Présentation

  • : La Santé Naturelle
  • La Santé Naturelle
  • : La santé naturelle
  • Contact

La Santé Naturelle

Recherche

Soigner l'âme et le corps


L'on ne peut guérir la partie sans soigner le tout.
L'on ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme,
et pour que l'esprit et le corps retrouvent la Santé,
il faut commencer par soigner l'âme.
Car c'est une erreur fondamentale des médecins actuels
de, dès l'abord, séparer l'âme et le corps.

- Platon - 427-347av. J.C - "Les Charmides" -

3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 13:20

"La Médecine nous tue!"

Parmi ceux qui ont "pignon sur rue", certains n'hésitent plus à le dire et même à l'écrire en première page:  A l'inverse de ce que l'on pourrait croire, probablement devenue folle (Albert Einstein avait déjà dit: "La science [dont fait partie la médecine] devient criminelle!"):

http://www.decitre.fr/gi/45/9782268066745FS.gif


C'est, en effet, le titre d'un livre, venant de paraître, écrit par
Marc Menant, journaliste à Europe 1, auteur d'une célèbre émission, le samedi, sur les "Thérapies heureuses". En voici la présentation:

"La médecine serait-elle devenue folle? A-t-on le droit aujourd'hui de critiquer cette nouvelle religion où le médecin, véritable moine en blouse blanche, nous assène des connaissances comme paroles d'Évangile? La médecine actuelle retire à l'individu la responsabilité de sa santé, infantilise et conditionne l'existence à la terreur des maladies.

Il est temps qu'une voix s'élève contre cette dérive. Cette voix est celle d'un libre-penseur qui a choisi une philosophie de vie où la réflexion et l'action ne sont pas sous le joug du bien-pensant consensuel. Marc Menant nous propose une réflexion solide, une mise en perspective historique des liens qui unissent la médecine et le religieux. Le style est celui d'un écrivain qui, là encore, fait œuvre de liberté, d'originalité.

Une pensée buissonnière hors des sentiers battus, loin des arrogantes certitudes des spécialistes. Ce livre participe d'une démarche citoyenne, il s'agit d'éthique et de liberté, de reprendre la maîtrise de soi, de refuser la passivité et la manipulation de vivre pleinement."


Le livre "La médecine nous tue" dénonce: Des tranquillisants pour tous, des antibiotiques dès la petite enfance, des hormones pour cacher le vieillissement, des médicaments qui rendent malades, la grande mode des vaccins pour tout, des diagnostics qui font vendre..


La médecine serait-elle devenue folle? A-t-on le droit aujourd’hui de critiquer cette nouvelle religion où le médecin, véritable moine en blouse blanche, nous assène des connaissances comme paroles d’Évangile ? Parce que la médecine actuelle retire à l’individu la responsabilité de sa santé, parce que le citoyen est infantilisé et conditionné à vivre dans la terreur des maladies, il est temps qu’une voix s’élève contre cette dérive. Cette voix est celle d’un homme, libre penseur, qui a choisi une philosophie de vie où la réflexion et l’action ne sont pas sous le joug du bien pensant consensuel


Le livre propose une réflexion solidement fondée sur des faits d’actualité, une mise en perspective historique des liens qui unissent la médecine et le religieux. Le style est celui d’un écrivain, qui là encore, fait œuvre de liberté, d’originalité. C’est une pensée buissonnière qui nous entraîne hors des sentiers battus, hors des clichés rebattus, loin des certitudes que l’arrogance des spécialistes nous distille quotidiennement. Marc Menant revendique le droit à la suspicion devant tant d’informations, tant de préconisations et tant de prescriptions concernant notre alimentation, notre sexualité, notre sommeil, nos loisirs.


Il cherche le ressort de cette volonté de puissance d’une médecine qui, à vouloir tellement nous guérir, finit par nous affaiblir jusqu’à la mort. Dénonçant cet étrange paradoxe d’une médecine qui nous tue, ce livre participe d’une démarche citoyenne, il s’agit d’éthique et de liberté, il s’agit de reprendre la maîtrise de soi, de refuser la passivité et la manipulation, il s’agit de vivre pleinement. Pour autant Marc Menant, dans la deuxième partie du livre, ne choisit pas la simplicité de nouvelles recettes qui viendraient s’ajouter à la longue liste de celles proposées par les thérapeutes, médecins, spécialistes, coachs et psy en tous genres. Il nous parle d’une dynamique de vie et nous invite à quitter la survie pour une vie supérieure, une «sur vie» qui ne s’acquiert qu’à la condition d’un engagement complet, d’un désir ardent et d’un appétit de vivre qui apparaissent comme source de santé. Marc Menant est l’homme de cet engagement.


Propos d'un lecteur: "Ce livre nous ouvre les yeux sur toute cette mascarade médicale, qui nous fait croire des inepties. Il devrait être recommandé par la sécurité sociale. Le style est très agréable et l'auteur ne fait aucune concession. Il est temps de dénoncer l'abus des prescriptions, l'imposture des vaccins, la toxicité des médicaments etc. Je recommande ce livre à tous mes amis." (Site Fnac 23.10.08.)

Propos d'un autre lecteur:

  5.0 étoiles sur 5 "Enfin la vérité sur la médecine!, 29 octobre 2008
   
"Voici enfin un livre anti-conformiste qui montre que la médecine n'est pas une science exacte dont il faut accepter les affirmations les yeux fermés.

Marc Menant dénonce les méfaits des produits laitiers, des vaccins, des trop nombreux médicaments mis sur le marché et prône une vie saine où sport et diététique doivent avoir la meilleure place.

Voici un livre qui fait du bien!"



Propos d'un auditeur d'une émission de Marc Menant:

"Incroyable! Ce midi, sur Europe 1, quelqu'un a osé dire que les vaccins ne servaient à rien et que les 3/4 des médicaments étaient soit inutiles soit dangereux! applaus.gif

Certes, opposé à un médecin pur et dur et qui avait, on le sentait bien, la complaisance du journaliste Jean-Marc Morandini (qui a toutefois eu le mérite de proposer ce débat), Marc Menant a eu du mal à en dire beaucoup plus, mais quand même: quel bonheur! 36.gif

Marc Menant, journaliste, s'était déjà illustré sur Europe 1, il y a quelques années, en animant d'excellentes émissions sur les médecines et thérapies alternatives, et même sur le paranormal et le surnaturel. Là il est venu à l'occasion de la sortie de son livre "La médecine nous tue!" aux Editions du Rocher.

Le médecin invité n'a pu s'empêcher de dire que des sectes tenaient le même discours (si Marc Menant n'avait pas été journaliste, on peut parier qu'il l'aurait à coup sûr accusé ou soupçonné d'en faire partie d'une) et il a avoué à la fin qu'il ne lirait pas son livre, une belle preuve que le conditionnement médical est plus fort que l'esprit critique et qu'il est quasiment impossible pour la médecine officielle de se remettre en question..."

Vous pouvez réécouter ce "débat" ici :
http://www.europe1.fr/grilleProgramme/gril...io/2008-10-23/2
(cliquez sur l'icône devant "12h45 Le Grand Chat")


Toujours sur le forum "Ecobio-info", au sujet de  la même émission du jeudi 23 octobre 2008, l'on peut aussi lire cela:

"Je trouve exaspérant le ton que prend le médecin, il dit tout le temps que Marc Menant confond tout et dit n'importe quoi, sans jamais lui laisser finir ses phrases. Il veut le faire taire à tout prix. C'est cependant assez drôle d'entendre la gène de Morrandini, il semble terrifié devant ce qu'évoque Marc Menant, "quoi vous n'êtes pas pour les vaccins?" "Et ni pour les médicaments?" Quand Menant lui dit qu'il n'est pas aussi radical, ouf! l'autre est soulagé.

C'est qu'il craint pour sa place, faut pas dire n'importe quoi dans une émission aussi médiatique.

Je me souviens de l'émission dans laquelle Marc Menant avait reçu Jean-Jacques CREVECOEUR et ce dernier, qui est proche de la Médecine Nouvelle de Hamer, n'hésitait pas à remettre en question la vision habituelle de la maladie et Marc Menant semblait embarrassé. Ce n'est pas toujours facile de dire les choses sur des ondes très écoutées, faut pas heurter les auditeurs."


Il semble donc que, depuis, Marc Menant ait fait du chemin...

Partager cet article

Repost 0
Published by La Santé Naturelle - dans Combats pour la Vie
commenter cet article

commentaires