Présentation

  • : La Santé Naturelle
  • La Santé Naturelle
  • : La santé naturelle
  • Contact

La Santé Naturelle

Recherche

Soigner l'âme et le corps


L'on ne peut guérir la partie sans soigner le tout.
L'on ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme,
et pour que l'esprit et le corps retrouvent la Santé,
il faut commencer par soigner l'âme.
Car c'est une erreur fondamentale des médecins actuels
de, dès l'abord, séparer l'âme et le corps.

- Platon - 427-347av. J.C - "Les Charmides" -

1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 02:24

 

Programme d’assainissement
de la dentition


Nota Bene: Cet extrait du livre "La Guérison est possible!" concernant les soins dentaires contient aussi un exposé du Dr Frank Jerome, chirurgien dentiste.


Dr Jerome: Le credo des dentistes aux Etats-Unis peut se définir ainsi, que les dents doivent être sauvées à tout prix grâce aux matériaux les plus résistants et les plus durables. Avec cette optique les éventuelles intoxications qui y sont liées à long terme ne jouent quasiment pas de rôle dans leurs réflexions. L’attitude de la plupart des dentistes est la suivante: si l’Association Dentaire Américaine (ADA) dit que quelque chose est valable, alors nous le faisons.


Mais plus raisonnable serait l’attitude consistant à considérer qu’il n’est pas sensé de sauver une dent si cela porte préjudice au système immunitaire. Cela devrait être la ligne de conduite de leur pratique.


Les dentistes ne constatent pas d’intoxications parce qu’ils ne posent même pas de questions à ce sujet. Si l’on pose trois amalgames à un patient et qu’une semaine après il a une maladie rénale, est-ce que ce patient appellera le dentiste ou le médecin traitant habituel? Est-ce qu’il parlera jamais de ce problème rénal au dentiste ou au médecin traitant de ces poses d’amalgames? Ainsi le lien ne sera jamais fait.


Il y a toujours des patients qui se sont fait enlever les amalgames, qui par la suite ont été débarrassés de divers symptômes et qui là encore n’en disent rien à leur dentiste ! Dès que le patient se sent bien la santé est à nouveau évidente pour lui et en général il ne fait pas le lien avec le traitement dentaire. Si chez tous ces patients la guérison intervenait immédiatement, les liens ne seraient certainement plus ignorés.


Trouvez un dentiste pratiquant des méthodes alternatives. Ceux-ci sont à la pointe du mouvement qui s’est imposé comme but de bannir le mercure de leur cabinet dentaire. Mais il n’y a pas que le mercure qui doit être évité, mais absolument tous les métaux. Si votre dentiste ne fait pas le nécessaire, alors il faut que vous changiez de cabinet dentaire. Lors de votre premier appel posez les questions suivantes :


-    Posez-vous des amalgames? (La réponse doit être un  «non» clair. Si des dentistes le font, c’est que certainement ils n’ont pas suffisamment d’expérience encore avec l’utilisation de matériaux de synthèse).


-   Faites-vous des traitements de racines? (la bonne réponse est également un non clair. S’ils le font, c’est qu’ils ne savent pas ce qui est la bonne médecine dentaire alternative).


-  Eliminez-vous des résidus d’amalgames? (la réponse doit être oui. Les résidus d’amalgames sont les restes de cette substance toxique dans les tissus des gencives).


-   Traitez-vous les cavernes dentaires ou foyers dentaires? (la réponse devrait être «oui», nous les traitons). Les cavernes sont des endroits creux qu’une dent incomplètement retirée a laissé dans l’os de la mâchoire. Un site dentaire bien assaini, qui reste après une extraction, guérit et sera rempli avec de la substance osseuse. Les dentistes n’assainissent normalement pas ces alvéoles des restes de tissus et substance osseuse infectée. Ainsi il en résulte souvent une alvéole sèche (qui en définitive est une alvéole infectée). Celles-ci ne guérissent jamais totalement. Trente ans après l’extraction cette caverne est toujours présente. C’est une forme d’ostéomyélite, càd une infection osseuse.

 

Au minimum, 90% de tous les cabinets dentaires américains et autres pays industrialisés ne pourront pas répondre correctement aux questions posées plus haut. Si vous laissez faire le traitement par un dentiste pour lequel il n’est pas évident à quel point sont importantes les mesures signalées ci-dessus, vous pourriez par là vous engager dans de nouveaux problèmes. En premier lieu, cherchez un dentiste compétent dans ce domaine, même si vous deviez pour cela faire des centaines de kilomètres. Mais il y en a sûrement un dans votre région qui pourra vous aider. Certains d’entre eux ne pratiquent qu’une partie de ces travaux et vous dirigent ensuite vers un spécialiste. D’autres peuvent aussi pratiquer tous ces travaux.


Faites attention à la règle générale suivante : plus le traitement est simple, d’autant meilleur il est. Si le dentiste dit qu’il peut remplacer vos amalgames et métaux dentaires par des matériaux synthétiques, mais qu’une couronne serait plus indiquée, dites non.

 

 

Directives pour une bouche saine


Ces directives peuvent être résumées succinctement comme suit:


-  Faites enlever tous métaux dans votre bouche

-  Faites assainir toutes les dents et cavernes infectées

 

Dr Clark: Faire enlever tous les métaux signifie faire déposer toutes les dents ayant subi les traitements de racines, tous les amalgames et toutes les couronnes. Faites sortir tous les bridges et prothèses métalliques partielles et ne les faites plus jamais réimplanter. Si vous tenez à votre dent en or, demandez au dentiste de vous la donner après extraction. Observez la partie inférieure. Vous serez content de l’avoir fait remplacer.


Si vous avez ceci …

… faites cela

Amalgames

Faire remplacer par des matériaux de synthèse

Inlays on onlays

Faire remplacer par des matériaux de synthèse

Couronnes de toutes sortes

Faire remplacer par des matériaux de synthèse

Bridges

Faire remplacer par des couronnes ou prothèses partielles de synthèse

Prothèses métalliques partielles

Faire remplacer par des couronnes ou prothèses partielles de synthèse (Flexit TM)

Dentier avec couleur rosée

Faire remplacer par matériaux de synthèse transparents

Dents en porcelaine

Faire remplacer par des matériaux de synthèse

Dents endommagées, avec caries

Faire extraire

Traitements de racines

Faire extraire

Appareils dentaires et implants

A éviter

Cavernes

Faire assainir chirurgicalement

Couronnes temporaires

Utiliser des matériaux de synthèse

Amalgames temporaires

  Utiliser du Duralon TM

 

 

La puanteur d’une infection sous une dent peut être envahissante. La mauvaise haleine le matin repose sur de telles infections dentaires, et pas sur un manque d’hygiène buccale!


Tout ce qui est métallique doit être écarté, peu importe l’aspect superficiel. Le métal n’a rien à voir dans votre organisme. Faites assainir votre dentition dès que vous découvrez une dent à problème. Adressez-vous à un dentiste ayant la compétence nécessaire. Il s’agit de bien plus qu’un simple remplacement de foyers connus comme les amalgames au mercure: il s’agit du remplacement de tous métaux.


Ne laissez plus jamais implanter autre chose que des matériaux de synthèse.

 

 

 

Dr Jerome: Si votre dentiste vous dit que le mercure et les autres métaux ne provoquent pas de problèmes, vous ne le persuaderez pas du contraire. Faites-vous soigner ailleurs!


(En Allemagne, selon l’ordre de l’Institut d’Etat pour les médicaments et produits médicaux, il est recommandé depuis le premier juillet 1995 que le nombre d’amalgames dentaires pour chaque patient doit être aussi minime que possible. De plus ces amalgames ne doivent pas être posés pendant la grossesse – source: Süddeutsche Zeitung du 8 Avril 1995. Anm.d.Übers.).

 

Votre dentiste devrait faire une radiographie totale de votre dentition. Faites réaliser de préférence un panoramique de toute votre dentition qui montre toute la bouche, inclus la mâchoire et les sinus. Sur celui-ci le professionnel peut reconnaître les dents malades, fragments de racines, restes de mercure dans les os et infections en profondeur. Dans les panoramiques les «cavernes» qui n’apparaissent pas aux radiographies normales sont souvent visibles.


Les coûts pour l’éviction du métal dentaire doivent être considérés sous le bon angle. Votre état actuel s’est développé durant des années ou décennies. Si en peu de temps vous faites appliquer les mesures dentaires en totalité, cela peut apparaître très coûteux. Malheureusement beaucoup de personnes sont justement pour cela dans une situation financière difficile, parce qu’elles ont durant des années consacré beaucoup d’argent pour des traitements inefficaces par lesquels elles espéraient la guérison.


Leur dentiste leur recommande certainement des couronnes pour protéger leur dent ou la stabiliser. Malheureusement cette idée de couronne est déjà fausse dès le départ. D’abord, pour la préparation du terrain de la couronne on enlève l’émail. C’est un dommage grave et durable pour la dent. Plus de 20% des dents meurent après la pose d’une couronne et doivent être extraites un peu plus tard. Pour cette raison vous devriez, au plus, remplacer des couronnes, cependant jamais en laisser réaliser de nouvelles. Faites remplacer les couronnes métalliques par des couronnes en matériaux de synthèse (sans qu’il reste de métal sous cette nouvelle couronne).


Si vous avez beaucoup de couronnes, vous devriez les faire remplacer au plus vite. Ne restez cependant pas plus de deux heures dans le fauteuil du dentiste. Cela pourrait accabler trop fortement votre organisme (vapeurs de mercure)..


Dr Clark: N’acceptez pas de traitement intra-veineux pendant l’élimination des amalgames. Aussi bien les sachets à infusions que les tisanes emballées d’avance sont certainement contaminés par de l’alcool propylique, benzol et méthanol.


Dr Jerome: On ne peut rien mettre en œuvre si des couronnes provisoires ont été mises en place, du moins tant que cela est nécessaire à la première visite. Vous pouvez alors faire programmer le traitement au courant des six à neuf mois prochains.


Mais, très souvent, une dent avec couronne est déjà tellement affaiblie que le remplacement de la couronne n’est pas utile, particulièrement si vous portez déjà une prothèse partielle dans laquelle on peut aussi intégrer cette dent.


Dr Clark: L’idée que les matériaux de synthèse sont exempts de métaux est largement répandue. Ceci est faux. Seul le matériau de synthèse initial, type Methylmetacrylate, était exempt de métal. Par contre, les matériaux de synthèse actuels contiennent du métal. Ces métaux sont finement broyés et ajoutés au matériau de synthèse pour les durcir, leur donner de la brillance ou de la couleur, etc.


Dr Jerome : Le plus souvent les dentistes ne sont pas informés au sujet de ces métaux utilisés dans les matériaux de synthèse. Même dans les brochures d’information sur le matériel technique dentaire ils ne sont pas signalés. Après la fin de leurs études la plupart des dentistes ne s’intéressent plus du tout à la composition et préparation de matériaux dentaires.


Dr Clark: Dans les matériaux dentaires synthétiques l'on utilise souvent des lanthanides. Leurs effets sur l’organisme dans les matériaux dentaires de synthèse ne sont jusque là pas analysés. Cependant, dans beaucoup de cas, il a été reconnu qu’ils peuvent provoquer le cancer. Seuls les matériaux totalement exempts de métaux sont sans danger. (Seules les propriétés cancérigènes du Thullium et Ytterbium ont été analysées; voir Helmut Siegel (Hrsg.): Metal Ions in Biological Systems, Bd 10, Carcinogenicity and Metal Ions, 1980).


Dr Jerome: Ci-dessous les matériaux de synthèse acceptables que tous les laboratoires dentaires aux USA et autres pays industrialisés devraient avoir à disposition:


-     Matériau pour dentiers: méthylmétacrylate. Disponible en transparent ou rosé. Ne prenez pas la variante rosée (la couleur rosée provient du mercure ou du cadmium ajoutés).


-        Matériau pour prothèses partielles: Flexite TM.


-     Matériau pour amalgames de colmatage: matériaux composites. C’est le matériau utilisé depuis trente ans pour les dents de devant. Depuis une dizaine d’année il est également utilisé pour les dents du fond. Il y a beaucoup de marques différentes et il y en a de nouvelles qui apparaissent régulièrement sur le marché. Les nouvelles marques sont nettement meilleure et seront encore améliorées par la suite. Ils contiennent cependant du Baryum et du Zirkonium pour être visibles au niveau radiographies. Il n’existe pas d’alternative sans ces métaux.

 

Dr Clark: Les matériaux de colmatage de synthèse avec du baryum ne sont pas bons, cependant l’intoxication au baryum que j’ai constatée jusque là n’est pas assez importante pour que j’en arrive à conseiller l’extraction de la dent. Il reste à espérer qu’un matériau sans baryum arrivera sur le marché pour écarter ce risque pour la santé.


Dr Jerome: Beaucoup de personnes (même des dentistes) pensent que la porcelaine est un bon matériau de remplacement des produits de synthèse. La porcelaine est un oxyde d’aluminium auquel on a ajouté d’autres métaux pour la colorer. Mais ces métaux sont diffusés par la porcelaine. Par ailleurs la porcelaine a beaucoup de désavantages techniques. Il est donc déconseillé d’en utiliser. Parfois les amalgames composites blancs sont aussi appelés amalgames de porcelaine, mais ceci n’est pas judicieux. De plus ils rendent nécessaires l’éviction d’autres structures dentaires.


Si vous avez un grand bridge il ne peut pas être remplacé par un bridge en matériau de synthèse parce qu’il ne serait pas suffisamment stable. Un grand bridge doit être remplacé par une prothèse partielle amovible.


Dr Clark: Je remercie le Dr Jerome pour son exposé sur ce chapitre et son travail de pionnier dans l’art dentaire sans métaux. J’espère que de plus en plus de dentistes reprendront le flambeau de ses techniques.


 

Les «frayeurs» des traitements dentaires à base de métaux. 


Mais pourquoi donc incorpore-t-on des métaux hautement toxiques dans les matériaux dentaires? Parce qu’il n’y a pas d’entente sur les quantités à partir desquelles il y a toxicité. Il y a quelques décennies encore, le plomb était présent dans les peintures et il y en a eu récemment encore dans les carburants. Le plomb n’était pourtant pas moins toxique autrefois – mais on ne nous le disait pas. L’Etat fixe des valeurs limites mais plus on réalise d’études plus celles-ci se modifient (et de plus en plus de personnes demandent la clarté à ce sujet). Faites mieux que l’Etat et fixez vous-même les teneurs en métaux toxiques à zéro: Faites les simplement enlever.


La discussion concernant les amalgames de colmatage n’est pas encore terminée. La haute toxicité des combinaisons de mercure et ses vapeurs est indiscutable. L’Association Américaine ADA (American Dental Association) pense que les amalgames au mercure sont sans danger parce qu’une évaporation et formations de liaisons toxiques n’apparaîtraient que de façon insignifiante. Les opposants réalisent des études scientifiques dont les conclusions font apparaître que ces amalgames provoquent des maladies. Beaucoup de dentistes utilisent ces amalgames à base de mercure simplement parce qu’ils sont admis par l’ADA et qu’ils se sentent ainsi rassurés d’un point de vue légal. Ne risquez pas votre santé et votre vie: réfléchissez-y: tout est corrodé et tout se dissout, donc même l’amalgame.


Le cadmium est utilisé pour donner la couleur rosée aux dentiers. Le cadmium est cinq fois plus toxique que le plomb et est en lien étroit avec l’hypertension.


Occasionnellement l'on trouve aussi du thallium et du germanium dans les amalgames. Le thallium provoque des douleurs et des faiblesses dans les jambes ainsi que des paraplégies (paralysie engourdissante des deux jambes). Si vous êtes en fauteuil roulant et ne disposez pas d’un diagnostic précis, faites enlever tous les métaux dentaires. Demandez au dentiste de vous remettre les matériaux extraits. Faites-les, si possible, analyser avec les méthodes les plus fines quant au thallium, éventuellement dans un institut de recherche ou une université.


Ce fut pour moi un grande surprise de trouver du thallium dans des amalgames. Il est à peine imaginable qu’il y ait été mélangé sciemment – lisez ci-dessous combien il est toxique: «Le thallium et ses dérivés figurent sur la liste des substances à déclaration obligatoire».


TH-R: très toxique. La dose létale (mortelle) par ingestion chez l’homme se situe entre 0.5 et 1 gramme. L’effet est cumulatif et en cas de contact permanent des doses moindres sont déjà nettement toxiques. Les effets concernent avant tout le système nerveux, la peau et le système circulatoire. Il peut apparaître de graves dommages du système nerveux périphérique avec destruction des longues fibres nerveuses sensitives ou motrices. Sont fortement mis en danger les organes de reproduction et le fœtus. Les intoxications aiguës sont apparues à la suite de l’ingestion d’une dose toxique d’un produit dépilatoire contenant du thallium et à la suite d’une ingestion accidentelle ou dans une intention suicidaire de mort aux rats. Une intoxication aiguë conduit à l’enflure des pieds et jambes, à des douleurs des articulations, des vomissements, de l’insomnie, de l’hypersensibilité et paresthésies (picotements) des mains et des pieds, confusion mentale, polynévrites avec fortes douleurs dans les jambes et les reins (lombes), blocage partiel des jambes avec réaction dégénérative, douleurs angineuses, néphrites (inflammation des reins), délabrement et faiblesse tout comme lymphocytose et éosinophilie. Après 18 jours environ il peut apparaître une chute totale de cheveux et poils. Des cas mortels ont pu être observés. La guérison demande des mois et peut ne pas être totale. Lors d’intoxications professionnelles on a observé une décoloration des cheveux (qui tombent par la suite), des douleurs articulaires, un manque d’appétit, de la fatigue, de fortes douleurs dans les mollets, de l’albuminurie, de l’éosinophilie, lymphocytose et inflammation des nerfs oculaires avec atrophie consécutive. Des cas d’intoxications professionnelles sont toutefois rares. Le thallium est une substance tératogène (est utilisé pour provoquer des malformations pour des raisons expérimentales). Par chauffage jusqu’à fusion des vapeurs de thallium hautement toxiques sont émises ». (Sax,N.Irving, und Lewis, Richard J.sr.: Dangerous Properties of Industrial Materials, 7th ed., Nostrand, Reinhold, New York 1989).


La contamination avec du thallium me choque plus que celle du plomb, cadmium et mercure réunis parce que l’on ne s’y attend en aucune façon. Le dernier plus grand domaine d’utilisation du thallium, notamment dans les raticides, a déjà été interdit dans les années 70 aux Etats-Unis. Chez tous les patients en fauteuil roulant que j’ai analysés j’ai trouvé du thallium. En ce moment le produit est encore utilisé dans des thermostats pour des zones extrêmement froides du fait qu’il maintient liquide le mercure par basses températures. Est-ce que les fournisseurs de mercure fourniraient les industries de techniques dentaires en amalgames contaminés?


L’effet carcinogène de métaux est depuis longtemps l’objet d’études mais qui ne sont pas prises en compte par les instances de surveillance. En 1980 est paru un travail scientifique sur ce thème. (Le titre: Carcinogenicity and Metal Ions. Il s’agit de Bd.10 de la série Metal Ions in Biological Systems, hrsg.v.Helmut Sigel. Il devrait être disponible dans toutes les bibliothèques de facultés de chimie de chaque université. Il contient un chapitre fascinant concernant les leucémies, écrit par E.L. Andronicashvili et L.Mosulishvili, deux scientifiques de l’Académie des sciences de l’ex-URSS. Leur excellent travail et discussion a été largement le déclencheur de ma propre occupation avec le thème du cancer).


Ce travail montre que les dérivés du chrome et du nickel ont les effets carcinogènes les plus puissants. Et le nickel est utilisé aux USA et beaucoup d’autres pays pour les couronnes en or, agrafes dentaires et couronnes pour enfants!


Toutefois cela dépend toujours sous quelle forme se présente le métal. Le chrome, par exemple, est un composant important du facteur de tolérance au glucose, alors que la plupart de ses autres dérivés sont fortement toxiques. Généralement les dérivés xénobiotiques (c'est-à-dire étrangers à l’organisme) doivent être évités. Le métal n’a rien à voir dans nos aliments et dans notre organisme.


 

Effets positifs de l’assainissement de la dentition

 

Si votre bouche est libérée des métaux et des foyers infectieux, vous devriez observer si vous n’avez pas, de ce fait, amélioré vos problèmes de sinus, troubles auditifs, ganglions lymphatiques enflés, maux de tête, hypertrophie de la rate, ballonnements, douleurs de genoux, hanches et pieds, vertiges, douleurs osseuses et articulaires.


Tenez un cahier dans lequel vous notez ces améliorations. Ainsi vous pourrez reconnaître quels symptômes provenaient de vos dents. Si les symptômes reviennent vous devrez retourner chez le dentiste et faire analyser si vous n’avez pas de foyers infectieux sous les dents ou sous une ancienne dent extraite. Ce genre d’infection peut être la cause d’acouphènes, troubles des articulations de la mâchoire, arthrite, douleurs de nuque, troubles de l’équilibre et attaques cardiaques.


Il y a de très beaux dentiers de synthèse. Bien sûr, les matériaux de synthèse ne sont pas «naturels», mais c’est le meilleur compromis pour reconstituer votre cavité buccale. Au moins elle n’est pas chargée positivement comme les métaux; ils ne peuvent plus occasionner de courants électriques ni de champs magnétiques qui pourraient être un inconvénient pour votre santé.


Ne vous laissez pas impressionner par l’argument selon lequel les produits de synthèse ne sont pas aussi stables que les métaux. Il y a assez de personnes qui portent de tels dentiers et qui en sont apparemment parfaitement satisfaits. On vous dira des métaux «nobles» comme l’or, argent et platine sont sans danger et ne peuvent pas se corroder ou se dissoudre. Ceci est tout simplement faux. Ces métaux restent, bien sûr, brillants, parce qu’ils sont polis continuellement par les dentifrices mais un coup d’œil à la surface inférieure vous en apprendra plus. Tout est sujet à des taches et tout se dissout. Vous n’attendriez pas non plus qu’une pièce de monnaie en or ou en argent qui a été jeté dans une fontaine il y a cinquante ans reste intacte. Et si le métal se corrode il passe dans votre organisme.


Avant tout, lors de cancer du poumon l'on constate que du métal s’est dissous à partir de la bouche et s’est concentré au niveau des poumons. En règle générale, il quitte à nouveau les poumons quand on l’élimine de sa bouche (de son alimentation, de son corps, de son habitation). Les kystes se rétractent et disparaissent. On n’a alors plus besoin de se faire opérer!

 

Source: Extrait du livre "La Guérison est possible!"

Copyright

.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article

commentaires