Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Santé Naturelle
  •  La Santé Naturelle
  • : Cultiver la Santé Naturelle pour Être et Demeurer Naturellement Sain
  • Contact

La Santé Naturelle

Recherche

Soigner l'âme et le corps


L'on ne peut guérir la partie sans soigner le tout.
L'on ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme,
et pour que l'esprit et le corps retrouvent la Santé,
il faut commencer par soigner l'âme.
Car c'est une erreur fondamentale des médecins actuels
de, dès l'abord, séparer l'âme et le corps.

- Platon - 427-347av. J.C - "Les Charmides" -

16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 23:22


Evitez l'acide malonique!!!


Que Fait l’Acide Malonique?

C’est un produit toxique qui a donné lieu à bien des recherches (voir page 111). Il a été découvert, dès 1900, que l’acide malonique gênait l’alimentation en oxygène (la respiration) chez certains animaux! En 1930, Otto Warburg avait trouvé que tout ce qui constitue une gêne pour la respiration peut entraîner la formation de tumeurs. Mais l'on n’a jamais soupçonné que les stades de ténia pouvaient produire de l’acide malonique, ou que des dents en matière plastique en laissaient échapper, ou que nous en absorbions même dans certains aliments courants. Le Syncromètre® en détecte dans toutes les tumeurs (conclusion fondée sur environ 500 tests). De nouvelles recherches seront nécessaires pour voir quel rôle il joue au juste dans la croissance des tumeurs.

Pourquoi l’Acide Malonique Est-il Mauvais? 

L’acide malonique n’est pas naturel pour les êtres humains; rien dans la littérature scientifique n’indique qu’il s’agit d’un métabolite[1]. Il est naturel chez les plantes. Certaines plantes, environ 24 familles d’entre elles, fabriquent de l’acide malonique, qui leur sert à produire leurs huiles! Les plantes supérieures mettent un peu d’huile dans leurs graines; certaines, comme l’avocat, en produisent une grande quantité. Mais les animaux ne fabriquent que du malonyl co-enzyme A (apparenté à l’acide malonique). Chez les animaux sains, il n’y a jamais d’acide malonique libre.

Il y a une raison essentielle à ce que nous n’ayons jamais d’acide malonique libre nulle part dans notre organisme. L’acide malonique est un inhibiteur métabolique extrêmement puissant. S’il y en a dans un organe quelconque, votre métabolisme s’en trouve ralenti. En fait, il s’immobilise presque immédiatement comme dans un grincement de freins. Alors cet organe ne peut plus utiliser autant d’oxygène, et il ne peut plus produire autant d’énergie qu’il en faudrait (l’énergie du corps porte le nom d’ATP [Adénosine Tri-Phosphate]). Par conséquent, nous fabriquons moins d’acides aminés et nous ne produisons pas autant de protéines qu’il le faudrait, ce qui a pour effet de diminuer l’immunité en réduisant le glutathion. L’organe est extrêmement handicapé. Il y a même une incidence directe du malonate sur l’immunité[2]. 

Aliments Exempts de Malonates

Voici la liste des aliments dépourvus de malonate; tenez-en compte et ne mangez pas d’aliments qui n’y figurent pas. Le moyen le plus rapide de revivifier l’organe où se trouve la tumeur, ou tout autre organe, consiste à cesser de l’empoisonner avec de l’acide malonique. Il est possible de sentir la différence en quelques jours seulement.

En prime, les gens qui se mettent à suivre un régime sans malonate bénéficient d’un avantage supplémentaire. Au bout de plusieurs semaines, vous allez peut-être remarquer une température plus élevée qui va de pair avec un teint plus fleuri. Vos joues se font plus roses. Il se peut aussi que les gens trop gros commencent à maigrir lentement, mais régulièrement!

Ne mangez que les aliments suivants

N’oubliez tout de même pas que si un aliment est dépourvu de malonate, il peut ne pas vous convenir pour d’autres raisons. N’oubliez pas non plus que c’est une liste de plantes, puisque les animaux n’en fabriquent pas. Mais le lait est une exception; il en contient des traces. Les produits laitiers sont donc présentés comme ne présentant pas de danger, mais seulement avec un traitement spécial.

aloe vera
amandes (y compris à peau brune)
amandes d’abricot
amarante
ananas
aneth (fraîche)
arachides (sans la peau rouge)
artichauts
aubergines
avocats
avoine
bananes
basilic
betteraves rouges
bettes
beurre (ajouter du sel, faire bouillir, ajouter de la vitamine C)
beurre de cacahuètes (d’arachide)
bouillie de semoule de maïs
bouillon blanc
brugnons
canneberges
câpres
cardamone
cerises (Bing)
champignons (de Paris)
choux (rouge, blanc)
choux chinois
choux de Bruxelles
choux frisés
choux-fleurs
citronnelle
citrons
citrouilles
concombres
coriandre
cosses de psyllium
courges bananes (sans la peau)
courges chayotes (avec la peau)
courges musquées (sans la peau)
courges poivrées (avec la peau)
courgettes (jaunes, vert pâle, bigarrées, avec la peau)
crème (ajouter du sel, faire bouillir, ajouter de la vitamine C)
cumin
doliques à œil noir
dulse (algue)
épinards
essence d’érable
euphraise, «brise lunette», (séchée)
extrait de gaulthérie
fanes de betterave
fanes de navet
farine (blanche non blanchie)
farine de maïs
fenugrec
feuilles d’olivier (pour l’infusion, voir Fournisseurs)
feuilles de cactus (nopales)
feuilles de choux
feuilles de menthe
fèves germées
figues (séchées)
fleurs de courgettes
fraises
framboises
fromage (ajouter du sel, faire bouillir, ajouter de la vitamine C)
gélules de busserole (raisin d’ours)
gélules de gingembre
germes de soja
gousses d’ail
graines de citrouille
graines de lin
graines de sésame
graines de soja (entières)
graines de tournesol
graines et légumes d’Inde

(chana dal, urad chilka cassés, mung chilka cassés, lurad entiers, moth dal, mung cultivés aux états-Unis verts avec peau, masoor, chori, kabu fee chana, val entiers, mung zib, mung dal entières, toor dal, pois jaunes, val cassés, lentilles toor à l’huile [les «dals», qui signifient «légumineuses» correspondent à nos légumes secs: lentilles, pois chiches, haricots…])

grains de blé, farine de blé
grenades
groseilles
gruau de maïs
haricots azuki
haricots mange-tout
haricots mungo vert
haricots pinto
hominy (variété de maïs blanc en conserve)
hydrastes du Canada
jicama (pois-patate)
kamut (grains)
kiwi
kumquat (agrume exotique)
laitues (salade Iceberg, laitues verte et rouge)
lapacho (Pau d’Arco)
lécithine de soja
lentilles
levure de bière
maïs (jaune & blanc)
masala (épice)
melons cantaloups (et graines)
menthe poivrée
menthe verte (séchée)
millet
miso (doux)
muscades
myrtilles
nèfle du Japon
noisettes
noix
noix de coco (sans le lait)
noix de muscade
noix du Brésil (ou noix de Para)
œufs (les laver, ne pas conserver dans leur boîte d’origine)
oignons (blancs, jaunes, verts)
olives vertes (en bocaux)
pamplemousse
paprika
pastèques (seulement la partie mûre avec les graines)
patates douces
pêches
persil
petits pois (verts)
pimentos (piments mexicains)
piments (de Californie, jalapeno, pasilla, serrano, jaune)
piments de la Jamaïque (quatre-épices)
piments rouge (séchés)
pissenlit (en salade)
poireaux
poires (Bartlett, beurré Bosc)
pois (dans leurs cosses)
pois cassés
pois cassés jaunes
pois chiche
poivre de Cayenne
poivre noir
poivrons (rouge, vert)
pollen d’abeilles
pommes (rouge délicieuse, golden, Granny Smith)
pommes de terre (russet, à peau rouge)
poudre de caroube
prêle des champs
produits laitiers (ajouter du sel, faire bouillir, ajouter vitamine C)
prunes (rouges et bleues)
quassia
quinoa
racine de gingembre (seulement l’intérieur)
radis (rouges)
raisins (vert, rouge et violet)
rhubarbe
riz (blanc, cuit à l’autocuiseur)
sarrasin
sauce relevée «salsa picante»
sirop d’érable
tahini (pâte de sésame)
tapioca (perles)
thym
tomatillos (tomates vertes du Mexique)

La présence d’acide malonique dans les plantes a été signalée dès 1925[3]. Pourtant, l'on ne s’est jamais douté que l’on en mangeait tous les jours des quantités considérables! Voici quelques aliments courants qui en contiennent.

Aliments Contenant de l’Acide Malonique

Il ne faut pas perdre de vue que, dans la nourriture vendue sous emballage, le conditionnement peut très bien être responsable de la présence de l’acide malonique.


abricots

araica (séché)

broccoli

carottes

chaparral [créosotier] (séché)

chocolat

citrons verts (limes)

courgette (vert foncé)

fruits de la passion

haricots (de lima)

haricots (flageolet)

haricots (noirs)

haricots lingots («great northern»)

haricots mung (graines de soja vert)                 

haricots rouges («red kidney»)

herbe de blé

kakis (Fuji, ordinaires)

kombo (algue)

luzerne germée

mangues (grosses, et petites mangues jaunes)

navets, rutabagas

nori (algue, sous emballage)

oignons (violets)

olives noires (en boîtes)

oranges (toutes les espèces)

panais

papaye (mexicaine)

peau de rhizome de gingembre

peau rouge des arachides

pelure de courges muscades

purée de raisin, du commerce

radis chinois (daïkon)

sauce de soja tamari

tomates

 

Note: Ces listes ont été établies à l’aide du Syncromètre®. Je n’ai trouvé aucune liste semblable dans la littérature scientifique. Une brève liste publiée en 1952 ne faisait état que de l’analyse des feuilles[1]. Mais les parties que l’on mange sont souvent les racines. à ce propos, j’ai été tellement triste de constater que les carottes (leurs racines) contenaient de l’acide malonique que j’ai fait des recherches pour trouver une étude qui confirmait ce que j’avais découvert. Cela avait été signalé dès 1964[2]. La présence de l’acide malonique dans les jus de fruits, y compris le jus d’orange, a aussi fait l’objet de divers articles scientifiques.

Qu’advient-il de l’acide malonique que vous mangez? Il doit être utilisé par l’organisme (métabolisé), débarrassé de sa toxicité, excrété, ou alors abandonné à lui-même, libre de provoquer des ravages!

Les Effets Toxiques de l’Acide Malonique

La nécessité de détoxiquer toute trace d’acide malonique libre au plus vite a un caractère d’évidence lorsque l'on lit les conséquences que cela peut entraîner.

 

Un long et excellent compte-rendu de l’état des recherches relatives au malonate a paru dans Enzymes and Metabolic Inhibitors[3]. Voici une liste partielle des sujets qui y sont abordés :

 

  - Le malonate inhibe la consommation de glycine et d’alanine.


  - Le malonate peut chélater le fer qui ne peut alors pas être incorporé dans l’hémoglobine.

 

  - Le malonate inhibe la guérison.

 

  - La motilité du sperme se trouve réduite par le malonate.

 

  - La phagocytose bactérienne par les neutrophiles humains est réduite par le malonate.

 

  - Le malonate chélate le calcium.

  - Le malonate fait chuter le potentiel de repos de la fibre musculaire.

 

  - Le malonate provoque le besoin ou le manque d’air (dyspnée).

  - Le malonate de méthyle est toxique pour les reins.

  - L’acétoacétyl Co A peut transférer son Co A à l’acide malonique pour faire du malonyl Co A. Ce phénomène pourrait aboutir à une accumulation d’acétoacétate, la cétonurie, et éventuellement à un blocage dans l’utilisation de la graisse des atomes de carbone de nombre pair, entraînant une prédominance des atomes de carbone impairs.

  - L’acide malonique réagit avec les aldéhydes.


  - Le thallium est chélaté par l’acide malonique, qui en fait un composé stable. (Cela pourrait expliquer l’effet d’accumulation dans une tumeur.)

 

  - Un test de couleur pour les malonates est le tétra hydroquinoline-N-propinal, qui forme des composés d’un bleu violacé. Il est sensible à 0.01 mg de malonate.


- Le malonate forme des complexes avec le zinc et le magnésium, et les décime du même coup.

 

- Une chute dans la concentration de malate due au malonate, provoque l’épuisement du NADP [le nicotinamide adénine dinucléotide phosphate].

- Le malonate provoque la cétonémie.


- Le malonate réduit la consommation d’oxygène. Le co-enzyme Q10 est indispensable pour générer l’ATP [adénosine triphosphate].

- Le malonate fait monter le cholestérol.


- L’acide D-malique forme des complexes avec la déshydrogénase malique et le NADH [nicotinamide adénine dinucléotide], mais il est enzymatiquement inactif.

- L’acide maléique est un inhibiteur compétitif de la déshydrogénase succinique.

- Il se produit un synergisme entre la roténone et le malonate au sein des mitochondries.

 

- Le malonate provoque l’oxydation du NADH et des cytochromes.

- Les rats peuvent convertir le malonate en acétate en présence de malonyl Co A.

 - Le malonate réduit la survie des animaux infectés.

- Le malonate dans la nourriture du chien est récupéré dans les urines sous forme de malonate de méthyle.

 - Le malonate peut retirer un groupe amino à la glutamine, et de cette façon, la détruire.

- L’hémolyse des globules rouges est peut-être provoquée par le malonyldialdéhyde (MDA), dérivé de l’acide malonique.


- Le malonate catalyse la glutaminase rénale; avec moins de glutamine, les niveaux d’acide urique chutent.

 

- L’acide malique (le jus de pomme) est peut-être un antidote à l’acide malonique. (Mais celui que l’on trouve dans le commerce contient de la patuline, qui réduit le glutathion cellulaire.)

 - L’acide malonique est présent dans l’urine.

- Le malonate diminue la réduction de GSSG en glutathion.

 - Le malonate réduit la formation de protoporphyrine de 32%.

- Le malonate entrave la stimulation par l’insuline de la respiration musculaire.

- Le malonate inhibe la synthèse de l’acétylcholine.


- La respiration de Mycobacterium phlei se trouve stimulée par le malonate. (Tous les cas de schizophrénie que je vois, et que je teste, ont cette bactérie dans le cerveau!)

 - Au Japon, l'on met du malonate dans la sauce de soja.

 - Le malonate stimule la croissance d’Entamoeba histolytica.

 - Le malonate inhibe l’entrée du phosphate dans les cellules.

- Le transport du potassium à l’intérieur des cellules est inhibé par le malonate.

- Le malonate provoque l’acidose systémique.

- Le transport du calcium et du fer par le duodénum d’un rat se trouve gravement réduit par le malonate.

- Le malonate inhibe l’oxydation du pyruvate.

- Le malonate entraîne une consommation accrue de glucose à cause de l’effet Pasteur d’un cycle de Krebs bloqué.

- La formation d’acide lactique augmente avec l’inhibition de la respiration due au malonate.

- La glycolyse est stimulée par le malonate.

- Le malonate a différents effets selon les tissus.

- En présence de malonate, beaucoup moins de glucose participe à la formation des acides aminés et des protéines.

- Le malonate induit l’apparence du shunt des pentoses phosphates. (C’est le chemin qui mène à la formation de l’acide nucléique.)

- Le malonate détourne le métabolisme des acides gras vers l’acétoacétate.

- Le malonate multiplie par dix la formation des acides gras.

- L’acide maléique est un puissant inhibiteur de l’acidification urinaire.

- Le malonate inhibe l’oxydation des acides gras.

- Le malonate que mange le chien produit de l’acétoacétate, de l’acétone, et de l’alcool.

- Le malonate peut réduire la concentration de magnésium et de calcium et l’abaisser à 25 ou 50%.

- Le dérivé méthylé du malonate affaiblit la fonction rénale.

- L’acide malonique peut former du malonyl co-enzyme A, qui est très stable, et affaiblit ainsi le système du co-enzyme A. (Le co-enzyme A possède une base d’acide nucléique ainsi que de l’adénine auxquels s’ajoutent l’acide pantothénique et le soufre. Vous aurez un besoin croissant de ces éléments nutritifs.)

- Le malonate inhibe la formation de l’urée en diminuant les provisions d’oxalacétate.

- Le malonate inhibe le clivage cellulaire (la formation d’une paroi entre 2 cellules qui se divisent; les cellules multinucléées sont la caractéristique du cancer).

- Le benzaldéhyde réagit avec l’acide malonique.   

 

Il n’est donc guère étonnant que l’organisme s’active frénétiquement à détoxiquer l’acide malonique qui gagne l’organe où se trouve la tumeur, ou tout autre partie du corps.

Détoxiquer le Malonate

L'un des moyens de détoxication dont dispose le corps pour se débarrasser de substances importunes porte le nom de méthylation. Mais cette méthylation écorne sérieusement les ressources de l’organisme; elle nécessite de grandes quantités de vitamines B12, d’acide folique, de méthionine, de bétaïne, de glycine, de taurine, de cystéine, de lécithine, et de vitamine C. Maintenir le niveau des réserves signifie puiser abondamment dans le reste du corps.

Non seulement l’organe assiégé devient très mal approvisionné, mais le reste du corps aussi.

Les quantités réelles de vitamines nécessaires pour réapprovisionner votre corps seront données dans la section sur les compléments.

L’essentiel, c’est d’arrêter de voler ces nutriments à votre corps dans le seul but de détoxiquer l’acide malonique.

 

[1] Définition du dictionnaire Robert: «Métabolite: Toute substance organique qui participe aux processus du métabolisme, ou qui est formée dans l’organisme au cours des transformations métaboliques.» (N.d.T.)
[2] The Effect of Malonate on Salmonella typhimurium Infection in Mice [Effet du malonate sur l’infection des souris par Salmonella typhimurium], Berry, L. Joe and Mitchell, Roland B., Science, Vol. 118, p. 140 (1953).
[3] Turner, W.A., et Hartman, A.M., J. Amer. Chem. Soc., 47, 2044 (1925).
[1] Bently, L.E., Occurence of Malonic Acid in Plants [Occurrence de l’Acide Malonique dans les Plantes], Nature 170 : 847-848 (1952).
[2] Harmon M. Kellogg, E. Brochmann-Hanssen et A. Baerheim Svendsen, Gas Chromatography of Esters of Plant Acids and Their Identification in Plant Materials [Chromatographie en phase gazeuse des esters des acides des plantes et leur identification dans les matériaux des plantes], Journal of Pharmaceutical Sciences 53: 420-423 (1964).
[3] Enzymes et Inhibiteurs Métaboliques, Vol. II, de J. Leyden Webb, Academic Press, NY, 1966, pp. 1-244. La plupart des bibliothèques universitaires possèdent cet ouvrage.

 

0
0

Partager cet article

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article

commentaires