Présentation

  • : La Santé Naturelle
  • La Santé Naturelle
  • : La santé naturelle
  • Contact

La Santé Naturelle

Recherche

Soigner l'âme et le corps


L'on ne peut guérir la partie sans soigner le tout.
L'on ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme,
et pour que l'esprit et le corps retrouvent la Santé,
il faut commencer par soigner l'âme.
Car c'est une erreur fondamentale des médecins actuels
de, dès l'abord, séparer l'âme et le corps.

- Platon - 427-347av. J.C - "Les Charmides" -

9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 01:28

 

Guérison ou rémission?

Par la Doctoresse Hulda Clark

 
Une fois que le cancer vous a été diagnostiqué, le premier pas à faire c’est de vous transférer ailleurs. Sans cela, il n’y aura aucune possibilité de le guérir de façon permanente. Un traitement clinique ou alternatif peut, tout d’abord, vous procurer un rapide succès, ainsi que le ferait n’importe quel pansement sur une blessure douloureuse, mais pas une guérison permanente, uniquement une rémission.

Naturellement, vous devrez vous installer dans une zone où l’eau qui arrive à votre robinet est correctement désinfectée. À partir du moment où vous vous déplacez vers une telle zone, les masses pré-cancéreuses et les toutes premières tumeurs probablement se résoudront d'elles-mêmes.

Mais lorsque vous vous êtes installé(e) dans une zone sûre, est-ce que vous (qui avez déjà un cancer diagnostiqué) pourrez guérir de façon permanente? Ceci dépendra du fait que vous éliminiez de votre corps les 5 toxines particulières qui détruisent votre système immunitaire.

Ingérer des substances qui renforcent la capacité immunitaire, vous aidera très peu et seulement pour très peu de temps: c'est uniquement en éliminant les toxines de votre corps que votre capacité immunitaire sera rétablie.

Par chance vous avez trouvé une façon pour toutes les éliminer du corps en environ 3 semaines. Notre corps est une merveilleuse machine vivante. Une fois que vous l'aurez libéré de ses 5 pires ennemis et que vous le nourrirez avec certains intégrateurs fondamentaux, il vous récompensera avec la guérison.

Les substances «magiques» sont: le germanium organique, le sélénium organique et la vitamine C organique. Ensuite nous parlerons encore de ces produits.

L'on pourrait imaginer que filtrer l’eau, la distiller ou la traiter de façon qu’elle se purifie, ce soit suffisant pour la nettoyer et éliminer ces 5 catégories de toxines. L'on pourrait croire qu'emmener à la maison de l’eau propre à boire et pour cuisiner puisse être suffisant. NON! ÇA NE L’EST PAS! Tous les patients qui ont essayé l'une de ces échappatoires ont eu une récidive du cancer. Au début, leur santé a seulement décliné, mais, plus tard, le cancer s’est à nouveau manifesté.

Sauvegardez votre premier succès (soit que vous l’ayez obtenu en utilisant des moyens naturels ou les moyens cliniques habituels), car vous ne pourrez pas changer la politique du département des eaux ou les habitudes des personnes: donc déménagez! Lorsque vous aurez trouvé de l’eau bonne dans un autre secteur ou quartier, changer immédiatement de maison. L’eau que vous buvez se substitue à toute l’eau déjà présente dans votre corps en deux jours! C’est un processus beaucoup plus rapide que celui de la nourriture assimilée. Ne tardez pas! Ceci est la partie de la cure la plus significative et la plus rapidement efficace. En 3 semaines vous pourrez être une personne complètement différente.

Quelle garantie avez-vous que dans la zone où vous vous êtes installé(e), l’eau restera bonne? Aucune! Mais, normalement les habitudes de comportement (responsable ou irresponsable) sont fixées et restent consolidées. En 5 ans j’ai vu seulement 3 cas où le département des eaux a changé sa politique de désinfection de l’eau.

Lorsque votre capacité immunitaire s’affaiblit, le nombre et la diversité de parasites augmentent, et en même temps aussi le nombre et la diversité des bactéries et des virus augmentent. Les parasites amènent leurs propres virus, (et certains d’entre eux sont des oncovirus, soit des virus qui causent le cancer), qui, à leur tour, amènent leurs propres bactéries. Les parasites ne sont pas nouvellement-arrivés chez les êtres humains. Nous les avons depuis des milliers d’années. Ils nous ont été transmis par les rats, les poulets, les lapins, les vaches, les chevaux, les chiens et tous les animaux avec qui nous avons vécu pendant toutes ces années. En théorie, nous ne devrions pas attraper les parasites des animaux. Mais en conditions immunodépressives nous les attrapons.

La perte de la capacité immunitaire advient par étapes; tout d’abord elle frappe les reins, ensuite l’organe qui a la tumeur. Plus tard, nous verrons pourquoi la tumeur «choisit» de s’installer exactement dans un organe. Sans la capacité immunitaire dans un organe particulier, la «manutention et le nettoyage de la maison» ne se font plus: les métaux et les solvants amenés par l’eau désinfectée avec l’eau de javel toxique ne sont plus éliminés. Ni les azocolorants ni les minuscules éclats de asbeste. Aussi le chlore s’accumule-t-il sous forme d'hypochlorite. Soit les métaux soit le chlore sont des oxydants très forts. Toute la zone s’oxyde excessivement à cause des métaux et du chlore qui y sont accumulés. Pour le corps cette zone devient une décharge, remplie d’envahisseurs vivants. À la fin il ne reste plus rien du sélénium organique, du germanium organique et de la vitamine C réduite que les globules blancs puissent utiliser pour défendre l’organe: toutes ces substances ont été oxydées et maintenant elles sont inutilisables et même toxiques.

Un endommagement immunitaire ultérieur proviendra des PCB et du benzène accumulés à cet endroit. À la fin, pendant que le fer oxydé se forme et s’accumule, la zone toxique vire et se transforme en zone ayant une polarité Sud. Ceci est surtout dû au nickel, l'un des métaux lourds que la personne boit. Le fer oxydé en ferrite (Fe2O3) a une polarisation Sud. C’est le nickel qui peut oxyder le fer présent dans le corps et démarrer ce processus pathologique. Et il se diffusera toujours plus.

Plus tard nous discuterons au sujet de ce que signifie la polarisation magnétique. Pendant ce temps, nous pouvons noter que l’accumulation de toxines et de parasites est toujours plus rapide. Plus les toxines s’accumulent en baissant votre immunité, plus les parasites et les pathogènes (bactéries mauvaises et virus) s'accroissent.

Au fur et à mesure que les envahisseurs augmentent en nombre, l’organe tombe de plus en plus malade, en laissant entrer une quantité majeure de toxines. Les premiers à en souffrir sont les reins. Y aura-t-il une limite? Le corps peut-il se protéger avant d’être complètement envahi et ainsi éviter de se transformer systématiquement en une décharge d’ordures? Le corps entoure-t-il la tumeur dans un épais enveloppement afin de limiter cette invasion? Pourquoi ne savons-nous pas tout cela?

Avec un système immunitaire paralysé dans la zone de la tumeur, où beaucoup de substances non désirées se sont accumulées, la seule solution pour le corps est de recourir à la détoxication. Pour un organe ou un tissu de petite dimension, cela sera une tâche très difficile à faire. Les grands organes tels que le foie ou les reins ont été spécialement conçus pour ça.

Par contre, un organe plus petit se confiera à ses globules blancs (système immunitaire) pour manger la majorité des toxines ou des ennemis qui arrivent. La détoxification ne tue pas les parasites, les bactéries et les virus; elle agit seulement comme action chimique détoxicante; par contre, le système immunitaire pourrait, quant à lui, faire les deux choses.

L’accumulation des métaux lourds dans la zone de la tumeur a laissé cette zone dans un état oxydé.

Normalement le métabolisme du corps oscille entre l’état oxydé et l’état réduit. Il le fait continuellement pour produire l’énergie dont il a besoin pour les processus vitaux. Il ne doit jamais se bloquer dans l'un des deux états.

L'une des méthodes que nous utiliserons pour aider le corps à se libérer de sa position bloquée est l’action qui réduit, qui contrebalance l’oxydation excessive.

Mais arrêtons-nous un instant. Est-ce que la nourriture, la nourriture commune, n’est pas le réducteur fait exprès pour cela? N’est-elle pas faite pour réduire l’état oxydé à un état non oxydé? Pourquoi notre métabolisme n’arrive-t-il donc pas à se débloquer de l’excès d’oxydation du fer de ses conséquences magnétiques? Est-ce qu’il nous manque des facteurs essentiels rendant tout cela possible? Ces facteurs ont-ils été détruits par l’accumulation toxique? Nous ne le savons pas encore.

Pendant ce temps nous utiliserons la vitamine C et les composants soufrés, qui sont les traditionnels intégrateurs qui réduisent. C’est ce qui nous aidera le plus à rendre possible le fait que la réduction du fer soit de nouveau cyclique, comme, en effet, elle devrait l'être. Ceci corrigera la polarité magnétique des endroits tumoraux et des reins. L’alternance cyclique des deux polarités redeviendra ainsi automatique.

 

(Passage de: "The Prevention of all Cancers", pages 17-20; Copyright)


Partager cet article

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Nettoyages Dr Clark
commenter cet article

commentaires