérieure de la jointure de l’index ou du majeur. Aussitôt, séchez les jointures sur la serviette de papier précédemment pliée en quatre et située à coté de la soucoupe. Le degré d'humidité de la peau a de l'effet sur la résistance du circuit et c’est une
très importante variable qu'il faut apprendre à maintenir constante. Pour éviter que la peau ne sèche  de trop, effectuez votre examen pas plus de deux secondes après avoir séché vos jointures.

En tenant la poignée et la sonde dans la même main, pressez celle-ci contre la jointure de l'autre main, maintenue poing fermée. Dans un premier temps, pressez légèrement, ensuite plus fortement, pendant environ une demi-seconde. Après une autre demi-seconde, répétez nouvellement l’opération, cette fois avec la seconde moitié de la sonde positionnée au même endroit.


Ce faisant, l'on obtient un double effet et l'on a deux possibilités de percevoir le courant. Accomplir tout cela moins de deux secondes. Ne perdez pas temps, car, entre temps, votre corps peut changer et votre examen successif pourrait en être influencé.


Les examens suivants sont exécutés de la même manière et après avoir développé l’habileté  nécessaire, les résultats deviendront identiques les uns aux autres. Il faut au moins 12 heures de pratique pour la plupart des gens (une ou deux heures par jour) pour obtenir un examen conforme à un autre et pour percevoir la légère différence obtenue lorsque le circuit est résonant.


Si vous voulez utiliser un point de référence, vous pouvez utiliser un piano. Lorsque vous touchez la peau, le son initial devrait être F [Note du traducteur: Fa; voir, plus bas, le tableau de correspondances] une octave et demie au dessus du C intermédiaire. Au moment où vous pressez sur les jointures le son augmente jusqu’au C pour ensuite descendre à B; enfin, au terme de la seconde moitié du premier examen, le son devient un C aigu.


Si vous avez un testeur, vous pouvez le relier à la poignée ou à la sonde: le courant devrait augmenter d’environ 50 micro-Ampères. Si vous avez un mesureur de fréquences, la fréquence devrait rejoindre les 1000 Hz. Vous devriez arriver au C aigu, peu avant que l'examen ne devienne douloureux.


Tout en ne modifiant pas votre technique, le son peut changer, pendant les examens, en deux circonstances:

1. La zone de peau choisie pour les analyses change de propriété. Si, par exemple, la partie est rougie, le son devient plus aigu. Dans ce cas, au lieu de régler le potentiomètre, se déplacer vers le bord de la zone en cours d'examen.


2. Le corps suit des phases cycliques qui portent le son à être plus haut ou plus bas. Si, en pratiquant des examens identiques, vous obtenez des sons plus hauts et méconnus, arrêtez-vous et réessayez toutes les 5 minutes jusqu’à ce que vous ayez atteint la normalisation du son. Mémorisez ces sons aigus; de cette manière vous pouvez éviter d'examiner durant cette période.


Parfois, il sera nécessaire de pratiquer une pression jusqu'à provoquer une douleur, pour atteindre le son nécessaire. Dans ces circonstances, vous pouvez vous aider en réglant le potentiomètre.


Tous les tests sont immédiats.


Ceci signifie qu'ils sont effectués en un peu moins d'une seconde. Si vous voulez prolonger le test, vous devez laisser reposer le corps dix minutes avant de reprendre avec l'examen. Pour nos buts, il n'est pas indispensable de localiser les points d'acupuncture.


Résonance


L'information recherchée est dans le circuit, soit que l'on ait une résonance ou non, ou qu'il y ait une oscillation en feedback. Si le résultat du test est positif, vous entendrez une résonance en confrontant la seconde avec la première épreuve. Vous ne pourrez jamais entendre de résonance au premier examen, les raisons pour cela sont très techniques et vont bien au-delà des propos de ce article. Avec ce test, vous ne confrontez pas seulement le degré d'intensité de la résonance par le biais de ces deux examens. Pendant la résonance, le degré d'intensité le plus haut est rejoint plus rapidement, il semble qu'il se poursuive vers le haut, à l'infini.


Rappelez-vous que plus il y a d'électricité qui afflue et plus le degré d'intensité augmente, plus votre corps ou la partie rougie de votre peau change de cycle. Dans ce cas, il ne s'agit pas de résonance.


La résonance est un léger bourdonnement que l’on entend au point culminant de l'examen; une fois que vous l’entendez, cesser l'examen: votre corps a besoin, après chaque examen de résonance, d'une brève période de repos (de 10 ou 20 secondes). Plus vous prolongez l'examen de résonance, plus long doit être le temps de récupération pour revenir à un niveau standard.


En utilisant les notes musicales, l'on obtient un résultat négatif avec les sons: F-C-B-C lors de la première épreuve et les notes F-C-B-C lors de la seconde épreuve (si, confrontées avec le Syncromètre, le son est identique). Elle a, par contre, un résultat positif avec les sons F-C-B-C lors de la première épreuve et les notes F-D durant la seconde (interrompre immédiatement l’examen à l’instant même où vous entendez la résonance). Entre la première et la seconde épreuve, insérez une substance d'essai, comme décrit dans la leçon plus bas rapportée.


Il est impossible d’obtenir une résonance sonore en pressant fortement sur la peau, sinon l'on provoque une trop grande augmentation d'intensité. Pour éviter toute erreur, il est important que chaque épreuve soit effectuée avec la même pression. Pratiquez en utilisant les tons F-C-B-C.


(Extrait des livres de la Doctoresse Hulda Clark The Prevention of all Cancers" et "The Cure for all Diseases”, pages 462 à 466). Copyright.


Note du traducteur: En sytèmes anglais & allemand, l'on utilise des lettres pour désigner les notes de musique:

Système Dénomination de la gamme
Allemand C D E F G A H
Anglais C D E F G A B
Italien do re mi fa sol la si
Français ut/do mi fa sol la si
Espagnol do re mi fa sol la si
Russe до ре ми фа соль ля си
Japonais
Hindi Sa Re Ga Ma Pa Dha Ni
0
SSource0
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 03:20

In Remembrance of Dr. Hulda Clark

En souvenir de la Doctoresse Hulda Clark


Dr. Hulda Clark

Dr Hulda Clark

 

This e-zine follows our tribute in honor of Dr. Hulda Clark that passed away in her sleep on September 3rd. We thank all for yours kind words and your letters of condolences. Some of you have asked for an excerpt on who Dr. Clark was to post on your websites or in your magazines. We have prepared this short biography of Dr. Hulda Clark, which you are all welcome to use.

Cette lettre Internet constitue notre contribution en l'honneur de la Doctoresse Hulda Clark, qui est décédée au cours de son sommeil, le 3 Septembre dernier (2009). Nous vous remercions tous pour vos aimables paroles et lettres de condoléances. Quelques-uns d'entre vous ont demandé un extrait sur qui était la Doctoresse Clark qui puisse être publié sur vos sites Internet ou bien dans vos magazines. Nous avons donc préparé cette courte biographie de la Doctoresse Hulda Clark, que vous êtes invités à utiliser.

In Remembrance of Dr. Hulda Regehr Clark 1928 - 2009

En Souvenir de la Doctoresse Hulda Regehr Clark 1928-2009

Dr. Hulda Regehr Clark
was born on October 18th, 1928 in Rosthern, Saskatchewan Canada.

La Doctoresse Hulda Regher Clark était née le 18 Octobre 1928, à Rosthern, Saskatchewan, Canada.

She began her studies in biology at the University of Saskatchewan, Canada, where she was awarded the Bachelor of Arts in 1950, Magna Cum Laude.

Elle a commencé ses études de biologie à l'Université de Saskatchewa, Canada, où elle fut récompensée par le Baccalauréat des Arts en 1950, Magna Cum Laude.

Dr. Clark was awarded a Master of Arts degree, with High Honors from the University of Saskatchewan. After two years of study at McGill University, Dr. Clark was awarded her Doctorate degree in physiology by the University of Minnesota in 1958. Dr. Clark studies throughout focused on biophysics and cell physiology.

La Doctoresse Clark fut récompensée par un diplôme de Master of Arts (Maîtrise ès Arts), avec les Honneurs par l'Université de Saskatchewan. Après deux années d'études à l'Université Mac Gill, la Doctoresse Clark fut récompensée par le diplôme de Doctorat de physiologie, par l'Université du Minnesota en 1958. Les études de la Doctoresse Clark se concentrèrent alors sur la biophysique et la physiologie cellulaire.

Dr. Clark established a nutritional consulting practice in the late 1960’s as a complement to her university research at the University of Indiana. In 1974 when Federal research funds were eliminated, she began private nutritional consulting on a full time basis. She obtained a naturopathy degree at the Clayton College of Natural Health.

 

La Doctoresse Clark mit en place une consultation nutritionnelle à la fin des années 60 en tant que complément à sa recherche universitaire à l'Université d'Indiana. En 1974, lorsque les fonds de la recherche fédérale furent interrompus, elle commença à donner des consultations privées en nutrition, à plein temps. Elle obtint un diplôme de naturopathie au Collège Clayton de Santé Naturelle.


Dr
. Clark focused on consulting and independent research in all aspects of human disease, especially cancer.

 

La Doctoresse Clark se concentra alors sur la consultation et la recherche indépendante sur tous les aspects de la maladie humaine, et tout particulièrement du cancer.


This research took her down many avenues; from the study of parasites, bacteria, viruses and fungus to heavy metals, solvents and lately radioactivity. She wanted to find out how the human body cells react to these invaders.

 

Cette recherche la conduisit à explorer de nombreuses voies: de l'étude des parasites, bactéries, virus et champignons aux métaux lourds, solvants et même, plus tard, de la radio-activité. Elle désirait découvrir comment les cellules humaines réagissent à ces envahisseurs.


She came up with many solutions to rid our bodies of these invaders. Dr. Clark researched the use of herbs, essential oils, orthomolecular therapy and frequency therapy. She focused on the importance of dental health, as well as everyday awareness of environmental factors.

 

Elle en vint à découvrir de nombreuses solutions pour débarrasser nos corps de ces envahisseurs. La Doctoresse Clark chercha comment utiliser les plantes, les huiles essentielles, la thérapie orthomoléculaire et la thérapie par les fréquences. Elle se concentra sur l'importance de la santé dentaire, aussi bien que sur la vigilance quotidienne à l'égard des facteurs environnementaux.


Her most important discovery was the Zapper. Zapping means electrocuting pathogens and for years she used a frequency generator to "zap" one pathogen after another. In 1994 her son built a hand held, battery operated, accurate frequency generator. The purpose was to kill the intestinal fluke but she then noticed that the battery-operated zapper killed all pathogens without having to set in a specific frequency. This was a great time-saver.

 

Sa plus importante découverte fut le Zapper. Le Zapping signifie l'électocution des pathogènes et pendant des années elle utilisa un générateur de fréquences afin de "zapper" un pathogène, l'un après l'autre. En 1994 son fils construisit un générateur de fréquences précis, tenant dans la main, équipé d'une batterie. Le but était de tuer la douve (trématode) intestinale, mais elle remarqua alors que le Zapper équipé de sa batterie tuait tous les pathogènes sans avoir à régler de fréquence spécifique. Ceci fut une grande économie de temps.


Another key invention of Dr. Clark is the Syncrometer. It is an audio oscillator circuit that tunes for and detects the resonance in all things in much the same way a radio tuner located a specific station. The Syncrometer can scan for anything in the body – be it an object, an organ, a chemical or virus because everything has a characteristic frequency or set of frequencies.

 

Une autre invention-clef de la Doctoresse Clark est le Synchromètre. C'est un circuit audio-oscillateur qui recherche et détecte la résonance en toutes choses tout à fait de la même manière qu'un tuner radio localise une station spécifique. Le Synchromètre peut scanner toute chose dans le corps - que ce soit un objet, un organe, un produit chimique ou un virus, parce que toute chose a une fréquence caractéristique ou un faisceau de fréquences.


Dr. Clark undertook all of her research with her Syncrometer and detected the causes of cancer, HIV and other "mysterious" diseases.

 

La Doctoresse Clark a entrepris toutes ses recherches avec son Synchromètre et a détecté les causes du cancer, du virus HIV (SIDA) et autres "mystérieuses" maladies.


Her approach was quite simple. With the use of the Syncrometer she would search for common denominators (e.g. toxins, pathogens) in each case she undertook that was suffering from the same disease (for ex. cancer).

 

Son approche était tout à fait simple. Avec l'utilisation du Synchromètre elle rechercha les dénominateurs communs (par exemple, toxines, pathogènes) et en chaque cas elle détermina ceux qui étaient présents chez ceux qui soufrraient de la même maladie (par exemple, le cancer).


As Dr. Clark would become certain of a discovery, she would seek confirmation of her more critical findings with conventional independent laboratory analysis.

 

Lorsque la Doctoresse Clark devenait certaine d'une découverte, elle recherchait la confirmation de ses plus importantes trouvailles avec les analyses effectuées par des laboratoires indépendants conventionnels.


This was often difficult because the Syncrometer detects to specificity well beyond the capabilities of most laboratory analysis.

 

Ce fut souvent difficile, parce que le Synchromètre détecte des spécificités allant bien au-delà des capacités de la plupart des analyses de laboratoire.


Dr. Clark has written 7 books of which 5 concerning cancer. In them Dr. Clark details her methods, her results, and her conclusions for all to read. In her later books she describes in detail her newest frequency technologies such as plate-zapping and homeography. In addition each cancer book contains a specific holistic cancer fighting program.

 

La Doctoresse Clark a écrit 7 livres dont 5 concernant le cancer. Dans ces livres la Doctoresse Clark détaille ses méthodes, ses résultats, et des conclusions lisibles par tous. Dans ses derniers livres elle décrit en détail ses technologies fréquentielles les plus récentes, telles que le plate-zapping (zapping à plaques) et l'homéographie. De plus, chaque livre sur le cancer contient un programme holistique spécifique de lutte contre le cancer.


Dr. Clark, with her self-health approach, has touched countless individuals around the globe who have been able to help themselves with the knowledge that she has provided.


La Doctoresse Clark, avec son approche de santé par soi-même (autonomie en matière de santé) a touché d'innombrables êtres humains individuels tout autour du globe, des êtres qui ont ainsi été capables de s'aider eux-mêmes avec la connaissance qu'elle a apportée.

 

Dr. Clark endured severe attacks by professional adversaries as well as Government Officials. She nevertheless carried on sharing her knowledge for the benefit of health and mankind.

 

 

La Doctoresse Clark a dû endurer de sévères attaques de la part d'adversaires professionnels tout autant que de la part d'officiels gouvernementaux. Malgré cela, elle a quand même donné en partage sa connaissance, pour le plus grand bénécice de la santé et de l'humanité.

We are thankful for Dr. Clark’s unselfish dedication and lasting contributions to all.

 

 

Nous sommes remplis de gratitude - reconnaissants - pour le dévouement rempli d'abnégation de la Doctoresse Clark et ses durables contributions à tout.


Dr. Clark passed away on September 3rd 2009 in Chula Vista, California.

 

La Doctoresse Clark est décédée le 3 Septembre 2009 à Chula Vista, en Californie.

 

Cristina

 

 

 

 

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Personnalités
commenter cet article
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 07:31

 

Dossier numéro 1013


UNE TUMEUR AU CERVEAU


L'une de nos sœurs se trouvait hospitalisée à 4000 kilomètres. L'on avait décelé une tumeur cancéreuse dans son cerveau, comme l'on en voit rarement chez des gens de plus de trente ans. Lydia avait trente-six ans.


Ma petite sœur et moi croyions dur comme fer aux remèdes que présente la Doctoresse Hulda Clark dans son livre La cure de tous les cancers. À tel point que lorsque nous avons tous les deux ressenti le besoin d’aller les lui administrer, nous sommes partis ensemble sur le champ.


Lydia était dans un triste état, lorsque nous sommes arrivés à l’hôpital. Nous lui avons aussitôt fait prendre la première dose d’Artemesia absynthium (absinthe), de clous de girofle, et de teinture de brou de noix. Nous dormions chez elle et, le lendemain de notre arrivée, le médecin nous a téléphoné et nous a donné son pronostic qui n’était pas bon.


Cette doctoresse nous a annoncé que notre sœur n’avait approximativement plus que trois mois à vivre et que, la majeure partie de ce temps, elle serait dans un état comateux. Ce jour-là, nous sommes retournés à l’hôpital administrer une nouvelle dose d’absinthe, etc.


Nous avons recommencé le jour suivant et, à notre quatrième visite, elle est sortie du lit, a esquissé quelques pas de danse en allant aux toilettes, a trébuché un peu en regagnant son lit, puis elle nous a gratifiés d’un large sourire.


À la cinquième dose, nous avons su que le cancer était guéri, mais restaient à réparer les dégâts qu’il avait provoqués. Étonnée de son prompt rétablissement, la doctoresse l’a fait conduire au laboratoire pour une nouvelle séance de rayons X.


Elle a été stupéfaite de constater que la tumeur avait diminué de moitié! Quinze jours plus tard, elle avait complètement disparu.

 

Nous avons veillé à ce que Frank, son mari, dispose de la quantité nécessaire de produits et qu’il sache les lui administrer dans les règles, puis nous avons rendu une dernière visite à l’hôpital pour prendre congé.


Lydia nous a appris alors qu’elle avait demandé à la doctoresse comment elle pouvait expliquer son rétablissement.


- «Qu’a-t-elle dit?» a demandé Carol.


- «Elle a répondu qu’elle n’en avait pas la moindre idée, mais qu’il fallait absolument que je continue à faire ce que je faisais


- «A-t-elle voulu savoir ce que tu faisais, au juste?»


- «Non. Elle a simplement quitté la chambre à toute vitesse!»

 

 

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 08:05

Je vous demande de lire ce courriel
avec la plus grande attention,
car il contient des informations importantes
pour votre santé, pour votre bien-être
et pour votre survie
– tout simplement.

Et de le diffuser le plus largement possible
à vos contacts et sur vos sites Internet


Madame, Monsieur,


Chers amis,

Effectivement, ce courriel ne vous est pas envoyé pour vous informer de mes prochaines activités en Europe. Il vous est adressé surtout pour vous mettre en garde et pour vous alerter. Car, plus que jamais, il sera important pour chacun d’entre nous de retrouver notre puissance intérieure. Lorsqu’une poignée d’humains, assoiffés de pouvoir absolu, veut prendre le pouvoir sur nos vies, ils disposent d’une arme absolue pour y arriver: nous faire peur. Et les médias s’emploient merveilleusement bien à nous maintenir dans la peur du réchauffement climatique, de la crise financière, de la crise économique et de son lot de licenciements, mais surtout, dans la peur de ce méchant virus d’une grippe inventée de toutes pièces.


L’objectif de ce maintien dans la peur est double:

  1. nous manipuler plus facilement en nous ôtant toute capacité de jugement et de discernement;
  2. affaiblir notre système immunitaire pour nous rendre malades et vulnérables aux saloperies contenues dans le futur vaccin supposé nous protéger de gré ou de force!
Depuis début avril, je m’informe quotidiennement de ce qui se trame autour de cette pandémie déclarée précipitamment par l’OMS, alors que cette grippe se révèle moins contagieuse et moins virulente que les grippes saisonnières ordinaires! J’ai lu des centaines de pages, visionné des dizaines de vidéos scientifiques, effectué mes propres recoupements. La conclusion à laquelle j’arrive est implacable: nous faisons face à une des plus grandes tentatives de manipulation de notre histoire moderne, impliquant des milliers de complices (dans les mondes politique, militaire, médical, scientifique et médiatique). Mais je ne suis pas certain que ces gens réussiront leur forfaiture! Car de plus en plus d’êtres conscients se lèvent pour dire non à la dictature qui se prépare en silence.

Et si vous pensez que je suis un de ces théoriciens du grand complot, sachez que ça m’est complètement égal. Je ne cherche, ici, à convaincre personne. Je vous invite simplement à ouvrir les yeux, à faire preuve de discernement à propos de ce qui se met en place depuis des années pour réduire nos libertés individuelles et pour nous réduire en esclavage. Mais rien ne vous empêche d’arrêter la lecture de ce courriel, de vous laisser rendormir par vos médias habituels et de vous précipiter, dès le mois de novembre prochain, sur le vaccin salvateur qui vous sera offert (!) par votre Ministre de la Maladie (heu, excusez mon lapsus, par votre Ministre de la Santé). Ma vocation, depuis 25 ans, est celle d’un accoucheur et d’un éveilleur de conscience. Et je continuerai à me mettre au service de ceux qui veulent ouvrir les yeux et qui acceptent de douter des évidences.

Remarquez qu’en soi, tout ceci est une excellente nouvelle. Car nous allons enfin avoir l’opportunité de faire un choix clair pour notre vie: celui de continuer à être un mouton blanc ou noir (comme le dit mon amie Ghislaine Lanctôt),  ou celui d’entrer dans notre puissance individuelle, en nous reconnectant à notre source spirituelle. J’aurai l’occasion d’y revenir dans mes prochains courriels.

J’ai donc décidé de consacrer toute mon énergie et tout mon temps à informer le public francophone, mais aussi à aider ceux qui veulent se préparer. Pour ce faire, j’aurai besoin d’un maximum de gens engagés à mes côtés, pour relayer les informations que j’enverrai dans les semaines qui viennent. Je suis en train de préparer des petites capsules vidéos, que j’espère humoristiques, pour vous parler, à ma manière de l’histoire des vaccins, depuis leur invention. Le visionnage en sera gratuit et sera disponible sur mon site Internet, mais aussi sur Youtube et d’autres sites vidéos (DailyMotion, Google Video, etc.). C’est l’action de Jean-Marie Bigard qui m’a donné cette idée. Allez voir sur son site (http://www.bigard.com/index.php?option=com_content&task=view&id=80&Itemid=82); ce qu’il a fait à propos du 11 septembre 2001 est très drôle, mais surtout, très intelligent de sa part.

De mon côté, je trouvais qu’il y avait des centaines de pages d’informations intéressantes sur la soi-disant pandémie de grippe. Mais pas assez de choses facilement accessibles pour un public qui n’a pas le temps de lire. Cela, je le ferai tant que j’en aurai la liberté. Car bientôt, il est possible que la notion de démocratie ne devienne un concept à reléguer dans la case des vieux souvenirs illusoires. En attendant, j’irai le plus loin possible pour faire ce que ma conscience me dicte de faire.

Annulation de toutes mes activités
jusqu’en mars 2010


Il y a deux mois, j’avais déjà décidé d’annuler toutes mes activités européennes entre septembre et mars 2010. Malgré près de 80 inscrits à mes différents séminaires, quatre à six mois à l’avance, je voulais prendre du temps pour me remettre à l’écriture sur le thème dont je vous ai entretenu en conférence ces derniers mois: Pièges, difficultés et impasses des processus de guérison. L’actualité m’a amené à modifier encore une fois mes plans (quelqu’un n’a-t-il pas dit que la vie était un mouvement perpétuel d’adaptation ?). Je me consacre au dossier de la grippe, mais pas seulement pour dénoncer ce qui se trame. Beaucoup d’associations l’ont très bien fait, tant en langue française que dans d’autres langues (j’ai eu connaissance de beaucoup d’informations en anglais, en néerlandais, en allemand, en espagnol). Je veux aussi apporter un maximum de conseils pour que vous puissiez prendre soin de vous, tant sur le plan physiologique que sur les plans émotionnel et spirituel.


Mais en tout cas, une chose est TRÈS CLAIRE:


EN AUCUN CAS, N’ACCEPTEZ
DE VOUS FAIRE VACCINER.


Si vous prenez le temps de vous informer sérieusement, vous comprendrez pourquoi.

Donc, pour revenir à mes activités de formation et de conférences, je reprendrai mon bâton de pèlerin vers la mi-mars, pour revenir en Belgique, en Suisse et en France. Avec de nouvelles conférences, avec des ateliers thérapeutiques et aussi avec la formation professionnelle que beaucoup d’entre vous attendent. Alors, patience. Et en attendant, vous aurez le loisir de m’entendre et de me voir dans ces petites capsules vidéos que je suis en train de vous concocter.


Je sais que je ne serai pas aussi drôle que Jean-Marie Bigard. Mais je ferai ce que je pourrai!!! Et je compte sur vous pour relayer l’information. C’est gratuit. Et ça peut rapporter gros!!!!


Les bonnes nouvelles, malgré tout…


Je n’ai pas beaucoup de temps de tout vous détailler. Mais j’avais quand même envie de déjà vous donner quelques bonnes nouvelles glanées dans mes nombreuses lectures à propos de la grippe que certains ont rebaptisée «la grippe SANOFI».
  • plusieurs pays ont décidé de ne plus recommander l’utilisation du TAMIFLU comme antiviral, après avoir constaté que ce médicament posait beaucoup plus de problèmes qu’il n’en résolvait ! Zut alors. Et le problème, c’est que l’information, ça circule plus vite que les virus!!!
  • un sondage en Angleterre a révélé que 30 à 50 % des infirmières et des médecins refuseraient de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu’il ne présentera pas assez de garanties quant aux tests d’innocuité (à cause de la précipitation dans laquelle la fabrication se fait actuellement). Merde alors : ça fait un peu désordre, ça, quand même. Si le personnel de soins ne fait même pas confiance en ce qu’il doit administrer, qui pourra lui faire confiance???
  • plusieurs associations sans but lucratif ont saisi le pouvoir judiciaire de leur région (en France, en Autriche, en Belgique, aux USA) pour l’informer qu’elles étaient au courant des préparatifs d’un crime contre l’humanité. Et la loi prévoit que, lorsqu’on est au courant qu’un génocide ou qu’un meurtre se prépare, on a le devoir d’informer un juge d’instruction et de demander une ouverture d’enquête. Sinon, se taire consisterait en un délit: celui de complicité de meurtre. Grâce à cela, les discours des ministres de la Maladie (euh, de la Santé) se font moins catégoriques. Ça ne veut pas dire que c’est gagné, mais ça les embête un peu beaucoup. On comprend mieux pourquoi certains dirigeants souhaitent voir disparaître l’indépendance des trois pouvoirs (judiciaire, législatif et exécutif). On comprend aussi pourquoi Sarkozy plaide pour la suppression du juge d’instruction, purement et simplement. Dictature, quand tu te prépares!!!
  • en Australie, toutes les compagnies d’assurance professionnelle protégeant les médecins ont déclaré qu’elles refuseraient de couvrir les médecins au cas où ils seraient attaqués par des patients qui seraient victimes des conséquences des vaccins!!! En Belgique, l’assurance Ethias Familiale refuse d’assurer les particuliers pour les risques liés au vaccin A H1N1. Aux USA, les dommages causés par les vaccinations sont tellement graves et énormes que pas une seule compagnie d’assurance n’accepte d’en couvrir les risques! Euh, pourtant, les assureurs, c’est pas vraiment des comiques ces gens-là. Ni des anarchistes aux longs cheveux. S’ils ne sont pas d’accord, c’est qu’ils doivent avoir de sérieuses raisons. Après tout, c’est quand même eux qui devraient payer en cas d’hécatombe!!! Pas folles les guêpes!!!
  • de plus en plus de médecins et d’épidémiologistes renommés prennent position, en dénonçant l’OMS, les médias et les dirigeants qui font beaucoup trop de bruit autour d’une grippette qui tue bien moins de personnes que la grippe saisonnière habituelle (je rappelle que la grippe saisonnière fait 500.000 morts chaque année !!! Vous avez entendu parler de combien de morts en cinq mois complets???). Ça aussi, ça fait désordre, quand même!
Bref, tout ça, ça me rappelle le 11 septembre 2001. J’étais au Québec et je venais d’émigrer. Je suis resté scotché devant un téléviseur pendant toute la journée (une fois n’est pas coutume), à zapper entre les chaînes canadiennes et les chaînes américaines. Je me souviens que, le jour même, j’avais relevé les incohérences entre ce qu’on voyait et ce que les journalistes nous disaient, en essayant de nous hypnotiser. Je me souviens m’être exclamé, en voyant la pelouse intacte du Pentagone et les poteaux d’éclairage fièrement dressés: «Mais ils se foutent de notre gueule! Il n’y a pas d’avion sur cette pelouse!» Ce que Thierry Meyssan a démontré quelques mois plus tard.

Je me souvenais comment les autorités, relayées servilement par les médias, multipliaient les mensonges grotesques : les manuels de pilotage d’une école américaine, retrouvés une heure plus tard dans un parking de plusieurs milliers de voitures, et en arabe, s’il vous plaît!!! Vous connaissez beaucoup d’écoles américaines qui traduisent leur manuel de cours en arabe, vous? Et beaucoup de pilotes qui se sentent obligés de réviser leur manuel juste avant le décollage? Puis, le coup des passeports retrouvés intacts dans les décombres, alors que la structure en acier du WTC n’avait pas résisté à la chaleur intense des flammes. Drôle, non? Sans compter les pirates soi-disant morts dans les attentats qui se portent tous très bien, dans leur pays d’origine. Ou les trois tours (oui, trois, pas deux  la WTC1, WTC2 et WTC7) du World Trade Center qui s’effondrent sur elles-mêmes à la vitesse de la chute libre...

Il semble pourtant que, plus le mensonge est gros, plus ça passe. Ça passe peut-être avec des cons. Mais à force de nous prendre pour des cons, ils en deviennent trop sûrs d’eux. Et c’est là qu’ils se font avoir. Avec des détails. Comme le refus de collaborer de la part des médecins ou des infirmières. Léger détail! Ou celui des assurances qui refusent de couvrir les médecins. Vraiment trop bête. Enfin, ne nous réjouissons pas trop vite et restons vigilants! L’Organisation du Meurtre par la Science (OMS) n’a pas dit son dernier mot! Nous non plus, d’ailleurs.

À noter dans vos agendas…

Ici, au Québec, on se mobilise également. C’est ainsi que l’initiative a été prise d’organiser un congrès exceptionnel, le 12 septembre prochain, au Palais des Congrès de Montréal. Le thème de cette journée, à laquelle je participerai, est: La liberté de choix en santé. Nous attendons près de 1.000 participants à cette journée. La bonne nouvelle, c’est que vous pourrez suivre ce congrès, en direct ou en différé, via Internet, figurez-vous. Pas besoin de prendre l’avion pour venir à Montréal. Cliquez sur le lien ci-après pour voir comment faire:



Le colloque du 12 septembre vous donnera l’opportunité exceptionnelle d’entendre les conférenciers canadiens les plus engagés (et depuis longtemps) dans la défense de vos libertés en matière de santé. Je suis d’ailleurs très honoré de pouvoir partager la tribune avec des gens aussi prestigieux que mon amie Ghis (le docteur Ghislaine Lanctôt, auteure, entre autres, de la mafia médicale), le docteur Shiv Chopra (un des plus courageux dénonciateurs des dangers de l’industrie agro-alimentaire au Canada, que j’ai découvert dans l’excellent documentaire «Le Monde selon Monsanto»), le docteur Andrew Moulden (un scientifique hors pair, dénonçant avec force l’inutilité et la dangerosité de TOUS les vaccins), le docteur Carol Vachon (impliqué intensément dans le dossier du lait au Québec, mais aussi de l’agriculture bio, des pesticides et des OGM au Canada) ainsi que plusieurs autres intervenants. Je vous laisse découvrir le programme sur le site suivant:



Quant à moi, j’ai choisi d’intituler ma conférence: Du pouvoir de la peur à la Puissance individuelle. Histoire de démonter comment les autorités et les médias cherchent à nous manipuler par la peur. Mais surtout, histoire de donner des conseils pratiques pour nous reconnecter à notre source et à notre Puissance individuelle. Dénoncer, c’est bien. Mais ça me paraissait important aussi de rappeler au public comment SE construire et se tenir debout.


Saint Irénée ne disait-il pas: «La Gloire de Dieu, c’est l’homme debout!»

Un dernier mot, pour la route. Il y a quelque temps, lorsque je suis passé par des moments de colère et de découragement, j’ai repensé à cette religieuse d’Hiroshima qui priait dans son lit au moment où la bombe a éclaté au-dessus de la ville, le 6 août 1945, à 8h16. Cette histoire fut contée dans un documentaire que j’ai vu à la télévision, il y a près de 30 ans. Tous les humains présents dans le périmètre où se trouvait la religieuse sont morts, sans exception, sauf elle. Plus tard, des mesures révélèrent que l’intense radioactivité avait tout simplement contourné son lit. Son état de profonde méditation avait créé un champ de force plus puissant que la force nucléaire, protégeant la religieuse des conséquences mortelles de la radioactivité!


En repensant à cela, et en pensant aux vaccins qu’on nous prépare, je me suis dit que la prière aurait plus d’utilité dans nos vies que la colère et le désespoir. Car quand tout semble perdu sur le plan humain, il nous reste à nous en remettre au divin qui sied au coeur de notre existence, à l’intérieur de nous.


Cela me paraît être le meilleur remède contre la peur. Le meilleur remède contre la toxicité des vaccins. Le meilleur remède pour déjouer l’instauration d’un Nouvel Ordre Mondial. J’espère, de tout coeur, que ce courriel trouvera un écho chez certains d’entre vous.


Cordialement

Jean-Jacques Crèvecoeur
Montréal (Québec – Canada)
Courriel: promethee@videotron.qc.ca


Renseignements pratiques…

Samedi 12 septembre 2009 à 14h30 – Conférence
Dans le cadre d’une journée de congrès exceptionnelle, de 9h à 22h.


Du pouvoir de la peur à la Puissance individuelle


Palais des Congrès, Avenue Viger Ouest à Montréal – de 34 $ à 62 $ + frais (voir détails ci-dessous)


Scientifique, philosophe et pédagogue de formation universitaire, Jean-Jacques Crèvecoeur a fréquenté pendant longtemps les sphères du pouvoir en tant qu’expert des phénomènes de pouvoir et de manipulation. À travers ses contacts étroits avec les dirigeants d’entreprises, avec les médias et avec les instances gouvernementales, Monsieur Crèvecoeur s’est rendu compte que derrière les belles apparences de démocratie et d’objectivité, une entreprise de manipulation et de désinformation systématique est à l’oeuvre, depuis des dizaines d’années. Le but : maintenir un maximum d’individus dans la peur pour les rendre de plus en plus manipulables. Grand défenseur des médecines alternatives depuis plus de 20 ans, il a payé très cher ses prises de position contre les aberrations du système dit «de santé».

Dans sa conférence, ce conférencier international nous indiquera comment, dans le contexte de la pseudo pandémie de grippe porcine, nous pouvons retrouver notre Puissance individuelle et mettre en échec l’emprise du pouvoir et de la peur. Une conférence à ne pas manquer, si nous voulons rester en vie!

Inscription sur: http://www.tele-sante.com/conference_flcs_12sept09_billets.html

0
0
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Personnalités
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 14:41

Les Programmes de la Doctoresse Clark

U
n document en français
 (au format PDF) donne une présentation globale des principaux Programmes de Nettoyage des organes internes de la Doctoresse Hulda Clark.
 
.
Pour le télécharger cliquer sur le lien ci-dessous:
.

L
.
Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 15:38

LE PROGRAMME INTESTINAL

DE LA DOCTORESSE CLARK

 

 

 

 

Un bon équilibre des bactéries intestinales est essentiel pour la santé.



La première chose à faire est d’améliorer l’hygiène. Remplissez d’alcool à 50% un vaporisateur posé sur votre lavabo. Stérilisez vos mains après chaque passage aux toilettes et avant les repas, afin de ne pas constamment vous réinfecter avec des bactéries nuisibles aux intestins.


Deuxièmement, prenez du chlorhydrate de bétaïne (2 comprimés 3 fois par jour).


Troisièmement, utilisez du curcuma [Tumeric] (2 gélules 3 fois par jour, l’épice ordinaire). Attendez-vous à avoir des selles oranges.


Quatrièmement, utilisez du fenouil [Fennel] (2 gélules 3 fois par jour) [plante connue pour favoriser le transit intestinal].


Cinquièmement, prenez des enzymes digestifs en cachets aux repas en suivant la posologie indiquée sur le flacon.


Sixièmement, prenez une unique dose de deux cuillerées à café de Teinture de Brou de Noix Extra-Forte. Ajoutez-la à un demi-verre d’eau ou à du jus de fruit, et buvez à petites gorgées, sur une période de quinze minutes. Restez assis jusqu’à dissipation de possibles effets indésirables de l’alcool.


Septièmement, prenez de la Cascara Sagrada (une plante1, commencez avec 1 gélule par jour avant d’augmenter progressivement jusqu’à la dose maxima conseillée), un complément de magnésium (de l’oxyde de magnésium dosé à 300 mg, 2 ou 3 fois par jour), et buvez une tasse d’eau chaude en vous levant, le matin à jeun. Cela va commencer à régulariser votre élimination.

 

Remarque: La Cascara Sagrada va liquéfier les matières fécales. N’en prenez pas quand vous avez la colique, ou arrêtez si elle provoque la diarrhée. Ne prenez pas de Cascara Sagrada plus de trois semaines d’affilée.


Huitièmement: Prenez de la solution de Lugol2, 6 gouttes dans une demi-tasse d’eau, 4 fois par jour.


Il est possible que vous ayez à suivre ces huit étapes. Ensuite, vous devez absolument continuer à ne manger que des produits laitiers stériles. Notez que le nettoyage des reins et du foie régularise aussi souvent les fonctions intestinales.


Suivez le programme jusqu’à ce que vos intestins ne vous tracassent plus et que vous soyez de bonne humeur.


[Remarque: La Doctoresse Clark n’a pas indiqué de durée précise pour ce nettoyage. À vous d’écouter votre corps.]

 

----------------------------------

1 Littéralement «Écorce Sacrée». Écorce de l’arbre Rhamnus purshiana.

2 Solution iodée d’iodure de potassium.


Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 23:41

LA DÉPURATION DES REINS
DE LA DOCTORESSE HULDA CLARK

 

Introduction: Il n'est pas forcément indispensable d'attendre d'avoir "mal aux reins" pour s'en préoccuper! Ceux qui craignent fort de dépasser la date ou le kilométrage-limite pour la vidange des organes purement mécaniques de leur voiture, que, quelques années après, ils n'hésiteront pourtant pas à envoyer, "sans état d'âme", à la casse, ne sont pas toujours aussi anxieux du décrassage encore bien plus indispensable des propres organes internes biologiques du pus utile instrument qu'ils ont lors de leur séjour sur Terre: et sans lequel ils ne peuvent pourtant, là, rien faire: leur propre corps physique!


A rappeler ici que, selon la Doctoresse Clark, la dépuration rénale est, dans le bon ordre des quatre Cures de Nettoyage de base pour le corps (auxquelles s'ajoute le programme de cent jours d'élimination des métaux lourds, qui ne concerne pas forcément "tout le monde", mais, hélas, un nombre toujours croissant de personnes), à effectuer, de préférence, après le déparasitage, mais avant le grand nettoyage du foie, précédant lui-même le programme intestinal...


 


Cure des reins de la Doctoresse Clark


 

La parole est maintenant à la Doctoresse Clark:

 

 


Il faut beaucoup de liquide pour «laver» l’intérieur du corps.


L’absorption d’une telle quantité de liquide sous la forme d’infusions vous donne des avantages supplémentaires. Et un plaisir accru si vous apprenez à les préparer en variant les ingrédients – surtout lorsqu'il vous faut produire près de quatre litres d’urine par jour!


Si vous souffrez de problèmes urinaires, pour éviter de sentir une pression dans la vessie, veillez à commencer doucement...


Il va vous falloir:


 Une demi-tasse de racines d’hortensias arborescents séchés (Hydrangea arborescens);


 Une demi-tasse de racines d’eupatoire pourpre (Eupatorium purpureum);


 Une demi-tasse de guimauve officinale (Althaea officinalis);


 Concentré de cerises noires, 23 centilitres, deux bouteilles [en plus, le goût est délicieux!];


 Une pincée de poudre de vitamine B2;


 4 bouquets de persil frais (acheté au marché) [pour un bouquet comptez 5 centimètres à partir du haut de la tige];


Teinture de Verge d’Or (si jamais vous y êtiez allergique, l’exclure de la recette);


Gingembre, en gélules de 500 mg;


Raisin d’ours, gélules de 500 mg;


Vitamine B6, gélules de 250 mg;


Oxyde de magnésium, gélules de 300 mg;


Gouttes d’HCI (acide hydrochlorique) à 5 %;


Edulcorant (facultatif).


Dans des versions précédentes, cette recette comprenait de la glycérine végétale, mais je n’ai pas réussi à en retrouver sans amiante ni silicone. En conséquence [sauf d'être absolument sûrs qu'elle n'est pas pollée], ne pas en mettre dans la recette.


Mesurez un quart de tasse de chaque racine (la moitié des racines) et mettez-les à tremper ensemble dans 10 tasses d’eau froides du robinet à l’intérieur d’un récipient non métallique, recouvert d’un couvercle également non métallique (une grande assiette fera l’affaire). Ajoutez la poudre de vitamine B2.


Au bout de quatre heures (ou d’une nuit), chauffez jusqu’à ébullition et laissez bouillir à feu doux pendant vingt minutes. Ajoutez le concentré de cerises noires (12 cl) et relancez l’ébullition. Filtrez l’ensemble à l’aide d’une passoire de bambou ou en plastique dans des bocaux en verre.


Buvez trois quarts de tasse à petites gorgées dans la journée (après avoir ajouté deux gouttes d’acide hydrochlorique à 5 %). Mettez au réfrigérateur la moitié que vous allez utiliser dans la semaine et, au congélateur, l’autre moitié dont vous aurez besoin la semaine suivante.


Dans d’autres versions de cette recette, je conseillais de refaire bouillir les racines qui vous ont déjà servi. Bien que cela permette d’économiser quelques dollars, je préconise maintenant de n’utiliser que des plantes fraîches.


Procurez-vous du persil à l’épicerie. Plongez-le deux minutes dans de l’eau à laquelle vous aurez ajouté de l’HCI [acide hydrochlorique] (1 goutte par tasse) ainsi qu’une pincée de vitamine B2. Egouttez. Couvrez d’un litre d’eau et faites bouillir 1 minute. Filtrez et versez dans des bocaux en verre. Une fois le liquide suffisamment refroidi, versez-vous une demi-tasse. Ajoutez deux gouttes d’HCI [acide hydrochlorique].


Buvez à petites gorgées, ou ajoutez à votre potion de racines. Mettez-en un demi-litre au réfrigérateur et congelez l’autre demi-litre. Jetez le persil. Ajoutez toujours de l’HCI [acide hydrochlorique] au moment de consommer, même après la préstérilisation.


Dose: Tous les matins, versez ensemble trois quarts de tasse du mélange des racines et une demi-tasse de jus de persil, ce qui remplit un bon bol. Ajoutez 20 gouttes de teinture de verge d’or et n’importe quelle épice, muscade, cannelle, etc. Ajoutez ensuite une pincée de vitamine B2 et 4 gouttes d’HCI [acide hydrochlorique] afin de stériliser.


Buvez ce mélange en doses que vous répartirez tout au long de la journée. Gardez au réfrigérateur. Ne buvez pas l’ensemble en une fois, car vous auriez mal à l’estomac et sentiriez une pression dans la vessie. Si vous êtes particulièrement sensible de l’estomac, commencez par une demi-dose.


Tableau des quantités à prendre
pour la dépuration des reins


Produits

Repas

Gingembre

Raisin d'ours

Vitamine B6

Oxyde de

magnésium

Petit déjeuner

1

1

1


Dîner

1




Souper

1

2


1


Prenez ces compléments alimentaires juste avant le repas pour éviter d’avoir des renvois. Si vous en prenez déjà, inutile de doubler la dose de vitamine B6 et de magnésium.


Une fois votre jus de persil et votre infusion de racines terminés, répétez la procédure. Si vous mettez les racines des plantes au congélateur après usage, vous pouvez les refaire bouillir dans deux fois moins d’eau. Ainsi, la dépuration s’étend sur à peu près trois semaines. Selon vos besoins personnels, il est possible de devoir la prolonger sur une durée de six semaines, voire de six mois.


Remarques : Cette infusion, de même que le persil, peuvent facilement s’abîmer. Réchauffez jusqu’à ébullition tous les 3 jours si vous les avez mis au réfrigérateur. Ajoutez des gouttes d’acide chlorhydrique juste avant de boire. Si vous stérilisez le liquide le matin, vous pouvez l’emmener avec vous au travail sans avoir à le garder au frais (utilisez un récipient en verre).


Quand vous commandez vos plantes, soyez vigilants! Les herboristes ne sont pas tous pareils! Ces racines devraient dégager une odeur marquée. Si celles que vous achetez sont presque inodores, elles ont perdu leurs principes actifs; contactez alors un autre marchand. Il est possible de se servir de racines fraîches. N’utilisez pas de racines en poudre.

 

Remarque finale: Le plus sûr est, bien sûr, de se procurer les plantes spécialement prévues pour la dépuration des reins par la DRCRA (Association de la Doctoresse Clark).

 

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 14:38

Dossier 1006

CANCER DE LA PROSTATE

"Mon père est un ardent partisan de la Doctoresse Clark et, grâce à la confiance qu’il a en elle, après avoir suivi fidèlement ses directives, il a pu se guérir tout seul d’un cancer de la prostate, que les spécialistes avaient jugé "inopérable". Ils lui avaient aussi "prédit" qu’il n’avait plus beaucoup de temps à vivre, mais, grâce aux conseils de la Doctoresse Clark, il a été en mesure de lutter contre cette maladie et, au bout de sept ans, il est toujours des nôtres!

0

Il continue à vivre en s’inspirant du «livre» [Note du traducteur: probablement, bien entendu, soit l'ouvrage de la Doctoresse Clark "La Prévention de tous les cancers", soit l'ouvrage "La Cure de tous les cancers", soit encore le livre  «La Cure et la Prévention de tous les cancers»] et se porte bien.


Merci!"

«L.»

 


Source: Dossiers Dr Clark Research Association - DCRA - Association de Recherche Dr Clark. - Copyright.


Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 15:57
LE DÉPARASITAGE

  SELON LE DR CLARK

 

 

Ce qu’il vous faut:

 

Teinture de Brou Vert de Noix Noire Extra-Forte ou Gélules de Brou de Noix lyophilisé (150 mg par gélule)

 

Gélules d’Absinthe (200-300 mg d’absinthe par gélule)

Gélules de Clous de Girofle (500 mg par gélule)

Arginine (500 mg par gélule)

Ornithine (500 mg par gélule)


1) La Teinture de Brou Vert de Noix Noire

Prendre la quantité conseillée dans une demi-tasse d’eau. Boire à petites gorgées, l’estomac vide, par exemple avant un repas. Ne pas avaler d’un trait, mais boire à petites gorgées. Ajoutez du sucre et/ou parfumez pour faciliter l’absorption si vous avez du mal à avaler, ou bien mélangez avec une compote de fruits. Buvez dans le quart d’heure qui suit. La dose maximale pour des gens pesant plus de soixante-huit kilos est 2 cuillerées à café et demie, et 3 cuillerées à soupe pour les personnes de plus de quatre-vingt-dix kilos.

 

La dose maximale travaille dans le corps tout entier, y compris à l’intérieur des intestins, qu’une dose moindre ou le courant électrique ne sauraient atteindre. Si vous êtes sensibles à l’alcool, il se peut que celui qui se trouve dans la teinture vous monte à la tête, quelques instants. Si tel est le cas, asseyez-vous un peu, le temps de recouvrer vos esprits. Il est possible de mettre la teinture dans de l’eau tiède pour permettre à une partie de l’alcool de s’évaporer, mais n’utilisez pas d’eau chaude qui pourrait nuire à l’efficacité du produit. Puis prenez de la niacinamide (500 mg) afin de neutraliser l’alcool [facultatif]. Vous pouvez également éprouver une légère impression de nausée pendant quelques minutes. Dans ce cas, allez marcher dehors ou installez vous confortablement en attendant que ça passe.

 

Pendant un an: Prendre deux cuillerées à café de Teinture de Brou de Noix Extra-Forte une fois par semaine, comme ration d’entretien. Les membres de la famille et les amis devraient en prendre 2 cuillerées à café tous les quinze jours.

 

Peut-être vous demandez-vous pourquoi il convient d’attendre cinq jours avant de prendre la grosse dose. C’est seulement par souci de ne pas vous causer de désagréments. Il se peut que vous ayez l’estomac sensible ou que vous redoutiez la puissance du produit ou craigniezdes effets indésirables. Le sixième jour, vous vous serez convaincu que ce produit n’a rien de toxique et qu’il ne provoque pas d’effets secondaires


Méthode plus rapide: En fait, si après les premières gouttes vous êtes convaincu de l’efficacité de la teinture et de ses vertus, prenez la grosse dose dès le premier jour.


Méthode plus lente: Par contre, si la pensée d’absorber une plante vous fait rentrer sous terre ou si vous redoutez un quelconque danger, continuez les gouttes et augmentez-en le nombre à votre propre rythme jusqu’à ce que vous vous sentiez prêt à affronter la grosse dose décisive.

 

Le programme le plus rapide: Prendre une dose de deux cuillerées à café toutes les heures, cinq heures d’affilée ; en d’autres termes, une dose de 10 cuillerées à café. Enchaînez le jour même ou le lendemain par l’Opération Nettoyage [avec le Co-Enzyme Q10, l’huile d’olive ozonisée et la cystéine]. Si vous jugez ce dosage parfaitement adapté, reprenez la dose des 10 cuillerées (plus l’Opération Nettoyage) tous les deux jours pendant encore une quinzaine avant d’adopter le programme d’entretien une fois par semaine. N’oubliez pas d’accompagner chaque dose d’une prise de gélules d’absinthe et de clous de girofle, mais augmentez la dose jusqu’à dix de chaque [par jour, pas toutes les deux heures !].

 

2.) Les gélules d’Absinthe

 

Suivre les indications spécifiées sur le tableau tout prêt. Prendre toutes les gélules en une seule prise (vous pouvez toutefois n’en avaler que quelques-unes à la fois jusqu’à ce qu’il n’en reste plus). Il vous faut toujours prendre 7 gélules une fois par semaine, comme indiqué dans le Programme de Déparasitage d’Entretien. Essayez de ne pas vous arrêter avant le sixième jour. Passé ce jour, vous pouvez procéder plus lentement si vous le souhaitez. Bien des gens sensibles de l’estomac préfèrent rester plus longtemps sur chaque dose au lieu de les augmenter au rythme prescrit par le programme. Une fois passé le sixième jour, vous pouvez choisir le rythme que vous voulez.

Les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants en bas âge ne devraient pas prendre d’absinthe.

3.) Les Clous de Girofle

 

Les clous de girofle réduits en poudre que l’on trouve en épicerie ne peuvent pas nous être utiles ! Ils ont depuis longtemps perdu tout pouvoir. Pulvérisez vos propres clous de girofle ou bien achetez-les en gélules. Suivez les indications de prise indiquées dans le tableau proposé.


4.) L’Ornithine

 

Commencez par prendre de l’ornithine, 2 au coucher le premier soir. Prenez 4 ornithine le deuxième soir. Prenez-en 6 au coucher le troisième soir. Ensuite prenez 4 ou 6 gélules d’ornithine tous les soirs au coucher jusqu’à ce que vous dormiez d’un sommeil profond. Alors arrêtez l’ornithine et voyez si votre sommeil est aussi bon sans en prendre. L’ornithine ne provoque pas de dépendance.


4.) L’Arginine

 

Prendre de l’ornithine au coucher vous donnera peut-être tellement d’énergie le lendemain que vous n’aurez pas besoin de prendre d’Arginine le matin. Mais si arrêter la caféine (ce qui est conseillé) vous fait vous traîner toute la matinée, prenez une arginine en vous levant et une autre avant le déjeuner et avant le dîner. Cela peut vous rendre un peu irritable. Réduisez la dose si tel est le cas.


N.B.: L’arginine et l’ornithine ne contrecarrent en aucune façon l’action des médicaments allopathiques. Il est donc inutile d’arrêter le traitement qu’a pu vous prescrire un médecin classique ou un thérapeute adepte des méthodes alternatives, à condition qu’il ne contienne pas de solvants.


A ce stade, inutile de suivre à la lettre un programme strict. Vous pouvez choisir n’importe quel jour de la semaine pour prendre tous les ingrédients du programme antiparasitaire. Continuez indéfiniment le Programme de Déparasitage de Soutien

 

 

Tableau des quantités de gélules à prendre
pour le déparasitage
0

Produit

Teinture de Noix Noire Extra-Forte
BWN Teinture

Absinthe - Armoise
Wormwood - Capsules
(200-300 mg)

Clous de Girofles
Cloves Capsules
(Type 0 ou 00)

Jour

Gouttes par jour unique
avant le repas

Capsules en prise unique à jeûn

Capsules trois fois par jour aux repas

1

1

1

1.1.1

2

2

1

2.2.2

3

3

2

3.3.3

4

4

2

3.3.3

5

5

3

3.3.3

6

2 cuillers à café

3

3.3.3

7

Une fois par semaine

4

3.3.3

8

 

4

3.3.3

9

 

5

3.3.3

10

 

5

3.3.3

11

 

6

3

12

 

6

Une fois par semaine

13

2 cuillers à café

7

 

14

 

7

 

15

 

7

 

16

 

7

 

17

 

Une fois par semaine

 

18

 

 

3



Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 23:52

Témoignage en français

Il existe de nombreux témoignages en anglais au sujet de résultats très positifs de mises en application des Cures de la Doctoresse Clark, mais très peu encore sont disponibles en français...

Petit à petit, toutefois, les informations arrivent aussi dans la langue de Victor Hugo...

Par exemple, le témoignage ci-dessous a été envoyé d'Italie, rédigé par la fille d’un homme malade:

"J
e suis un homme de 74 ans, fumeur acharné, divorcé, père de 2 filles et résident dans le Latium. En novembre 2006, suite a un simple examen du
sang pour chercher la cause de ma constante fatigue et de ma faiblesse générale, l'on m’a diagnostiqué une leucémie assez agressive, que mon hématologue cru bon me cacher. Dans un premier temps en effet, il resta très vague sur ma maladie et il me prescrit des cachets d’Oncocarbide.

Pensant qu’il s’agissait d’une simple dysfonction sanguine, je n’en dis mot à mes deux filles, afin qu’elles se fassent pas inutilement de souci.

Mais les médicaments me clouèrent au lit, de plus en plus fatigué et plus faible qu’auparavant, me procurant de nombreuses nausées. Ainsi, après un mois passé sans réussir à tenir debout, je me suis décidé à me rendre chez mon médecin de famille, lequel, étudiant mes examens, me dit, stupéfait:

- “Mais tu as la leucémie! Ton hématologue ne te l’a pas dit?”.

Le monde s’écroula sur moi en quelques secondes et je sombrai dans la plus profonde dépression, probablement dûe aux circonstances improvisées qui me conduisirent à la connaissance de la maladie, pour laquelle je n’avais absolument pas été psychologiquement préparé.

Je décidai donc qu’il était temps d’en informer ma famille. L’ainée de mes deux filles, qui, depuis toute jeune, avait toujours été très sceptique vis-à-vis de la médecine officielle, se montra furieuse vis-à-vis de l’hématologue qui avait “volontairement omis” de m’informer au sujet de la typologie pharmaceutique des cachets et qui avait “volontairement omis” de demander mon accord (chose déontologiquement honteuse).

Elle fit immédiatement des recherches au sujet des médicaments prescrits et me révéla que mon hématologue m’avait soumis à mon insu à un traitement chimiothérapique.


Elle le contacta ensuite par
téléphone, lui posant des questions bien précises pour l’empêcher ultérieurement de tergiverser. C’est ainsi que le spécialiste admit enfin que je ne devais pas vivre assez longtemps pour profiter de l’été, m’accordant encore plus ou moins 6 mois de vie.

Sous les pressantes supplications de ma fille, ainsi que devant les résultats peu réconfortants des
examens hématologiques successifs, et ne supportant plus les effets collatéraux du médicament, lequel, de toutes les manières, m’empêchait de vivre (les effets étaient pires que la maladie elle même), je décidai d’interrompre tout traitement.

Entre temps, ma fille fit,
sur Internet, des recherches sur la leucémie et découvrit le site du Dr. Clark. J’ai donc accepté de déménager chez elle pendant 2 mois de manière à ce qu’elle m’aide à suivre la thérapie Clark, combinant l’absorption des gouttes homéographiques avec des séances de zapping, quelques séances d’ozonothérapie et un changement de régime alimentaire.

Entre outre, j’ai arrêté de boire l’eau du robinet, allant me refournir d’eau de source. Nous avons confronté les examens sanguins de semaine en semaine, et, après un mois de thérapie, pour la première fois toutes lesvaleurs se tournaient en direction de l’amélioration.

Malgré le fait que je n’ai pas réussi à arrêter de fumer, un an après le début de la cure, le nombre des globules rouges, qui avait rapidement chuté en dessous de la moitié à cause de la maladie, augmente peu à peu, bien que très légèrement (15-20%), tandis que le nombre des globules blancs, que la leucémie avait fait doubler, est redescendu de 35%.

À ce jour, je suis encore vivant, bien que j’ai perdu beaucoup de poids et que je sois parfois très fatigué. Mais j’ai déjà outrepassé la condamnation à mort que mon hématologue m’avait annoncée pour le mois de juin et je m’apprête à bientôt fêter la Noël maintenant toute proche..."

“C.G. - 14/12/07”


*****************************************

Décharge de responsabilité: Notice au lecteur figurant sur le site http://drclark.net: Nous ne sommes pas docteurs en médecine. Les données rapportées ne sont pas des conseils médicaux, mais uniquement des informations faisant références aux résultats des recherches obtenus par le Dr. Clark. Pour un avis médical, nous vous prions de consulter votre médecin. Soyez conscients du fait que la bibliographie des recherches du Dr. Clark n’implique pas nécessairement que ces dernières aient été confirmées par d’autres savants: d’autres chercheurs pourraient ne pas être d'accord avec ses interprétations. Les affirmations et/ou les commentaires faits non ni été examinés, ni évalués par la Food & Drug Administration ou par la Federal Trade Commission des États Unis. Non ne faisons aucune promesse à propos des produits cités. Le zapper et le MiniFG sont considérés comme des appareils médicaux de classe Iia par l’Union Européenne. Dans les États-Unis, le zapper et le MiniFG ne sont pas considérés comme étant des appareils médicaux, c’est pour cette raison qu’ils ne peuvent se définir “pour utilisation médicale”. Ces informations n’ont  pas pour but de diagnostiquer les pathologies médicales ou psychologiques ou de faire des ordonnances pour celles-ci; elles ne sous-entendent ou prétendent pas non plus prévenir, traiter, améliorer ou guérir telles conditions par le biais de moyens médicaux standard. Nous ne fournissons pas de diagnostics, de cure, de traitements ou de réhabilitation de personnes, nous n’appliquons pas non plus de principes médicaux, de santé mentale ou de développement anthropique.

10 avril 2008 - (C) 2008 by Dr. Clark Information Center.


Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article